DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

3 avril, 2011

PRENEZ MON JOUG

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:29

 

95. Porter mon Joug 

Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. Matt. 11:30.

Porter le joug du Christ, signifie travailler selon ses directives, être associé à lui dans ses souffrances et sa peine pour l’humanité perdue.

En acceptant le joug de tempérance et d’obéissance du Christ, vous trouverez qu’il est d’une grande aide pour vous. Le port de ce joug vous permet de rester près du Christ, d’ailleurs c’est lui qui porte la partie la plus lourde . Le joug et la croix sont des symboles représentant la même chose – s’abandonner à la volonté de Dieu. Porter le joug  unit l’homme fini dans un lien d’intimité  avec le Fils bien-aimé de Dieu. Elever la croix rompt l’âme du « moi », et place l’homme à l’endroit où il peut se charger des fardeaux du Christ. Nous ne pouvons pas suivre le Christ sans porter son joug, sans élever la croix et  la porter après lui. Si notre volonté n’est pas en accord avec les exigences divines, nous sommes appelés à renier à nos inclinations, renoncer à nos désirs charnels, qui ne suivent pas les traces du Christ. . . .

Les hommes choisissent  pour joug ce qui leur semble léger et agréable à porter, mais qui les éprouvent à l’extrême. Christ voit cela, et Il dit: «Prenez mon joug sur vous. Le joug que vous placez sur votre propre nuque, ne s’adapte pas à tous. Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi les leçons essentielles qu’il vous revient d’apprendre.  » Votre travail n’est pas de prendre les fardeaux de votre choix. . . .

Se charger d’un fardeau est un moment difficile et comme ce n’est pas Dieu qui nous a mandaté pour ce fardeau c’est souvent affligeant, mais quand nous portons le joug qu’il nous assigne de porter , nous pouvons témoigner que le joug du Christ est doux et son fardeau est léger, parce qu’il a été prévu pour cela. Pourtant, ce joug ne nous donnera pas une vie d’aisance, de liberté et d’égoïsme. La vie du Christ a été une vie de renoncement accompagnée de tendresse et d’amour chrétien, Le vrai disciple doit  marcher sur les traces du Maître, et à mesure qu’il avance dans cette vie, il deviendra de plus en plus inspirer par la vie et l’Esprit de son Maître.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe