DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

22 avril, 2011

LE SENTIMENT N’EST PAS UN GUIDE SÛR

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 20:58

114. Le sentiment n’est pas un guide sûr

Le juste vivra par la foi. Hab. 2:4.

Nombreux sont ceux qui passent de longues années dans les ténèbres et minés par le doute parce qu’ils ne se sentent pas aussi  bien comme ils l’auraient souhaité. Le sentiment n’a rien à voir cependant avec la foi. La foi  qui agit par l’amour et purifie l’âme, ne doit être confondue avec l’impulsion. La foi s’appuie  sur les promesses de Dieu, croyant fermement que ce qu’il a dit, Il peut l’accomplir. Nos âmes peuvent apprendre à avoir la foi et à compter sur la Parole de Dieu. Les Ecritures déclarent en effet, que « le juste vivra par la foi » (Rom. 1:17), non par le sentiment.

Mettons de côté,  la méfiance et le manque de foi en Jésus. Soyons simple, marchons avec une confiance pareille à celle d’un enfant, non par le sentiment, mais par la foi. Ne déshonorons pas Jésus en doutant de ses riches promesses. Il veut que nous croyons en Lui avec une foi inébranlable.

Il y a la communauté de ceux qui disent, «Je crois, je crois», et revendiquent toutes les promesses dont la réalisation est subordonnée à l’obéissance, mais ils n’accomplissent pas la mission de Christ. Dieu n’est pas honoré par une telle foi. Elle est fallacieuse. Tandis que l’autre groupe essaie de garder tous les commandements de Dieu, omettant de se réclamer des promesses qui ont été données pour eux. Les promesses de Dieu sont destinées à ceux qui gardent ses commandements, et accomplissent des choses qui sont agréables à ses yeux.

Je sais que je dois combattre le bon combat de la foi tous les jours. A cet effet, je dois exercer toute ma foi, et ne pas compter sur le sentiment; je dois agir comme si je savais que le Seigneur m’a entendu, me répond et me bénit. La foi n’est pas  une envolée poétique, c’est simplement prendre Dieu au mot – croyant qu’il accomplira ses promesses, car Il a dit qu’il le ferait.

Espère en Dieu, aie confiance en Lui, et appuyez vous sur ses promesses, que vous vous sentez heureux ou non. La sensation forte n’est pas la preuve que vous êtes  enfant de Dieu, tout autant que  la dépression, le trouble, la perplexité ne constitue pas la preuve que vous n’êtes pas non plus enfant de Dieu. Avec intelligence, prenez Dieu au mot. Respecter les conditions et je crois qu’il vous accepte comme son enfant. Ne sois pas incrédule, mais croyant.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe