DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

23 avril, 2011

24 AVRIL – DIFFERENCE ENTRE FOI ET SENTIMENT

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 22:18

115. DIFFERENCE ENTRE FOI ET SENTIMENT

Car nous marchons par la foi, non par la vue. 2 Cor. 5:7.

Lorsque nous nous conformons à la Parole écrite, nous marchons par la foi. Nous déshonorons Dieu quand nous ne pouvons lui faire confiance en dépit  de son merveilleux amour et sa  compassion à travers le don de son Fils. Nous devons garder le regard sur Jésus, élevant vers lui nos prières dans la foi, nous emparant de sa puissance. Si nous voulons témoigner véritablement de notre foi, réjouissons -nous des bénédictions que nous avons reçues, et chaque jour nous serons quotidiennement dans la joie et croitrons en grâce.

Le sentiment est autant différent de la foi que l’orient est éloigné de l’occident. La foi ne dépend pas du sentiment. Chaque jour, nous devrions nous consacrer à Dieu, et croyons que le Christ  accepte et comprend le sacrifice, sans  se soucier de l’intensité de notre sentiment par rapport à notre foi. N’avons-nous pas l’assurance que notre Père céleste est  disposé à donner l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent avec foi, bien plus que les parents ne donnent de bonnes choses à leurs enfants? Nous faisons un bond en avant, lorsqu’à chaque prière que nous élevons vers le trône de Dieu, nous entendons la réponse de Celui qui ne faillit jamais à ses promesses . Même  enfoncé dans la tristesse nous avons le privilège d’adresser une mélodie à Dieu, dans nos cœurs . Lorsque nous faisons cela les brumes et les nuages ​​seront dissouts et nous passerons de l’ombre et de  l’obscurité à la clarté de la lumière de sa présence.

Si nous avons exercé nos âmes à avoir plus de foi, plus d’amour, plus de patience, une grande fidélité  pour notre Père céleste, nous aurions plus de paix et de bonheur en traversant les orages de la vie. Le Seigneur ne se plaît pas à nous voir  tourmenter et si inquiet alors que nous sommes  dans les bras de Jésus. Il est la seule source de toute grâce, par Lui se réalise  toutes les promesses, et prennent forme  toutes les bénédictions. . . . notre pèlerinage serait bien solitaire, si ce n’était  avec Jésus. «Je ne vous laisserai pas orphelins,» (Jean 14:18) nous dit-il. Chérissons ses paroles, ayons foi en ses promesses,  répétons-les le jour et méditons sur elles la nuit, et soyons heureux !

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe