DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

14 mai, 2011

17 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:14

138. UNE CONSCIENCE ECLAIREE

ici ce que je m’efforce d’avoir toujours une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes. Actes 24:16.

Dans la Parole de Dieu, nous lisons qu’il ya de bonnes et de mauvaises consciences. . . . Emmenez votre conscience à la lumière de la Parole de Dieu, et voyez si votre vie et votre caractère sont conformes à la norme de justice que Dieu a révélée. Vous pourrez alors déterminer si oui ou non vous avez l’intelligence de la foi, et quelle sorte de conscience est la vôtre. La conscience humaine ne peut peut avoir la foi à moins qu’il ne soit sous l’influence de la grâce divine. Satan profite qu’une conscience soit  mal éclairée, pour entrainer un homme dans toutes sortes de délire.

Ce que nous dicte  notre seule conscience peut ne pas suffire pour nous mettre en sûreté. . . . La question étant plutôt  : est ce notre conscience est en harmonie avec la Parole de Dieu? Si tel n’est pas le cas, elle ne peut être suivie car elle nous tromperait. La conscience doit être éclairée par Dieu. Il nous faut accorder du  temps à l’étude des Écritures et à la prière. Ainsi, l’esprit sera équilibré, renforcé et mieux structuré.

C’est un privilège que de pouvoir vivre d’une manière agréable à Dieu et bénie par Lui. Vous pouvez être à chaque instant en communion avec le ciel, notre Père céleste n’a jamais souhaité  que nous soyons sous la condamnation et l’emprise des ténèbres. Il n’est pas agréable à Dieu que vous vous dévalorisez. Vous devez cultiver le respect de soi en vivant d’une manière approuvée par votre propre conscience,  par les hommes et les anges. . . . C’est votre privilège de pouvoir venir à Jésus et  être purifié, et pouvoir se présenter devant la loi sans honte et sans remords. « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’Esprit. » Rom. 8:1.

Bien que nous ne devrions pas nous surestimer, quoique la Parole de Dieu ne condamne pas le respect de soi. En tant que fils et filles de Dieu, nous devrions avoir une conscience de la dignité du caractère, par contre,  l’orgueil et la présomption n’y ont aucune part.

Une conscience sans reproche devant Dieu et les hommes est un acquis merveilleux

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe