DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

14 mai, 2011

18 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:16

139. – LES BONS SARM ENTS

Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2  Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit.   Jean 15:1, 2.

Le Sauveur. . . souligne les traits du  disciple : «En ceci mon Père sera glorifié, que vous portez beaucoup de fruits, de sorte que vous serez mes disciples. » Par la foi, nous nous emparons du Dieu vivant, et entretenir un souffle qui respire l’amour, la tendresse, la bonté, la compassion et l’affection. Ces traits de caractère sont le fruit que le Seigneur Jésus désire que nous portons, et que nous les présentons au monde comme  témoin d’un Sauveur, qui ennoblit et qui exauce. . . . Nous ne devons pas être du côté des perdants, car en toutes choses, Il est notre Dispensateur.

Ce dont nous avons besoin c’est de la présence de Jésus-Christ, que sa justice illumine  nos cœurs, répandant sa lumière dans tous les actes de notre vie. Cela déterminera de quel côté sommes-nous, de celui du perdant  du côté des sarments de la vraie vigne.

Si nous sommes des sarments porteurs de fruits  le Vigneron nous émondera, afin que nous portons plus de fruits. Tout ce qui est inutile, tout ce qui ferait obstacle à notre croissance dans notre vie chrétienne, doivent être enlevés.

Au moment de l’épuration, nous avons souvent l’impression que le Seigneur est contre nous. Loin s’en faut, tournons nous vers nous-mêmes pour voir s’il n’y a pas quelque chose que nous avons omis ou certaines choses dont nous avons besoin d’enlever de notre vie avant que nous puissions nous présenter devant Dieu. . . .

Nous devons être des sarments vivants du Cep, nous devons nous accrocher tous les jours à notre Rédempteur afin de pouvoir porter les fruits d’un caractère chrétien. . . . Quand nous sommes prêts à pratiquer l’abnégation et le sacrifice de soi, comme le Christ l’a pratiqué dans sa vie, nous porterons des fruits pour la gloire de Dieu.

Le Sauveur trouve plaisir en ce que ses fidèles collaborent avec Dieu, recevant abondamment la grâce afin de porter plus de fruits dans leur ministère. Christ a glorifié  son Père par le fruit qu’il portait, et par la vie de Ses disciples qui produit le même résultat. En recevant et diffusant de la sorte, ses ouvriers produiront beaucoup de fruits.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe