DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

22 mai, 2011

22 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 6:01

143. Le plus heureux sur Terre

  Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Jean 15:11.

Les chrétiens, ne sont pas tenus d’avoir un visage triste, comme si nous n’avions pas de Sauveur et étions sans espoir. Cela ne  glorifie pas Dieu. Il veut que nous soyons heureux. Il désire que nous soyons remplis de louanges pour son nom. Il désire que nous portons la lumière sur nos visages, et la joie dans nos cœurs. Nous avons une espérance qui est bien au-dessus de tous les plaisirs du monde , et ce fait doit être rendu visible.

Ne devrions nous pas être pleinement dans la joie – pleinement, car ne manquant de rien? Nous avons l’assurance que Jésus est notre Sauveur, et que nous pouvons compter sur Lui. Nous pouvons prendre part librement aux richesses de sa grâce prévues pour nous dans sa Parole. Nous pouvons le prendre au mot, croire en Lui, sachant qu’il va produire en nous le vouloir et le faire selon sa promesse. . . . Nous pouvons chercher constamment la joie de sa présence. Nous n’avons pas besoin d’être tout le temps à genoux dans la prière, mais nous pouvons constamment implorer sa grâce, aussi bien lorsque nous marchons dans la rue, que lorsque nous sommes attelés à nos tâches ordinaires. Nous pouvons sans cesse croissant de garder l’esprit au Christ, et Il donne librement pour nous de Sa grâce. . . .

14 mai, 2011

21 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:21

 142. Se réjouir dans l’assurance

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.. Jean 15:7.

Combien  précieux est  le privilège de celui qui demeure en Christ. . . . L’esprit du Christ habite dans ses fidèles; leurs désirs sont conformes à sa volonté; leurs prières sont inspirées par Son Esprit. Ils obtiennent des réponses à leurs prières, car ils demandent des bénédictions, Qu’Il se plaît à leur attribuer..

Mais il ya des milliers de prières quotidiennes offertes auxquelles Dieu ne répond pas. Il ya des prières infidèles. «car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. » He. 11:6. Il ya des prières égoïstes,  provenant d’un cœur qui chérit les idoles. . . .Il y a des prières de reproches  faites avec mauvaise humeur et pleines de murmures à cause des fardeaux de la vie ne recherchant pas humblement la grâce pour les alléger. Ceux qui adoptent de telles attitudes ne demeurent pas en Christ. Leur volonté n’est pas soumise à celle de Dieu. Ils ne remplissent pas les conditions de la Promesse qui ne saurait se réaliser pour eux.

Ceux qui sont respectueux des lois en Jésus ont l’assurance que Dieu va les entendre, parce qu’ils aiment  faire sa volonté. Ils n’élèvent pas de prière formelle, ni un verbiage creux, mais ils viennent à Dieu confiant, l humble comme un enfant s’approche d’un père aimant, et déversent leur peine, leurs craintes et leurs péchés, et présentent au nom de Jésus leurs suppliques, ils repartent de Sa présence réjouis par  l’assurance du pardon, de l’amour et du maintien de sa grâce.

Avec l’assurance que Jésus est à vos côtés, vous aurez la joie, l’espoir, le courage et la joie. . . . Jamais, jamais séparés de Jésus. Il ne se sépare jamais de nous. Par la croix du Calvaire, il a donné la preuve de son profond amour pour nous. Il ne nous laisse pas  mener seul la bataille avec notre propre force. Il dit: «Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.. » He. 13:5. . . . Jésus ne nous délaisse pas, même lorsque nous lui causons de la peine; Il s’attache encore à nous. Laissez votre cœur être animé par l’amour de Jésus et  devenir témoin de Sa gloire.

20 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:20

   141. La source de ma force

Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.. Jean 15:5.

Nous sommes finis, mais par une merveilleuse alliance  nous pouvons nous connecter à l’Infini. . . . l’être humain limité même dans le meilleur des cas n’aboutit qu’à peu de choses, mais le Christ œuvrant pour l’humanité a accompli des choses merveilleuses.

Cela m’afflige beaucoup de ne pouvoir apporter que si peu. Et cette finitude de l’homme me fait sentir vraiment les paroles du Christ : «Sans moi vous ne pouvez rien faire. » Beaucoup sont dotés de grands talents mais ne les utilisent pas, parce qu’ils n’ont pas de lien vivant avec Dieu. . . . Ma misérable connaissance  et ma faible force me conduisent à Jésus, et  mon cœur s’exprime comme suit , « Oh Seigneur , je ne puis rien, en Toi Jésus-Christ mon Sauveur je confie mon âme impuissante. Mets ta grâce dans mon cœur, extirpe mon esprit de ma faiblesse pour être uni à ta Toute-puissance, de mon ignorance conduis moi vers ta sagesse éternelle, de mon inconstance rallie moi à ta persévérance. Donne-moi une vision juste du Plan de la rédemption. Permets-moi de voir et de bien comprendre ce que le Christ est pour moi, et puisses mon cœur, mon âme, mon esprit, et ma force avoir été rachetés avec ce prix Christ me donne  pour que je puisse en donner aux autres

Lève-toi mon âme , illumine mon esprit, que je puisse mieux comprendre le caractère de Dieu révélé en  Jésus-Christ, car, maintenant je sais que j’ai le privilège  de participer à la nature divine. « 

La Toute-puissance éternelle de Dieu remplit mon esprit de crainte, et parfois même de terreur. . . . Puis en regardant à Jésus, plein de bonté, de compassion et d’amour, et voici je peux appeler le Seigneur Dieu, Père aimant.

La lutte abyssale de mon âme contre les tentations, les désirs intenses de mon esprit et de mon cœur de connaître Dieu et Jésus-Christ comme mon Sauveur personnel, et d’avoir l’assurance, la paix et le repos dans leur amour, me conduisent quotidiennement chercher l’endroit auquel les rayons du Soleil de Justice puissent  briller sur moi.

19 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:18

 140  - Demeurer en Christ

Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut porter de fruit par lui-même, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous pouvez rien, si vous ne demeurez en moi. Jean 15:4.

Comme une branche effeuillée et apparemment sans vie greffée sur un porte greffe vivant, et fibre par fibre, veine par veine, elle boit la sève vitale du cep, devient vigoureuse jusqu’à ce qu’elle bourgeonne, fleurisse et porte des fruits, il en est de même pour le pécheur, lequel par la repentance et la foi, se connecte au Christ, devient participant de la nature divine, et porte le fruit d’une vie sainte dans ses paroles et ses actes

Jésus a la vie en lui-même, et cette vie, il propose de la partager gracieusement, aux âmes qui sont morts pour leurs  offenses et  péchés. Oui, il partage avec eux sa pureté, son honneur, et sa gloire . . . La branche sans sève, greffée à la vigne vivante, devient une partie de cette vigne. Elle vit alors unie à la vigne. Ainsi en est-il, de la vie chrétienne, en vertu de son union avec le Christ. L’humain, le pécheur  est lié au divin et à la sainteté. L’âme du croyant demeure en Christ, et devient un avec Lui. Lorsque des personnes sont liées intimement, leurs goûts se ressemblent, ils viennent à aimer les mêmes choses. Ceux qui demeurent en Christ aimeront les choses qu’il aime. Ils chériront et obéiront à Ses commandements. . . .

Le sarment nourri par le Cep, devient florissant et fécond. Ses belles grappes  parfumées attestent de son union avec le porte greffe vivant. Ainsi, le chrétien, qui demeure en Jésus, porte du fruit. Son caractère et sa vie manifestera, comme la belle grappe de la vigne, les précieuses grâces  de l’Esprit, – amour,  joie, paix, longanimité, bonté, la bienveillance, foi, douceur, la tempérance. . . .

Prenez la décision de devenir les porteurs de fruits de la vigne vivante.  Le greffon ne peut ne fleurira point sans recevoir la sève du porte greffe. Toutes les occasion doivent être une opportunité pour vous lier étroitement  à Christ.  Lesquelles sont : croire en lui, l’aimer, l’imiter, et dépendre entièrement de lui, à un point tel que vous devenez un avec Lui, et qu’à travers vous Sa vie et son caractère sera révélé au monde.

18 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:16

139. – LES BONS SARM ENTS

Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2  Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit.   Jean 15:1, 2.

Le Sauveur. . . souligne les traits du  disciple : «En ceci mon Père sera glorifié, que vous portez beaucoup de fruits, de sorte que vous serez mes disciples. » Par la foi, nous nous emparons du Dieu vivant, et entretenir un souffle qui respire l’amour, la tendresse, la bonté, la compassion et l’affection. Ces traits de caractère sont le fruit que le Seigneur Jésus désire que nous portons, et que nous les présentons au monde comme  témoin d’un Sauveur, qui ennoblit et qui exauce. . . . Nous ne devons pas être du côté des perdants, car en toutes choses, Il est notre Dispensateur.

Ce dont nous avons besoin c’est de la présence de Jésus-Christ, que sa justice illumine  nos cœurs, répandant sa lumière dans tous les actes de notre vie. Cela déterminera de quel côté sommes-nous, de celui du perdant  du côté des sarments de la vraie vigne.

Si nous sommes des sarments porteurs de fruits  le Vigneron nous émondera, afin que nous portons plus de fruits. Tout ce qui est inutile, tout ce qui ferait obstacle à notre croissance dans notre vie chrétienne, doivent être enlevés.

Au moment de l’épuration, nous avons souvent l’impression que le Seigneur est contre nous. Loin s’en faut, tournons nous vers nous-mêmes pour voir s’il n’y a pas quelque chose que nous avons omis ou certaines choses dont nous avons besoin d’enlever de notre vie avant que nous puissions nous présenter devant Dieu. . . .

Nous devons être des sarments vivants du Cep, nous devons nous accrocher tous les jours à notre Rédempteur afin de pouvoir porter les fruits d’un caractère chrétien. . . . Quand nous sommes prêts à pratiquer l’abnégation et le sacrifice de soi, comme le Christ l’a pratiqué dans sa vie, nous porterons des fruits pour la gloire de Dieu.

Le Sauveur trouve plaisir en ce que ses fidèles collaborent avec Dieu, recevant abondamment la grâce afin de porter plus de fruits dans leur ministère. Christ a glorifié  son Père par le fruit qu’il portait, et par la vie de Ses disciples qui produit le même résultat. En recevant et diffusant de la sorte, ses ouvriers produiront beaucoup de fruits.

17 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:14

138. UNE CONSCIENCE ECLAIREE

ici ce que je m’efforce d’avoir toujours une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes. Actes 24:16.

Dans la Parole de Dieu, nous lisons qu’il ya de bonnes et de mauvaises consciences. . . . Emmenez votre conscience à la lumière de la Parole de Dieu, et voyez si votre vie et votre caractère sont conformes à la norme de justice que Dieu a révélée. Vous pourrez alors déterminer si oui ou non vous avez l’intelligence de la foi, et quelle sorte de conscience est la vôtre. La conscience humaine ne peut peut avoir la foi à moins qu’il ne soit sous l’influence de la grâce divine. Satan profite qu’une conscience soit  mal éclairée, pour entrainer un homme dans toutes sortes de délire.

Ce que nous dicte  notre seule conscience peut ne pas suffire pour nous mettre en sûreté. . . . La question étant plutôt  : est ce notre conscience est en harmonie avec la Parole de Dieu? Si tel n’est pas le cas, elle ne peut être suivie car elle nous tromperait. La conscience doit être éclairée par Dieu. Il nous faut accorder du  temps à l’étude des Écritures et à la prière. Ainsi, l’esprit sera équilibré, renforcé et mieux structuré.

C’est un privilège que de pouvoir vivre d’une manière agréable à Dieu et bénie par Lui. Vous pouvez être à chaque instant en communion avec le ciel, notre Père céleste n’a jamais souhaité  que nous soyons sous la condamnation et l’emprise des ténèbres. Il n’est pas agréable à Dieu que vous vous dévalorisez. Vous devez cultiver le respect de soi en vivant d’une manière approuvée par votre propre conscience,  par les hommes et les anges. . . . C’est votre privilège de pouvoir venir à Jésus et  être purifié, et pouvoir se présenter devant la loi sans honte et sans remords. « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’Esprit. » Rom. 8:1.

Bien que nous ne devrions pas nous surestimer, quoique la Parole de Dieu ne condamne pas le respect de soi. En tant que fils et filles de Dieu, nous devrions avoir une conscience de la dignité du caractère, par contre,  l’orgueil et la présomption n’y ont aucune part.

Une conscience sans reproche devant Dieu et les hommes est un acquis merveilleux

16 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:13

137       16 MAI  CHEMIN DE LA PURETE

Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.. 1 Jean 3:3.

Est-ce  que le texte signifie que  l’homme peut nettoyer la souillure du péché sur son âme? Non.Dès lors que signifierait : se purifier? Ceci signifie regarder au Seigneur le grand modèle  de  justice, la sainte loi de Dieu, et reconnaitre son état de pécheur à la lumière de cette justice. « Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. 5  Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. » 1 Jean 3:4, 5. C’est par la foi en Jésus-Christ que. . . l’agent humain est purifié et nettoyé. . . . « Quiconque demeure en lui ne pèche pas. » verset 6. Dieu a le pouvoir de garder l’âme qui est en Christ. . . . Une simple profession de piété est sans valeur. C’est celui qui demeure en Christ qui est un chrétien. . . .

Dans toutes les latitudes, dans tous les pays, nos jeunes doivent coopérer avec Dieu. La seule voie pour une personne d’être pure est de d’être en communion spirituelle avec Dieu. Comment pouvons-nous connaître Dieu? En étudiant sa Parole. . . .

Si ce n’est l’esprit de Dieu qui opère en l’esprit de l’homme, tous ses efforts pour se purifier sera inutile, car il est impossible d’élever l’homme que par la seule connaissance de Dieu. Les hommes peuvent paraître parfait extérieurement comme les Pharisiens que Jésus a qualifié de «sépulcres blanchis», pleins de corruption et d’ossements de morts. Mais tous les défauts de l’âme est mis à nu devant Celui qui juge selon la justice, et à moins que la vérité ne soit ancrée dans le cœur, il ne peut contrôler la vie. Un simple repassage du paroi extérieur de la coupe ne rendra jamais pur le réceptacle à l’intérieur. Notre foi, comme instrument pour notre salut, doit être plus profonde qu’une simple profession de foi en la vérité ou une argumentation théologique. Le cœur doit être purifié de toute souillure morale. « JJe sais, ô mon Dieu, que tu sondes le cœur, et que tu aimes la droiture ;.. » 1 Chron. 29: 17. « Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! 24  Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité !  » Ps 139. 23,24

15 MAI

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 23:11

136. LA LOI EMBRASSE L’EVANGILE

 Anéantissons-nous donc la loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi. Rom. 3:31

Nous entendons beaucoup de ceux qui sont abusés par l’ennemi  clamer constamment : «Je suis sauvé », mais. . . ils montrent un tel mépris de la loi de  justice de Dieu,  que nous devinons aisément qu’ils. . . ne savent rien de la grâce qui sauve. Le cœur n’est pas en harmonie avec la loi de Dieu, mais hostile à cette loi. Ainsi a été le grand rebelle dans le ciel. Est-ce que le Seigneur admettrait au ciel les hommes et les femmes qui n’ont aucun respect pour sa Loi ? . . .

 Quel intérêt d’amener le pécheur à la connaissance de ses péchés s’il ignore ce qu’est le péché? La seule définition du péché dans la Parole de Dieu nous est donnée dans Jean 3:41. «Le péché est la transgression de la loi. » Le pécheur doit absolument reconnaître qu’il est un transgresseur. Christ mourant sur la croix du Calvaire devrait attirer son attention. Pourquoi le Christ est-il mort ? Parce que c’était le seul moyen pour l’homme d’être sauvé. . . . Il a pris sur Lui les péchés de sorte qu’Il puisse imputer sa justice à tous ceux qui croient en Lui. . . . La bonté et l’amour de Dieu conduit le pécheur à se repentir envers Dieu et avoir la foi en notre Seigneur Jésus-Christ. Le pécheur réveillé. . . est mis en face de la loi qu’il a transgressée. Il est appelé à  se repentir, mais s’il n’y avait pas une économie du salut lui donnant droit au pardon de la transgression de la loi, son cas aurait été désespéré. Mais la loi  l’attire au Christ. Quelque profond qu’il soit, le sang de Jésus-Christ peut le purifier de tout péché. . . . La loi et l’Evangile vont de pair. L’un est le complément de l’autre. La loi sans la foi en l’évangile du Christ ne peut  sauver le transgresseur. L’Évangile, sans la loi est inefficace et impuissante. La loi et l’Evangile sont un ensemble parfait. Le Seigneur Jésus a posé les fondations du bâtiment, et il prévoit «

«   la pierre principale au milieu des acclamations : Grâce, grâce pour elle !. » Zach. 4:7. Il est l’auteur et le consommateur de notre foi, l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, le premier et le dernier.

Les deux entrelacés – l’Évangile du Christ et la loi de Dieu -  produit l’amour et la foi sincère.

13 mai, 2011

14 MAI – UN COEUR SOUMIS

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 22:33

14 MAI  -   135. Cœur soumis

non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon cœur la volonté de Dieu.. Eph. 6:6.

La loi de l’Éternel englobe tout. Jésus. . . a clairement annoncé à ses disciples que cette  loi de Dieu peut être violée, ne serait-ce que par les pensées, les sentiments et les désirs, tout comme par la parole et l’acte. Un cœur qui adore Dieu ne serait jamais enclin à réduire ses préceptes au niveau d’une simple petite règle, l’âme fidèle trouvera la joie dans une obéissance spirituelle totale, quand la loi est perçue dans toute sa portée spirituelle. Alors les commandements imprègneront  l’âme de leur véritable pouvoir. Le péché apparaîtra alors, dans toute son horreur . . . .  Il n’y aura plus de place pour  la présomption,  l’estime de soi,  les mondanités. L’illusion de sécurité  a disparu. Une profonde conviction du péché et un dégoût de soi en résultent, et l’âme dans sa quête désespérée face au péril se saisit du sang de l’Agneau de Dieu, son seul recours. . . .

Beaucoup se mentent à eux-mêmes, aujourd’hui. Ils réduisent les commandements de Dieu à un règlement portant sur les aspects extérieurs sans considérer que l’on peut déshonorer Dieu par les  pensées et les affections. Ils se flattent d’observer la loi de l’Éternel tandis que leur vie et leur caractère gravés dans les livres du ciel  révèlent comment ils se sont aventurés dans le sens des actes répréhensibles, pour savoir jusqu’où ils peuvent aller sans être traités comme des transgresseurs de la loi de Dieu ( NDLR: ils tentaient Dieu)

Toute âme qui désire s’éloigner de l’iniquité. . . œuvrera à jamais au côté du Seigneur, en pensée, en parole, et en caractère, obéissant à toutes ses exigences. Au lieu de chercher des opportunités pour contourner la loi de Dieu, elle en donnera une meilleure interprétation s’efforçant de s’impliquer vraiment de toute sa volonté, de tout son cœur afin d’illustrer dans sa vie les grands principes de la Loi

Le travail  commence par le cœur. . . . Si le cœur est uni à  Dieu, alors l’être entier sera purifié, raffiné, ennobli, sanctifié. Si l’œil voit bien tout le corps est rempli de lumière. La religion n’est pas une question d’apparence. . . . La religion est une affaire de cœur

12 mai, 2011

13 MAI – LA BALANCE CELESTE

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 21:40

134. LA BALANCE CELESTE

 Que Dieu me pèse dans des balances justes, Et il reconnaîtra mon intégrité !. Job 31:6.

La mesure juste signifie tout. C’est la véritable loi de Dieu. Il a gravé cette loi  dans les moindres détails de chaque acte humain et dans chaque transaction que l’homme entreprend, en la méditant et en la pratiquant l’homme élève, ennoblit et sanctifie son cœur et ses sentiments – il devient fidèle, même dans les petites choses.

Dieu pèse les intentions, les objectifs et  le caractère. Tout homme est pesé avec la balance du sanctuaire, et rien n’est caché à Dieu. Hannah a dit: «Car l’Eternel est un Dieu qui sait tout, Et par lui sont pesées toutes les actions. » 1 Sam. 2:3.  David a dit, «Oui, vanité, les fils de l’homme ! Mensonge, les fils de l’homme ! Dans une balance ils monteraient Tous ensemble, plus légers qu’un souffle.. » Ps. 62:9. Isaïe dit: «Le chemin du juste est la droiture ; Toi qui es juste, tu aplanis le sentier du juste.. » Isa. 26:7. . . .

Le Dieu des cieux est juste. Il n’est pas un motif dans le fond du cœur, pas un secret en nous, ni un dessein quelconque que Dieu ne puisse juger . Mais quelle est la norme de  justice? C’est la loi de Dieu. La loi de Dieu est placée sur un plateau de balance, cette sainte loi immuable requiert, dans les quatre premiers commandements, l’adoration pour Dieu, et dans les six derniers, l’amour pour son prochain. «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur,… et ton prochain comme toi-même. » Luc 10:27. De ce commandement nous ne pouvons en soustraire un iota. Dieu exige tout notre cœur, tout notre esprit, toute notre âme et toute notre force, et «Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Tout  ceci est placé sur un plateau de la balance, tandis que le caractère de chaque individu est posé sur le plateau en face. Et par le résultat de la juste comparaison entre les deux plateaux, sera irrémédiablement fixé  le sort de chaque homme. . . .

Serait-il écrit « pesé et trouvé léger  » ?  Etre trouvé léger au jour du Seigneur, serait une chose terrible, aussi nous devons procéder à un examen minutieux de nos motivations et nos actes au regard de la sainte loi de Dieu, et nous repentir de toute transgression. Que les pécheurs se saisissent des mérites du Christ pour suppléer à leur déficiences. Car le sang de Jésus-Christ seul peut l’accomplir.

1234
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe