DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

28 juin, 2011

29 JUIN

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 10:10

181. La joie dans un service humble

« …..Seigneur, que veux-tu que je fasse ? » Actes 9:6.

Peu importe  notre statut ou les limites de nos capacités, nous avons une œuvre à accomplir pour le Maître. Les grâces que nous avons reçues croîtront et s’ennobliront par la pratique. La vérité de Dieu qui enflamme notre âme ne nous laisse pas inactif. Le bonheur dans notre expérience de vie viendra en  compensation même des efforts que nous avons fournis. Ceux là seuls qui ont connu la joie du renoncement de soi pour se consacrer au service du Christ peuvent en faire part distinctement aux autres. En effet cette joie est si pure, si profonde, que le simple langage ne ​​peut  l’exprimer.

« Durant ce temps de pèlerinage

Un ministère particulier a été préparé pour vous

Ce peut être le plus modeste,

Comme  pouvant être  le plus spectaculaire

Mais votre mission, nul autre ne peut l’accomplir à votre place

Que veux tu que je fasse ?

N’ayez d’yeux que pour la gloire de votre Rédempteur

Œuvrez pour Lui selon la lumière reçue d’en-haut

Ne laissez pas l’ombre de notre vie ternir cette œuvre

Glorifiez le Seigneur dans chaque action. « 

Nous pouvons être en communion avec Christ  lorsque nous vaquons à nos tâches quotidiennes. Où que nous soyons, quel que soit notre degré de responsabilité, nous pouvons être élevés parce que nous sommes unis au Christ. Notre humble service peut être élevé et sanctifié par l’assurance de l’amour en Dieu. Un travail accomplit en toute humilité revêt l’apparat de la dignité. Notre conscience de servir le Christ donne une coloration particulière à nos devoirs quotidiens – toujours plus joyeux, patient, indulgent et doux. . . .

Si vous êtes fermes dans vos principes, courageux dans l’accomplissement de votre devoir,  prompts à suivre l’exemple du Christ dans vos tâches quotidiennes,  modestes, humbles, doux et tendres, patients et tolérant, prêts à supporter beaucoup de choses et à pardonner les injures, vous serez une épître vivante lue et connue de tous les hommes.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe