DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

29 juin, 2011

30 JUIN

Classé dans : Vigile "Son & Daughter of God" E. White — prieresetvie @ 20:05

182. Le temps un trésor précieux

La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. Rom. 13:12.

Si nous voulons en définitive prendre part à la récompense des justes, nous devons gérer avec sagesse le temps d’épreuve. Le temps est plus précieux que l’or. . . .

La venue du Seigneur est proche. Et nous n’avons que très peu de temps pour nous préparer. Les occasions précieuses négligées,  se traduiront par une perte éternelle. Nous avons besoin d’être en communion étroite avec Dieu. Nous ne sommes en sécurité que si nous nous laissons  guider et influencer par l’Esprit Saint. . . .

Les mois. . . se succèdent rapidement. Bientôt, cette année, avec tous ses fardeaux, se conjuguera au passé. Que les précieux mois qui restent soient entièrement consacrés au Seigneur. Si nous faisons une rétrospective fidèle de la manière dont nous avons dépensé notre temps  ces derniers mois, en sommes-nous satisfait ?  Déduisez en toute action qui n’a profitée à personne,. . . et combien  reste -t-il  d’action volontaire pour son prochain, effectuée pour la gloire de Dieu!  N’est-ce pas là un record alarmant? Combien d’heures précieuses ont été gaspillées pour les satisfactions égoïstes ! Combien de fois, avons-nous négligé des occasions pour travailler pour le Christ! . . .

La vie, avec ses  privilèges merveilleux et ses opportunités, se termine bientôt. Le temps prévu pour édifier notre caractère sera écoulé. À moins que nous nous sommes repentis de nos péchés, lesquels auront été effacés par le sang de l’Agneau; à défaut,  ces péchés témoigneront contre nous dans le grand livre du ciel dans les temps à venir. . . .

La vie est courte. Les choses de ce monde périssent par l’usage . Ayons de la sagesse, et  bâtissons pour l’éternité. Nous ne pourrons plus rattraper les temps précieux gaspillés ou investit dans les affaires du monde, lesquels ne portent aucun fruit pour l’éternité. Que le temps consacré jusqu’ici, à l’oisiveté, à la frivolité et à la mondanité, soit dépensé à acquérir une connaissance des Ecritures, à l’embellissement de notre vie, et à la bénédiction et l’ennoblissement de la vie et le caractère de notre prochain. Un pareil ministère aura la faveur de Dieu, et fera de nous les heureux récipiendaires de la bénédiction céleste : «C’est bien,  fidèle serviteur».

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe