DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

31 mai, 2013

1 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:19

SOUVENEZ-VOUS DE VOTRE CRÉATEUR DANS VOTRE JEUNESSE.

Souviens-toi de ton créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que les jours mauvais arrivent et que les années s’approchent où tu diras: Je n’y prends point de plaisir. Ecclésiaste 12:3.

Je voudrais décrire la beauté de la vie chrétienne. Dès le matin de la vie, dirigé par les lois de la nature et par celles de Dieu, le chrétien marche fermement, droit devant lui et vers le ciel, s’approchant journellement de la demeure céleste où l’attendent une couronne de vie et un nom nouveau “que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit”. Il croît sans cesse dans une vie heureuse, sainte et utile. Chaque année ses progrès surpassent ceux des années précédentes.
Dieu a donné aux jeunes une échelle qu’ils doivent escalader, une échelle qui s’élève de la terre au ciel et au-dessus de laquelle règne l’Éternel; les rayons de la gloire divine resplendissent sur chaque échelon. L’Éternel veille sur ceux qui gravissent ces échelons, prêt à leur envoyer du secours lorsqu’ils relâchent leur étreinte et trébuchent. Oui, dites avec des paroles pleines de réconfort que celui qui fait l’ascension de cette échelle avec persévérance est assuré de pénétrer dans la cité céleste.
Les anges de Dieu qui vont et viennent sur l’échelle que Jacob eut en vision aideront toute âme décidée à s’élever, même jusqu’au plus haut des cieux. Ces anges gardent les enfants du Père céleste et ils veillent sur leurs pas. Quelle récompense glorieuse sera réservée à ceux qui escaladent cette voie lumineuse; ils entreront en effet dans la gloire de leur Maître.
Celui qui possède la foi dès son enfance a la certitude de jouir pleinement de tout ce qui contribue à rendre la vie heureuse… Mais ceux qui attendent d’être au déclin de leurs jours pour rechercher Dieu se privent d’un bonheur pur et élevé — bonheur que ne procurent jamais les plaisirs de cette vie. Les chrétiens qui connaissent l’Eternel depuis longtemps et qui puisent, depuis leur tendre enfance, leur bonheur aux eaux pures de la source divine, sont prêts à entrer dans la grande famille de Dieu.

30 mai, 2013

1 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:37

LA VÉRITABLE PANACÉE.

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Matthieu 11:28.

La puissance guérissante de Dieu se rencontre dans toute la nature. Si un arbre est meurtri, si un être humain est blessé, la nature commence immédiatement à réparer le mal. Avant même que le besoin s’en fasse sentir, les agents restaurateurs sont prêts à intervenir, et dès qu’une blessure se produit, toutes les énergies se concentrent pour en assurer la guérison. Ainsi en est-il dans le domaine spirituel. Avant l’apparition du péché, Dieu avait pourvu au remède. Chaque âme qui cède à la tentation est blessée, meurtrie par l’adversaire. Mais partout où il y a péché, il y a le Sauveur.
Lorsque nous acceptons l’Évangile dans sa pureté et dans toute sa puissance, nous avons alors le remède à nos maladies issues du péché. Pour nous, le soleil de justice se lève avec “la santé dans ses rayons”. [...]
L’amour que le Sauveur répand dans l’être tout entier est une puissance vivifiante. C’est lui qui guérit notre cœur, notre cerveau, nos nerfs. Par lui, les plus nobles énergies de notre être sont mises en activité. Il libère l’âme de sa culpabilité et de sa tristesse, de ses anxiétés et de ses soucis. Il nous apporte le calme et la sérénité, et répand dans notre âme une joie qui est une source de vie et de santé, et que rien au monde ne saurait détruire.
Les paroles du Sauveur: “Venez à moi… et je vous donnerai du repos”, sont un remède à tous les maux, qu’ils soient physiques, mentaux ou spirituels. Quoique les hommes se soient attiré la souffrance par leurs erreurs, Jésus les considère avec pitié. Il veut les secourir. Il est disposé à faire de grandes choses pour ceux qui se confient en lui.
[...] Si les hommes, en reconnaissance de tous les dons de Dieu, voulaient tourner leurs regards vers le ciel, ils obtiendraient une guérison totale.

29 mai, 2013

30 Mai.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 23:38

LE PARDON, AGENT DE GUÉRISON.

Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits! C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies. Psaumes 103:2, 3.

Le Sauveur prenait soin à la fois du corps et de l’âme; son Évangile était un message de vie spirituelle et de restauration physique. Pour lui, la délivrance du péché et la guérison de la maladie étaient étroitement unies. C’est ce même ministère d’amour qui est confié aujourd’hui aux médecins craignant Dieu. Ils doivent imiter le Christ en s’occupant des besoins spirituels en même temps que des besoins corporels de leurs semblables. Il faut qu’ils soient pour les malades des messagers de miséricorde qui leur apportent à la fois le remède du corps et celui de l’âme.
Lorsque le pauvre paralytique fut amené à la maison où Jésus enseignait, une foule compacte était rassemblée devant la porte, de sorte qu’il était impossible d’atteindre le Sauveur. Mais la foi et l’espérance avaient été éveillées dans le cœur de ce pauvre malade. Il proposa donc à ses amis de monter sur la maison et de le descendre par une brèche pratiquée dans le toit afin de le faire parvenir en présence de Jésus. Ce plan fut réalisé. Quand ils eurent descendu le malade aux pieds du grand Médecin, les hommes avaient fait tout leur possible en vue de sa guérison. Jésus savait que le paralytique était bourrelé de remords et qu’il avait besoin, avant tout, d’être déchargé du fardeau de ses péchés. Il le regarda avec la plus profonde compassion et lui parla, non comme à un étranger, ni même comme à un ami, mais comme à un membre de la famille de Dieu: “Pends courage, mon enfant, tes péchés sont pardonnés.”
Chez beaucoup, l’âme est plus malade que le corps, et ce n’est que par le Christ, source de la vie, qu’ils seront soulagés. Alors, ils ne se plaindront plus d’être fatigués, seuls ou insatisfaits. Ils seront remplis d’une joie qui fortifiera leur intelligence et leur santé et vivifiera leur corps.
Aujourd’hui encore, le Christ connaît les peines de tous ceux qui souffrent. [...] Il est toujours capable de dire: “Sois guéri, [...] va et ne pèche plus.”

28 mai, 2013

29 Mai.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 21:57

SANTÉ ET BONHEUR.

J’ai constamment l’Éternel sous mes yeux; quand il est à ma droite, je ne chancelle pas. Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l’allégresse, et mon corps repose en sécurité. Psaumes 16:8, 9.

Il faudrait que le chrétien vive tout près de son Maître pour bénéficier de ses dons excellents, “étant rempli des fruits de justice qui sont par Jésus-Christ à la louange et à la gloire de Dieu”. Il faudrait que son cœur déborde de gratitude et de louange, qu’il soit toujours prêt à reconnaître les bénédictions qu’il reçoit, ayant toujours à l’esprit ces paroles: “Celui qui me loue me glorifie.”
Notre devoir consiste à cultiver la joie et non à entretenir la tristesse et les chagrins. Que de gens mènent ainsi une existence misérable en sacrifiant leur santé et leur bonheur à un sentiment morbide. Ils se rendent désagréables à leur entourage et leur visage, toujours renfrogné, exprime plus clairement que des paroles leur mécontentement. Cet état de dépression porte gravement atteinte à leur santé car il entrave le cours normal de leur digestion et contrarie leur nutrition. La tristesse et le souci ne peuvent remédier à une seule peine, mais risquent d’engendrer de grands maux; la joie et l’espoir dont nous illuminons le sentier des autres sont, au contraire, “vie pour ceux qui les trouvent” et “santé pour tout leur corps”.
Le Christ est venu pour restaurer dans sa beauté originelle un monde perdu dans le péché. [...] Il n’y aura ni péché, ni malade sur la nouvelle terre… et le corps sera rétabli dans sa perfection primitive. Nous refléterons l’image sans tache de notre Seigneur. [...]
Le développement du caractère chrétien qui tend vers cet état de perfection est un acheminement vers la beauté. [...] Tandis que le cœur se transforme par le renouvellement de l’esprit, les grâces de ce dernier marquent le visage qui reflète le raffinement, la délicatesse, la paix, la bonté, l’amour pur et tendre dont l’âme déborde.
Rendez gloire à Dieu en toutes choses.

27 mai, 2013

28 Mai.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:28

LA BIENVEILLANCE FAVORISE LA SANTÉ.

Les paroles agréables sont un rayon de miel, douces pour l’âme et salutaires pour le corps. Proverbes 16:24.

Des paroles douces, affectueuses et encourageantes sont plus efficaces que les meilleurs médicaments du monde. Elles apporteront le réconfort au cœur découragé, et le bonheur, qui illuminera toute la famille, récompensera au-delà de toute attente l’effort que le père aura fait pour se montrer aimable dans ses actes et ses paroles.
L’époux devrait se souvenir que la part la plus importante du fardeau de l’éducation des enfants repose sur la mère, car c’est elle qui contribue le plus à former leur caractère. Cette pensée le rendrait plus aimant et l’inciterait à faire tout ce qui est en son pouvoir pour alléger son fardeau. Il devrait l’encourager à s’appuyer sur lui, diriger ses pensées vers le ciel où se trouvent la force et la paix, le repos pour les cœurs fatigués.
La bonté et la prévenance qu’il lui témoignera seront pour elle un précieux encouragement, et le bonheur qu’il lui procurera communiquera paix et joie à son propre cœur.
La plus douce image du ciel est un foyer dans lequel règne l’Esprit du Seigneur… Tout ce qui pourrait troubler la paix et l’unité de la famille devrait être fermement réprimé et faire place à la bonté et à l’amour. Le foyer doit être un lieu où règnent la joie, la courtoisie et l’affection, car là où ces grâces abondent se trouvent aussi le bonheur et la paix. Ceux qui livrent la bataille de la vie à armes inégales peuvent être rafraîchis, fortifiés et encouragés par de petits gestes qui ne coûtent rien. Des paroles aimables dites simplement, de petites attentions témoignées gentiment dissiperont les nuages de la tentation amassés à l’horizon de l’âme.
L’humilité, la bonté et la douceur engendrent une atmosphère favorable à la guérison.

26 mai, 2013

27 Mai.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 21:59

UN BON REMÈDE.

Un cœur joyeux est un bon remède. Proverbes 17:22.

Les rapports entre l’esprit et le corps sont très intimes. Lorsque l’un est affecté, l’autre s’en ressent. L’état d’esprit influe sur la santé beaucoup plus qu’on ne le croit généralement. Bien des maladies sont dues à la dépression mentale. Le chagrin, l’anxiété, le mécontentement, le remords, la méfiance tendent à briser les forces vives et à provoquer l’affaiblissement et la mort.
L’imagination provoque parfois la maladie, et très souvent l’aggrave. Beaucoup restent invalides toute leur vie, qui seraient en bonne santé s’ils voulaient croire qu’ils le sont. [...]
Le courage, l’espérance, la foi, la sympathie, l’affection favorisent la santé et prolongent la vie. “Un cœur joyeux est un bon remède. » La gratitude, la joie, la bienveillance, la confiance en Dieu, voilà ce qui préserve la santé.
Le pouvoir de la volonté et du contrôle de soi-même, à la fois pour se préserver de la maladie et pour s’en guérir, les effets déprimants et même ruineux de la colère, du mécontentement, de l’égoïsme ou de l’impureté, ainsi que la puissance vivifiante et merveilleuse de la joie, de l’oubli de soi-même et de la reconnaissance doivent être mis en lumière.
Il existe dans les Écritures, touchant la physiologie, une vérité à laquelle nous devrions prêter attention: “Un cœur joyeux est un bon remède.” Les véritables principes chrétiens sont pour tous les hommes la voie d’accès à la source d’un bonheur inestimable.
Nous devrions cultiver la bonne humeur, l’espérance et la paix, car notre santé dépend de nos dispositions d’esprit.

25 mai, 2013

26 Mai.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:32

LA PAIX DANS LA CONSCIENCE DU BIEN.

Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, et il ne leur arrive aucun malheur. Psaumes 119:165.

Un esprit, rendu libre et heureux par la conscience d’une bonne conduite et la satisfaction du bonheur procuré aux autres, engendre une joie qui réagit sur tout le système nerveux, facilitant ainsi la circulation du sang et fortifiant le corps tout entier. La bénédiction de l’Éternel a le pouvoir de guérir, et ceux qui sont enclins à prodiguer leur aide aux autres ressentiront cette merveilleuse bénédiction à la fois dans leur cœur et dans leur vie.
Les chrétiens qui suivent le chemin de la sagesse et de la sainteté ne seront ni troublés par de vains regrets à la pensée des heures qu’ils auront gaspillées, ni affectés par un esprit sombre et abattu comme ceux qui se sont engagés en pure perte dans des plaisirs frivoles. [...]
Les divertissements excitent l’esprit, mais entraînent fatalement la dépression. Le travail utile et l’exercice physique ont sur l’esprit une influence bien autrement salutaire; ils fortifient les muscles, favorisent la circulation et s’avèrent des agents puissants de guérison. [...]
La conscience d’une bonne conduite est le meilleur remède pour les corps et pour les esprits en mauvais état de santé. La santé et la force sont la bénédiction spéciale que l’Éternel fait reposer sur celui qui le reçoit.
Deux personnes bénéficient de la pratique du bien: le bienfaiteur et l’obligé. Si vous vous oubliez dans l’intérêt de vos semblables, vous remportez une victoire sur vos faiblesses. La satisfaction que vous éprouvez en faisant le bien vous aidera en grande partie à recouvrer la santé de l’esprit. La joie d’être utile aux autres vivifie les facultés mentales et stimule tout le corps.
Celui qui se repose en Dieu est sur le chemin de la santé.

24 mai, 2013

25 Mai

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:10

LA PIÉTÉ, SOURCE DE SANTÉ.

La crainte de l’Éternel augmente les jours. Proverbes 10:27.

Tous ceux qui se laissent conduire par Dieu ont besoin de paix pour entrer en communion, par leur cœur, avec la nature et avec l’Éternel. Il faut que nous entendions le Sauveur parler personnellement à nos âmes. Quand tous les bruits se sont tus et que nous servons Dieu dans le calme, le silence de notre cœur rend sa voix plus distincte. Il nous déclare: “Garde le silence et sache que je suis Dieu…” En proie au tumulte des foules et à la tension des activités trépidantes de la vie, celui qui est ainsi vivifié sera entouré d’une atmosphère de lumière et de paix. Il recevra une nouvelle impulsion de ses forces physiques et intellectuelles.
Augmentons notre intelligence, plaçons notre volonté au service du Seigneur, nous développerons alors merveilleusement notre santé physique.
La débilité mentale a une répercussion générale sur l’individu. Elle est à l’origine des neuf dixièmes des maladies dont souffrent les hommes. [...] La religion chrétienne [...] est l’un des remèdes les plus efficaces contre ce mal car elle est un puissant calmant du système nerveux.
Le ciel assure une santé absolue, et plus profondes sont les influences célestes, plus sûre est la guérison.
La piété n’est pas en contradiction avec les lois sanitaires mais elle s’harmonise avec ces lois. La crainte de l’Éternel est à la base de la vraie prospérité.
Collaborons avec Dieu dans les soins que nous portons à notre corps. L’amour que nous témoignons à l’Éternel est essentiel pour la vie et pour la santé; la foi l’est également. Si nous voulons acquérir une santé parfaite, il faut que nos cœurs débordent d’amour, d’espoir et de joie en l’Éternel.

23 mai, 2013

24 Mai.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:35

LE CORPS, SERVITEUR DE L’ESPRIT.

Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. 2 Timothée 1:7.

Chaque organe a été formé pour être au service de l’esprit. Le cerveau est le poste de commandement du corps; c’est le siège de toutes les énergies nerveuses et de toutes les activités mentales. Les nerfs émanant du cerveau dirigent le corps. Comme des fils télégraphiques, ils transmettent les impressions à tous les autres nerfs et ils contrôlent l’action vitale de toutes les parties du système nerveux. Tous les mouvements sont dirigés par les communications reçues du cerveau.
C’est seulement par le moyen des nerfs cérébraux qui sont en relation avec tout l’organisme que le ciel peut communiquer avec l’homme et atteindre sa vie intime. Tout ce qui trouble le fonctionnement du courant électrique dans le système nerveux diminue les facultés vitales et amoindrit la sensibilité de l’esprit.
Les parties du corps qu’on ne traite pas avec soin informent immédiatement le cerveau du tort qu’on leur fait subir.
Ne considérons pas seulement comme un privilège, mais comme un devoir sacré, la connaissance des lois de Dieu qui régissent notre corps. [...] Et si les hommes comprennent mieux le fonctionnement de l’organisme… ils s’efforceront d’assujettir leur corps aux nobles facultés de l’esprit. Ils le considéreront comme une construction merveilleuse faite par le Créateur tout-puissant, comme une vraie harpe aux mille cordes qui leur est confiée pour en assurer le fonctionnement harmonieux.
Pour que notre vie chrétienne soit une réussite il est de toute importance que nous développions une âme saine dans un corps sain.
Le fonctionnement harmonieux et sain de nos facultés physiques et cérébrales procure le bonheur; plus ces facultés sont sublimées et nobles, plus ce bonheur est pur et élevé.

22 mai, 2013

23 Mai.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:00

DANIEL, EXEMPLE DE TEMPÉRANCE.

Le roi s’entretint avec eux; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s’en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. [...] Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume. Daniel 1:19, 20.

Pendant leurs trois années de formation, Daniel et ses compagnons maintinrent leurs habitudes d’abstinence, leur fidélité à l’Éternel et leur dépendance constante à l’égard de la puissance divine. Lorsque vint le moment où ils devaient être interrogés par le roi qui voulait éprouver leurs talents et leurs connaissances, ils subirent un examen avec d’autres candidats pour le service royal. [...]
Leur vive intelligence, leur langage choisi et précis, leurs connaissances étendues révélèrent la force et la vigueur incomparables de leur esprit. Dieu honore toujours le droit. Les jeunes gens les plus prometteurs de tous les pays soumis par le grand conquérant avaient été réunis à Babylone et cependant, parmi eux, les captifs hébreux demeuraient sans rivaux. Leur belle prestance, leur démarche souple, leur visage agréable, leur raison claire, leur haleine saine, toutes ces choses étaient autant de certificats de bonne conduite dont la nature se plaît à honorer ceux qui obéissent à ses lois. [...]
Ces jeunes gens demeurèrent fermes au sein des influences séductrices de la cour luxueuse de Babylone. De nos jours, les jeunes sont sollicités par le plaisir, en particulier dans nos grandes villes où chaque forme de plaisir sensuel est rendue facile et engageante. Ceux qui, comme Daniel, refusent de se souiller recevront la récompense de leurs habitudes de tempérance. La lucidité et la fermeté de Daniel, sa puissance pour acquérir la connaissance et pour résister à la tentation étaient dues en grande partie à la simplicité de son régime en harmonie avec sa vie de prière. [...]
Avancez comme des hommes et des femmes affermis par Dieu. Dieu vous récompensera en vous accordant des nerfs calmes, un esprit clair, un jugement inégalable et une vive compréhension. Les jeunes de nos jours qui ont des principes fermes et inébranlables recevront en bénédiction la santé du corps, de l’esprit et de l’âme.

1234
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe