DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

30 juin, 2013

30 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 0:46

NE DOUTEZ PAS.

Nous savons [...] que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Romains 8:28.

Quand les épreuves surviennent, souvenez-vous qu’elles sont envoyées pour votre bien. [...] Quand les épreuves et les tribulations viennent à vous, elles vous sont envoyées pour que vous puissiez recevoir du Dieu de gloire des forces renouvelées et une plus grande humilité, de sorte qu’il puisse vous bénir, vous soutenir, vous protéger. Dans la foi et avec l’espoir qui “ne rend pas confus”, cramponnonsnous aux promesses de Dieu.
Oh! combien le Seigneur est bon pour tous et comme nous pouvons nous confier en lui en toute sécurité. Il nous appelle ses petits enfants. Alors allons vers lui comme vers un tendre Père. Il désire que les rayons lumineux de sa justice resplendissent sur nos visages, dans nos paroles et dans nos actions. Si nous nous aimons les uns les autres comme le Christ nous a aimés, les barrières qui nous séparent de Dieu et de nos semblables disparaîtront et tous les obstacles qui empêchent le Saint-Esprit de se déverser de cœur à cœur seront supprimés. [...] Confiez-vous en Dieu de toute votre âme et il se chargera de vous et de vos fardeaux.
Le Seigneur désire que son peuple soit heureux; il fait naître devant nous, les unes après les autres, des sources de consolation, afin que nous soyons remplis de joie et de paix dans les difficultés présentes. N’attendons pas d’être au ciel pour connaître la joie et la consolation! Jouissons de ces dons dès ici-bas. [...] Nous sommes privés de grands privilèges parce que nous ne nous emparons pas des bénédictions qui découlent de nos malheurs. Toutes nos souffrances et toutes nos tristesses, toutes nos tentations et toutes nos épreuves, toutes nos persécutions et toutes nos misères, en un mot, toutes choses concourent à notre bien. Sachons voir la lumière resplendir derrière les nuages.
Notre bonheur ne provient pas de notre entourage mais de notre être intérieur; il ne découle pas de ce que nous avons, mais de ce que nous sommes.

29 juin, 2013

29 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 0:12

NE CRAIGNEZ RIEN.

Ne crains rien, car je te rachète, je t’appelle par ton nom: tu es à moi. Ésaïe 43:1.

Nos épreuves sont souvent si dures qu’elles nous paraissent intolérables, et sans l’aide de Dieu elles le seraient réellement. Si nous ne nous confions pas en l’Éternel, nous fléchirons sous le poids des responsabilités qui n’apportent que tristesse et douleur. Mais si nous nous mettons sous la dépendance du Christ nous ne nous laisserons pas accabler. Quand tout paraît sombre et inexplicable, il faut nous confier dans l’amour divin. Répétons en nous-mêmes les paroles que le Christ a prononcées: “Ce que vous ne savez pas maintenant, vous le saurez plus tard.”
Ne vous comportez pas comme si Jésus était dans le tombeau de Joseph, une grosse pierre roulée devant l’entrée. [...] Quand votre foi est mise à l’épreuve, montrez que vous avez la certitude d’un Sauveur ressuscité qui intercède pour vous et pour vos bien-aimés.
La Bible vous charge des responsabilités de votre propre bonheur. Regardez à la lumière de la vie. Vous serez d’autant plus utiles que votre façon d’agir sera plus parfaite.
Nous désirons tous ardemment le bonheur mais la plupart d’entre nous le trouvent rarement parce que leur méthode de recherche est fausse: ils ne luttent pas. Nous devons lutter plus intensément et mêler la foi à tous nos désirs. Le bonheur pénètre alors en nous presque sans que nous nous en rendions compte. [...] Quand, en dépit des circonstances désagréables, nous pouvons nous reposer avec confiance dans l’amour du Sauveur et nous blottir tout près de lui, nous abandonnant paisiblement à son amour, le sens de la présence divine nous inspire une joie profonde et tranquille. Cette attitude produit en nous une foi qui nous rend capables de n’éprouver ni inquiétude ni tourment, mais de dépendre de la puissance infinie.
Nous aurons ainsi en nous la force de la Toute-Puissance… car Jésus se tient à nos côtés. [...] Tandis qu’abondent les épreuves, la puissance de Dieu surabondera.

27 juin, 2013

28 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:56

NE PLEUREZ PAS.

Pourquoi pleures-tu ? Jean 20:15.

Il leur [les disciples] arrivait souvent de redire: “Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël.” Un sentiment de mélancolie s’emparait d’eux quand ils se rappelaient ces paroles: “Si l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec?” Ils se réunirent dans la chambre haute, fermèrent et verrouillèrent les portes, pressentant pour eux-mêmes un sort pareil à celui de leur Maître bien-aimé.
Et dire que pendant tout ce temps ils auraient pu se réjouir dans la connaissance d’un Sauveur ressuscité! Dans le jardin, Marie avait pleuré alors que Jésus se tenait tout près d’elle. Ses yeux aveuglés par les larmes ne le reconnaissaient pas. Les cœurs des disciples étaient si remplis de douleur qu’ils ne croyaient pas au message des anges, ni même aux paroles du Christ.
Nombreux sont ceux qui agissent encore comme les disciples. Combien font écho au cri désespéré de Marie: “On a enlevé… le Seigneur, et nous ne savons pas où on l’a mis.” À combien ne pourrait-on pas répéter les paroles du Sauveur “Pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu?” Il se tient tout près d’eux, mais leurs yeux aveuglés par les larmes ne le reconnaissent pas. Il leur parle, mais eux ne comprennent pas.
Oh! si l’on pouvait lever la tête, si les yeux pouvaient s’ouvrir pour le contempler, si les oreilles pouvaient écouter sa voix! “Hâtez-vous d’aller dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts.” [...] Ne pleurez pas comme ceux qui n’ont pas d’espérance ni de secours. Jésus vit, et parce qu’il vit, nous vivrons, nous aussi. Que nos cœurs reconnaissants et nos lèvres purifiées par le charbon ardent fassent retentir ce chant joyeux: Le Christ est ressuscité! Il est vivant, et il intercède pour nous. Saisissez cette espérance, et cramponnez-vous à elle comme à une ancre sûre et ferme. Croyez, et vous verrez la gloire de Dieu.

26 juin, 2013

27 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:23

LA CONFIANCE, C’EST LA SÉCURITÉ.

Car il ne chancelle jamais; la mémoire du juste dure toujours. Il ne craint point les mauvaises nouvelles; son cœur est ferme, confiant en l’Éternel. Psaumes 112:6, 7.

Dieu a donné aux hommes une base ferme pour y asseoir leur foi. Il a placé dans les Écritures des preuves suffisantes de leur divine origine. Les grandes vérités relatives à notre rédemption y sont clairement exposées. Avec l’aide du Saint-Esprit, qui est promis à tous ceux qui le demandent sincèrement, chacun peut comprendre ces vérités.
Cela dit, il faut reconnaître que l’esprit borné de l’homme n’est pas capable de comprendre parfaitement les plans et les desseins de l’lnfini. Jamais on ne sondera les profondeurs de Dieu. Que nul ne tente de soulever d’une main présomptueuse le voile derrière lequel il dissimule sa majesté. “Ô profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu!” s’écrie l’apôtre. “Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles!” Ce qu’on peut comprendre des voies de Dieu et de ses mobiles envers nous, c’est une miséricorde et un amour infinis, unis à sa toute-puissance. Notre Père céleste ordonne toutes choses avec sagesse et justice — aussi nous convient-il de ne témoigner ni mécontentement ni méfiance, mais de nous incliner avec une soumission respectueuse. Il nous révélera de ses desseins tout ce qui pourra concourir à notre bien; pour le reste, ayons confiance en sa main puissante et en son amour.
Quoique Dieu ait donné des preuves suffisantes pour soutenir notre foi, il n’enlèvera jamais toutes les raisons de ne pas croire. Ceux qui cherchent des échappatoires en trouveront. [...]
La méfiance envers Dieu est le fruit du cœur naturel qui est en inimitié avec Dieu. En revanche, la foi est un fruit de l’Esprit qui ne prospère que là où l’Esprit est apprécié. Nul ne peut devenir fort en la foi sans un effort persévérant. [...] Notre seule sécurité se trouve dans une humble confiance en Dieu et dans une obéissance intégrale à tous ses commandements.

25 juin, 2013

26 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:47

LA PAIX PARFAITE.

À celui qui est ferme dans ses sentiments, tu assures la paix, la paix, parce qu’il se confie en toi. Ésaïe 26:3.

Beaucoup de personnes sont accablées par une multitude de soucis parce qu’elles cherchent à vivre selon le monde. Elles ont choisi d’être au service de ce monde, d’accepter ses inquiétudes, d’adopter ses coutumes. Leur caractère en est ainsi assombri et leur vie attristée. Pour donner satisfaction à leurs ambitions et à leurs désirs, elles offensent leur conscience et se chargent d’un fardeau supplémentaire de remords. De continuels tourments usent les forces vitales. Notre Seigneur désire que ces personnes s’affranchissent de ce joug de servitude et il les invite à accepter son joug à lui; il déclare: “Mon joug est doux et mon fardeau léger.” Il leur ordonne de chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu et toutes les choses nécessaires à leur vie leur seront données par-dessus. Le souci est aveugle et ne peut pas discerner l’avenir, mais Jésus voit la fin dès le commencement. Dans toutes nos difficultés, il a prévu la manière de nous soulager. Notre Père céleste dispose, en vue de pourvoir à nos besoins, de milliers de moyens dont nous ignorons tout. Ceux qui acceptent comme principe unique de placer l’honneur et le service de Dieu au-dessus de tout, verront leurs soucis s’évanouir et le chemin s’aplanir sous leurs pas. [...]
Une paix parfaite régnait dans le cœur du Christ, parce qu’il était en harmonie avec Dieu. Il n’était jamais enivré par le succès ni abattu par le blâme ou les déceptions. En butte à la plus grande opposition, traité de la manière la plus cruelle, il ne perdit jamais courage.
C’est à l’école du Christ [...] qu’on trouve le véritable bonheur. [...] Ceux qui, prenant le Christ au mot, lui confient la garde de leur âme et conforment leur vie à ses ordres, trouveront la paix. Et, comme la présence du Christ les remplit de joie, rien ne peut les attrister.
L’amour du moi engendre l’inquiétude.

25 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 7:01

NE DITES RIEN QUI PUISSE BLESSER OU ATTRISTER.

Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses, qu’il s’éloigne du mal et fasse le bien, qu’il recherche la paix et la poursuive. 1 Pierre 3:10, 11.

Que de souffrances, que de souillures, que de malheurs n’éviteraiton pas si l’on veillait constamment sur ses lèvres pour les garder des paroles trompeuses! Si nous ne prononcions jamais de mots sévères ou durs, à moins que ce ne soit pour reprendre le péché si c’est nécessaire et pour éviter que Dieu soit déshonoré, que de malentendus, que d’amertumes, que d’angoisses seraient supprimés!
Si nous prononcions, au contraire, des paroles d’encouragement, des paroles d’espoir et de foi en Dieu, nous répandrions sur le chemin des autres une lumière qui serait ensuite reflétée en rayons plus éclatants sur nos âmes. [...] Le plan de Dieu tel qu’il est révélé dans les saintes Écritures ouvre une voie grâce à laquelle l’homme peut s’assurer le bonheur et prolonger ses jours sur la terre, jouir des faveurs divines et se garantir une vie future qui sera sur le modèle de la vie de Dieu.
Beaucoup de gens accusent la Providence des ennuis et des épreuves dont ils souffrent lorsqu’en réalité c’est là le résultat de leur propre conduite. Ils se croient mal traités par Dieu alors qu’ils sont seuls responsables des maux qu’ils endurent. Notre bon et tendre Père céleste a établi des lois qui favorisent la santé physique, morale et mentale, si on les observe.
Dieu exige que nous soumettions notre volonté à la sienne mais il ne nous demande pas de renoncer à ce qui concourt à notre bien. Nul ne peut être heureux s’il consacre sa vie à des plaisirs personnels. Une attitude d’obéissance à l’égard de l’Éternel est la plus sage que nous puissions adopter, car elle engendre la paix, le contentement et le bonheur. [...]
Si les hommes se mettaient en relation étroite avec Dieu en observant les conseils de sa parole, ils échapperaient à une infinité de dangers et ils expérimenteraient une paix et un contentement qui feraient de leur vie une vie de joie et non un fardeau.

22 juin, 2013

24 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 15:35

L’AMOUR GUÉRIT LES BLESSURES.

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. 1 Jean 4:7.

Du point de vue chrétien, l’amour est une puissance. Les facultés intellectuelles et spirituelles sont comprises dans ce principe. L’amour pur a une efficacité spéciale pour engendrer le bien et il ne peut faire naître que le bien. Il prévient la discorde et la souffrance et assure le bonheur parfait. La fortune favorise souvent la corruption et la ruine; la force provoque parfois des blessures, mais la vérité et la bonté sont les caractéristiques de l’amour pur.
Un homme en paix avec Dieu et avec ses semblables ne peut être malheureux. L’envie n’est point dans son cœur et il ne connaît ni la suspicion ni la haine. Le cœur en harmonie avec Dieu s’élève au-dessus des ennuis et des épreuves de cette vie.
Il faut extirper de nos cœurs les vices que Satan y enracine: l’envie, la jalousie, la critique, les soupçons, l’impatience, les préjugés, l’égoïsme, la convoitise, l’impatience, la vanité. Si nous tolérons la présence de ces défauts dans notre âme, ils y fructifieront et certains d’entre nous en seront dégradés. Oh! comme ils sont nombreux ceux qui cultivent les plantes vénéneuses qui détruisent les fruits précieux de l’amour et qui souillent ainsi leur âme.
Seul l’amour qui procède du cœur du Christ apporte la guérison. Celui-là seul dans le cœur duquel cet amour se répand, comme la sève dans les plantes et le sang dans le corps, peut guérir l’âme blessée.
L’amour dégage une puissance merveilleuse parce que divine. Si nous connaissions la réponse douce qui “calme la fureur”, l’amour qui “supporte tout”, et qui est “plein de bonté”, la charité qui “couvre une multitude de péchés”, de quelle puissance régénératrice nos vies seraient gratifiées et comme l’existence serait transformée! La terre deviendrait un avant-goût des cieux.

23 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 15:34

LA BONTÉ, CARACTÉRISTIQUE CHRÉTIENNE.

Elle ouvre la bouche avec sagesse, et des instructions aimables sont sur sa langue. Proverbes 31:26.

Votre influence s’étend jusqu’à l’âme de votre prochain — vous ne pouvez pas toucher à un seul fil, sans provoquer une vibration qui se transmette à Dieu.
Vous avez le devoir d’être chrétiens au sens le plus noble du mot: être semblables au Christ. Des liens invisibles vous attirent vers les esprits de ceux que vous rencontrez et vous pouvez (si vous êtes en relation constante avec Dieu) produire des impressions qui seront comme une odeur de vie donnant la vie. Mais si vous êtes égoïstes, orgueilleux, mondains, quelle que soit votre situation, quelle que soit votre expérience, ou quoi que vous sachiez, si vous n’avez pas sur vos lèvres la loi de la bonté et dans votre cœur le parfum de l’amour, vous ne pouvez rien faire de ce qui vous est demandé.
La bonté, l’amour, la courtoisie sont les signes distinctifs du chrétien. Rappelons-nous toujours dans nos rapports avec nos semblables qu’il y a des chapitres de leur vie scellés aux yeux des mortels; il y a, pour certains, écrites dans les livres des cieux, de navrantes histoires qui échappent aux regards indiscrets parce qu’elles sont religieusement gardées secrètes. De longues et dures batailles livrées au cours de pénibles circonstances sont consignées dans ces livres, batailles qui s’élèvent au sein même des foyers et qui sapent jour après jour la foi, le courage et la confiance et menacent de faire sombrer les plus vigoureux. Mais Jésus, qui connaît toutes les situations, n’oublie jamais ces malheureux. Adressez-leur des paroles aimables et affectueuses, elles seront pour eux des sourires d’anges. Donnez-leur une poignée de main vigoureuse et secourable, en vrai ami; cela vaudra plus pour eux que de l’or et de l’argent.
Les mots sincères et véritables prononcés avec simplicité par une sœur, un frère, un ami ont le pouvoir d’ouvrir la porte des cœurs assoiffés du parfum des paroles semblables à celles du Christ et désireux de recevoir le contact délicat et simple de l’amour du Sauveur.

21 juin, 2013

22 Juin

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:30

UN CŒUR JOYEUX REND LE VISAGE SEREIN.

Un cœur joyeux rend le visage serein; mais quand le cœur est triste, l’esprit est abattu. Proverbes 15:13.

Si vous êtes fatigués et chargés, ne vous recroquevillez pas comme les feuilles d’une branche morte. Une joie saine, une conscience pure constituent les remèdes les plus efficaces pour le rétablissement de la santé. [...]
Vous bénéficierez des efforts que vous faites pour être joyeux. [...] Sortez aussi souvent que cela vous est possible et jouissez de la brise et du soleil bienfaisant. Que les chants des oiseaux et les beautés de la nature éveillent dans vos cœurs des sentiments pieux et reconnaissants et qu’ils vous amènent à adorer votre Créateur qui a pourvu à vos besoins et qui vous a entourés des innombrables gages de son amour et de ses soins constants. [...]
Ayez un but dans la vie. Faites provision de soleil au lieu d’accumuler des nuages. Efforcez-vous d’être une fleur du jardin de Dieu, une fleur qui exhale un parfum suave. Agissez ainsi et vous n’écourterez pas votre vie; mais, au contraire, vous abrégerez vos jours en vous répandant en plaintes amères. [...]
Émondez les branches et les feuilles mortes de votre vie et ne cultivez que la fraîcheur et la vigueur.
La joie du chrétien est causée par la constatation des grandes bénédictions dont il jouit en tant qu’enfant de Dieu. “C’est pourquoi, mes bien-aimés et très chers frères, vous qui êtes ma joie et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur!” La radieuse lumière de l’esprit, l’âme devenue un temple par l’assurance de la réconciliation avec Dieu, l’espoir d’une vie éternelle par le Christ, le plaisir d’être une bénédiction pour les autres sont des joies qui ne comportent nulle tristesse.
Les chrétiens devraient constituer le peuple le plus joyeux et le plus heureux du monde.

20 juin, 2013

21 Juin.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 23:21

PAIX ET SÉCURITÉ

L’œuvre de la justice sera la paix, et le fruit de la justice le repos et la sécurité pour toujours. Ésaïe 32:17.

Les vrais principes de la psychologie se trouvent dans les saintes Écritures. L’homme ne connaît pas sa juste valeur. Il agit suivant ses dispositions pécheresses parce qu’il ne regarde pas à Jésus, l’auteur et le consommateur de la foi. Celui qui vient au Christ, qui croit en lui et qui le fait son modèle se rend compte de la signification de ces paroles: “Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.” [...]
Ceux qui passent par la vraie conversion sentent avec une vive acuité de perception qu’ils devront rendre compte à Dieu du salut de leur âme — salut auquel ils doivent travailler avec crainte et tremblement, faisant tout ce qui dépend d’eux pour guérir de la lèpre de leur péché. Une telle conviction les amène à se placer humblement et sincèrement sous la dépendance de Dieu.
Avoir le sentiment que les yeux de l’Éternel s’abaissent sur nous et que ses oreilles sont attentives à nos prières est une satisfaction, en vérité. Savoir que nous avons un ami indéfectible, auquel nous pouvons confier tous les secrets de notre âme, est un privilège que les mots ne pourront jamais exprimer.
Les hommes et les femmes qui jouissent de la religion du Christ ne seront pas inquiets, agités, mécontents, changeants; la paix du Sauveur dans le cœur donne de la fermeté au caractère.
Que rien ne prive votre âme de la paix, de la quiétude, de l’assurance qui vous sont accordées maintenant. Emparez-vous de toutes les promesses divines; elles sont à vous, pourvu que vous vous conformiez aux termes prescrits par l’Éternel. Délaissez entièrement vos voies et adoptez celles du Christ, alors vous aurez le secret de la paix parfaite dans l’amour divin.
L’âme qui se consacre au service du Christ possède une paix que le monde ne peut lui ravir.

123
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe