DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2013

30 septembre, 2013

1 Octobre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:32

LE RESPECT ENVERS LES PARENTS.

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. Exode 20:12.

Il faut que le père témoigne des attentions bienveillantes à son épouse et que celle-ci manifeste des marques de respect et de déférence à son égard; ce sera ainsi la meilleure occasion d’enseigner aux enfants à respecter leurs parents. C’est en constatant l’amour qui règne entre leur père et leur mère que les enfants seront amenés à obéir au cinquième commandement. [...]
Nos obligations envers nos parents ne cessent jamais. Notre amour pour eux et leur amour pour nous ne sont mesurés ni par le temps ni par la distance et nous ne pouvons nous soustraire à nos responsabilités à cet égard. Lorsque les nations seront rassemblées devant le tribunal du Christ, deux catégories de personnes seulement seront représentées — les personnes qui auront confondu leurs intérêts avec ceux du Christ et de l’humanité souffrante et les personnes qui auront ignoré les obligations que Dieu avait fait reposer sur elles, qui auront fait du mal à leurs semblables et qui auront déshonoré le Sauveur. Leur destinée éternelle sera fixée d’après ce qu’elles auront accompli pour le Christ et d’après ce qu’elles se seront abstenu de faire pour lui dans la personne de ses saints.
Les parents ont droit à un degré d’amour et de respect qui n’est dû à nul autre. [...] Le cinquième commandement exige des enfants non seulement de faire preuve de respect, de soumission et d’obéissance envers leurs parents mais aussi de leur témoigner l’amour et la tendresse qui allégeront leurs soucis, préserveront leur réputation, les secourront et les réconforteront dans leur vieillesse.
Que les enfants prennent plaisir à respecter et honorer leurs parents de leur vivant. Qu’ils inondent la vie de leurs vieux parents de tout le bonheur et de toute la lumière possibles. Qu’ils adoucissent le chemin qui les mène à la tombe. Y a-t-il en ce monde recommandation meilleure pour un enfant que d’avoir honoré ses parents et peut-il y avoir pour lui mention plus glorieuse dans les livres du ciel que d’avoir aimé et honoré son père et sa mère ?

29 septembre, 2013

30 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:38

LES FORCES D’EN HAUT.

Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point. Ésaïe 40:31.

Quelles merveilleuses possibilités de saisir les promesses de la Parole de Dieu s’offrent aux jeunes! L’esprit humain peut à peine concevoir les connaissances spirituelles que ces jeunes sont susceptibles d’acquérir lorsqu’ils deviennent participants de la nature divine. En corrigeant chaque jour leurs défauts et en remportant des victoires quotidiennes, ils deviennent des hommes et des femmes sages et forts en Christ.
Celui qui participe de la nature divine sait qu’il a son droit de cité dans les cieux. Il s’empare de l’inspiration de l’esprit du Sauveur. Son âme est cachée avec le Christ en Dieu. Satan ne peut se servir d’un tel homme pour s’insinuer dans le sanctuaire même de Dieu et pour souiller le temple de l’Éternel. Ce chrétien-là remporte des victoires à chaque pas. Il est débordant de pensées nobles. Il considère tout être humain comme une créature précieuse car le Christ est mort pour chacun de nous.
“Ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles.” L’homme qui se confie en l’Éternel est fort de la force divine; il est assez fort pour supporter les grandes calamités. Et cependant il lui est facile d’être gagné par la miséricorde et par la compassion qu’on trouve auprès du Christ. Le chrétien soumis à Dieu est prêt à faire la volonté divine; il cherche avec diligence et humilité à connaître cette volonté. Il accepte la discipline du Christ et il redoute de marcher selon son propre esprit limité. Il communie avec Dieu et est en liaison avec les cieux.
Uni à l’être infini, l’homme est fait participant de la nature divine. Les traits du mal n’ont alors aucun effet sur lui car il est revêtu de la panoplie de la justice du Christ.

28 septembre, 2013

19 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:31

DEMEUREZ ENSEMBLE.

Voici, oh ! qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble ! Psaumes 133:1.

L’union des chrétiens possède un pouvoir efficace. Elle démontre d’une manière éloquente que ceux qui la possèdent sont des enfants de Dieu. Elle exerce une influence irrésistible sur le monde en lui montrant que l’homme dans son humanité peut être participant de la nature divine car il a échappé à la corruption de cette terre souillée par la convoitise. Soyons un avec nos semblables et avec le Christ, et en Christ soyons un avec Dieu. Alors ces paroles pourront nous être appliquées : “Vous êtes parfaits en lui.”
Dans le plan de la rédemption, le Christ accorde une place à tous. Une tâche est assignée à chacun d’entre nous. Nul ne peut être un membre du corps du Christ et demeurer dans l’inaction. L’œuvre du peuple de Dieu peut être et doit être variée, mais l’Esprit demeure le principe moteur de toutes choses. Tout le travail accompli pour le Maître doit être relié à l’ensemble. Il faut que les ouvriers travaillent d’un commun accord, chacun d’eux dirigé par la puissance divine, et qu’ils déploient leurs efforts collectifs pour attirer au Christ ceux qui les entourent. Tous doivent agir comme les parties d’un mécanisme bien ajusté, chaque partie dépendant de l’autre et demeurant cependant distincte dans l’action. Il faut que chacun occupe la place qui lui est désignée et accomplisse l’œuvre qui lui est dévolue. Dieu appelle les membres de son église à recevoir le Saint-Esprit, à vivre dans l’union et dans la sympathie fraternelle et à considérer avec amour les intérêts de leurs frères.
Rien n’affaiblit aussi nettement une église que la désunion et la lutte. Rien ne combat autant contre le Christ et contre la vérité que cette tendance d’esprit. [...]
Le chrétien dans le cœur duquel le Christ demeure reconnaît le Christ qui demeure dans le cœur de son frère. Le Christ ne lutte jamais contre lui-même. Le Christ n’exerce jamais deux influences contradictoires. Que les chrétiens accomplissent leur tâche quelle qu’elle soit dans l’unité de l’Esprit pour le perfectionnement du corps tout entier.

27 septembre, 2013

28 Septembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:04

LE CHRIST EN NOUS.

« Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. » Jean 6:53-56.

Manger la chair et boire le sang du Christ, c’est le recevoir comme Sauveur personnel, c’est croire qu’il pardonne le péché et que nous avons tout en lui. C’est en contemplant son amour, c’est en y pensant longuement, c’est en nous désaltérant à cette source que nous deviendrons participants de sa nature. Ce que l’aliment est pour le corps, le Christ doit l’être pour l’âme. Un aliment ne peut nous faire de bien que si nous le mangeons et s’il devient une partie de notre être. De même, le Christ n’est d’aucune valeur pour nous si nous ne le connaissons pas comme un Sauveur personnel. Une connaissance théorique ne nous fera aucun bien; nous devons nous nourrir de lui, le recevoir dans notre cœur afin que sa vie devienne la nôtre. Son amour, sa grâce, il faut que nous les assimilions.
Il ne nous suffit pas de croire en Jésus-Christ pour être sauvés; il nous faut encore, par la foi, nous approprier constamment l’aliment et les forces spirituelles renfermés dans la Parole de Dieu. [...] “Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.” Jésus acceptait la loi de son Père; il en révélait les principes par sa vie, par son amour et son pouvoir bienfaisant sur les cœurs. [...] Les disciples de Jésus doivent faire la même expérience que lui. Ils doivent recevoir et assimiler la Parole de Dieu de telle façon qu’elle devienne le mobile de tous les actes de leur vie. À moins de manger la chair et de boire le sang du Fils de Dieu, il n’y aura en eux aucune vie spirituelle. C’est à cette condition seulement qu’ils seront transformés à son image, et qu’ils pourront reproduire ses divins attributs.
C’est en recevant la vie sacrifiée pour nous sur la croix du Calvaire que nous sommes rendus capables de vivre dans la sainteté. Et c’est en acceptant la Parole du Christ, en faisant ce qu’il a commandé que nous recevons cette vie. Nous devenons ainsi un avec lui.

26 septembre, 2013

27 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:56

PARTICIPANTS DE LA NATURE DIVINE.

Lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. 2 Pierre 1:4.

Toutes les promesses du livre de Dieu font naître en nous le ferme espoir que nous pouvons être participants de la nature divine. En voici les moyens: nous reposer sur Dieu, croire en sa Parole, accomplir ses œuvres; nous y parviendrons en nous emparant de la divinité du Christ. Cette possibilité a plus de valeur pour nous que toutes les richesses du monde. Il n’y a rien sur la terre que nous puissions comparer à elle. Tandis que nous nous emparons de la puissance ainsi placée à notre portée, nous recevons une si forte espérance que nous pouvons entièrement nous reposer sur la promesse de Dieu; et, nous saisissant des possibilités qui résident en Christ, nous devenons les fils et les filles de Dieu. [...]
Celui qui croit sincèrement en Christ est rendu participant de la nature divine et il possède une force qu’il peut s’approprier toutes les fois qu’il est en présence de la tentation. Il ne succombera pas à cette tentation, il ne sera pas vaincu. Au moment de l’épreuve, il réclamera les promesses divines et par elles il échappera aux corruptions qui règnent dans le monde par la convoitise. [...]
Pour nous rendre participants de la nature divine, le ciel nous a fait don de son trésor le plus précieux. Le Fils de Dieu a laissé son vêtement de monarque, sa couronne royale et il est venu sur notre terre comme un petit enfant. Il s’est engagé à vivre de son enfance à l’âge d’homme une vie parfaite. Il a consenti à venir représenter le Père dans ce monde perdu. Et il a accepté de mourir pour une race coupable. Quel sacrifice cela ne représente-t-il pas ? [...] Je ne sais comment souligner ces faits; ils sont réellement merveilleux. [...]
Par sa vie de sacrifice et par sa mort ignominieuse, le Christ nous a rendus capables de nous emparer de sa divinité et de fuir la corruption qui s’étale dans ce monde par le péché. [...] Si vous êtes participants de la nature divine, vous serez chaque jour plus dignes de cette vie qui est à l’image de celle de Dieu. Chaque jour vous purifierez votre foi en Jésus, vous suivrez l’exemple du Maître et vous parviendrez à la ressemblance divine jusqu’à ce que vous paraissiez devant Dieu à l’état de perfection.

25 septembre, 2013

26 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 21:50

LES SAINTS POSSÉDERONT LE ROYAUME.

Les saints du Très-Haut recevront le royaume, et ils posséderont le royaume éternellement, d’éternité en éternité. Daniel 7:18.

Dieu n’acceptera dans son ciel que ceux qui sont d’abord sanctifiés sur cette terre par la grâce du Christ, ceux en qui le Seigneur pourra retrouver, fidèlement suivi, l’exemple du Christ. Quand l’amour de Jésus est un principe qui réside dans l’âme, nous constatons que nous sommes cachés avec le Christ en Dieu. [...]
Ce n’est qu’aux chrétiens qui accomplissent les œuvres du Christ, grâce à leurs prières et à leur amour vigilant, que Dieu peut inspirer des chants de triomphe. L’Éternel éprouve d’autant plus de plaisir et de satisfaction à l’égard de ses enfants qu’il discerne en eux, d’une façon plus éclatante, le caractère de son Fils bien-aimé. Alors Dieu et ses anges font éclater leur joie par des hymnes glorieux. Le pécheur repentant est déclaré innocent, tandis que sa culpabilité est placée sur le Christ. La justice de Jésus est portée sur le compte du débiteur et, en face de son nom, sur le bilan de sa vie, sont inscrits les mots : Pardonné — Vie éternelle. [...]
Nous sommes comme un jardin cultivé par Dieu. De même que nous prenons plaisir à travailler notre jardin, de même l’Éternel prend plaisir à cultiver le caractère de ses fils et de ses filles qui croient en lui. L’entretien d’un jardin exige un travail constant. Il faut en arracher les mauvaises herbes, y faire des plantations: les branches d’arbres qui s’y développent trop vite doivent être émondées. Le Seigneur travaille dans son jardin de la même manière; il prend le même soin de ses plantes. Il ne peut pas être satisfait du développement d’une nature qui ne révèle pas les grâces du caractère du Christ. Le sang de Jésus a légué à Dieu les hommes et les femmes comme un dépôt précieux. [...] Certaines plantes sont si faibles qu’elles manifestent à peine de la vie et c’est à l’égard de ces plantes que l’Éternel témoigne une attention toute spéciale.
Seuls entreront dans le ciel, au jour du jugement, ceux qui auront formé un caractère dégageant une influence céleste. Pour être un saint dans le ciel, il faut être d’abord un saint sur la terre.

24 septembre, 2013

25 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:21

LE VÊTEMENT DE FIN LIN.

Et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. Apocalypse 19:8.

L’habit de noces [...] représente le caractère pur et sans tache des vrais disciples du Christ. “Il a été donné [à l'Église] de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur”, “sans tache, ni ride, ni rien de semblable”. Le fin lin, disent les Écritures, “ce sont les œuvres justes des saints”. C’est la justice du Christ, son caractère irréprochable, qui est communiquée par la foi à tous ceux qui le reçoivent comme leur Sauveur personnel. [...]
Tissée sur les métiers du ciel, cette robe n’a pas un seul fil de la sagesse humaine; dans son humanité, le Christ forma, en effet, un caractère parfait qu’il veut bien nous communiquer. [...]
Le cœur de celui qui se soumet au Christ s’unit à son cœur, sa volonté se confond dans la sienne et son esprit s’identifie au sien, ses pensées sont captives de sa volonté; en un mot, il vit de sa vie. Voilà ce que signifie être revêtu du vêtement de sa justice. [...]
Pratiquer la justice, c’est faire ce qui est juste. C’est par ses actes que chacun sera jugé; ce sont nos œuvres qui mettent en évidence notre caractère et la valeur de notre foi.
Il faut apprendre à la jeunesse et aux petits enfants à choisir la robe royale tissée sur les métiers du ciel: “le fin lin, éclatant et pur” que porteront tous les rachetés de la terre. Cette robe, le caractère immaculé du Christ lui-même, est offerte libéralement à tous les êtres humains; mais ceux qui la reçoivent la portent déjà dès ici-bas.
Revêtus des habits glorieux de la justice du Christ, ils auront leur place marquée au festin du roi et le droit de se joindre à la foule des rachetés qui auront été blanchis dans le sang de l’Agneau.

23 septembre, 2013

24 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:57

NOTRE BUT : LA PERFECTION.

Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. Matthieu 5:48.

Dieu n’acceptera que ceux qui ont un idéal élevé. Il met tout être humain en demeure de faire de son mieux. La perfection morale est exigée de tous. Ne rabaissons jamais le niveau de la justice pour l’accommoder à nos tendances au mal, héréditaires ou cultivées. Rappelonsnous sans cesse que l’imperfection du caractère est un péché. Tous les attributs d’un caractère parfait se trouvent en Dieu qui est la perfection absolue. Quiconque reçoit le Christ comme Sauveur personnel peut avoir le privilège de posséder ses attributs.
Il faut que ceux qui veulent être ouvriers avec Dieu cherchent à perfectionner toutes les facultés de leur intelligence et à entretenir leur corps en santé. La véritable éducation, c’est l’épanouissement de nos facultés physiques, mentales et morales en vue de l’accomplissement de nos devoirs, du développement de notre corps, de la formation de notre âme et de notre esprit pour le service de Dieu. C’est la seule éducation qui subsistera jusque dans la vie éternelle. [...]
Mais le Christ ne nous a jamais dit qu’il était facile d’atteindre à la perfection du caractère, car le caractère noble et bien équilibré ne nous est pas donné à la naissance, ou d’une façon accidentelle. On l’acquiert par des efforts individuels, par les mérites de la grâce du Christ. Dieu nous donne les facultés, les talents; à nous de former un caractère. Nous y arrivons au prix de luttes dures et sévères avec le moi. Il faut s’examiner avec le plus grand soin et ne faire grâce à aucun trait de caractère qui serait défectueux.
Que nul ne se déclare incapable de remédier à ses défauts de caractère. [...] La difficulté réelle se trouve dans le cœur qui n’a pas été sanctifié, et dans la volonté qui refuse de se plier à celle de Dieu.
Faire sa volonté, c’est travailler au bien de l’humanité.

22 septembre, 2013

23 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:35

L’ÉTERNEL AIME PAR-DESSUS TOUT LA BEAUTÉ DU CARACTÈRE.

Que la grâce de l’Éternel, notre Dieu, soit sur nous ! Psaumes 90:17.

L’Éternel se plaît dans la beauté; mais il aime par-dessus tout la beauté du caractère. [...] C’est cette beauté-là qui ne périra jamais, elle subsistera à travers l’éternité.
L’Artiste suprême s’est inquiété des lis des champs; il les a parés d’une telle magnificence qu’ils surpassent en beauté la gloire de Salomon. Combien plus l’Éternel ne s’inquiète-t-il pas de l’homme qui est l’image et la gloire de Dieu! Le Seigneur désire ardemment voir ses enfants revêtir un caractère semblable au sien. De même que le rayon de soleil communique aux fleurs leurs teintes délicates et nuancées, de même Dieu communique à l’âme la beauté de son propre caractère.
Tous ceux qui ont fixé leur choix sur le royaume du Christ — royaume d’amour, de justice et de paix — et en ont fait leur préoccupation dominante, tous ceux-là sont rattachés au monde supérieur, et il ne leur manque aucune bénédiction nécessaire à la vie. Dans le livre de la Providence divine, le volume de la vie, chacun de nous a sa page. Cette page contient tous les détails de notre histoire; les cheveux même de notre tête sont comptés. Les enfants de Dieu ne sont jamais absents de sa pensée.
Les splendeurs de ce monde, pour imposantes qu’elles soient, n’ont aucune valeur aux yeux de L’Éternel. Bien plus que le visible et le temporel, il apprécie l’invisible et l’éternel. Le visible et le temporel n’ont de la valeur que s’ils expriment l’invisible et l’éternel. Les œuvres d’art les plus recherchées n’offrent pas une beauté comparable à celle du caractère, qui est le fruit de l’œuvre du Saint-Esprit dans l’âme du croyant. [...] Le Christ est venu sur la terre et il s’est présenté aux fils des hommes avec un amour éternel. C’est ce trésor que, par nos rapports avec lui, nous devons recevoir, révéler et communiquer aux autres.
Nous devons nous distinguer du monde par le sceau dont Dieu nous a marqués et par la manifestation de son amour dans notre vie.

21 septembre, 2013

22 Septembre.

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 22:40

LA JUSTICE DURERA ÉTERNELLEMENT.

Car la teigne les dévorera comme un vêtement, et la gerce les rongera comme de la laine; mais ma justice durera éternellement, et mon salut s’étendra d’âge en âge. Ésaïe 51:8.

J’ai trouvé, parmi les vêtements dont j’avais besoin, certains lainages qui, à première vue, me paraissaient en bon état; mais lorsque je les ai approchés de la lumière et que je les ai secoués à fond, j’ai découvert l’œuvre dévastatrice accomplie par les mites. Si je n’avais pas soumis mes lainages à une inspection approfondie, je n’aurais pas noté les ravages qu’ils avaient subis. La mite est un si petit insecte qu’on peut à peine l’apercevoir; mais les traces de son existence sont visibles et les dégâts commis dans la fourrure et dans la laine montrent qu’il agit d’une manière effective, bien qu’insoupçonnée et secrète.
L’œuvre destructrice et cachée de ces mites nous a rappelé certaines personnes de notre connaissance. Que de fois nos cœurs n’ont-ils pas été attristés par la brusque découverte d’actes regrettables, commis par les personnes dont on attendait mieux et qui révélaient leur vrai caractère jusqu’alors caché aux yeux de tous ! À la lumière de la Parole de Dieu, le caractère se révèle comme le vêtement rongé par les mites, vêtement qui, secoué à l’air et minutieusement examiné, fait découvrir l’œuvre dévastatrice secrètement poursuivie pendant des années. [...]
Quel temps n’a-t-il pas fallu à la mite pour accomplir son travail de destruction dans le silence et dans l’obscurité ? Et quel temps ne faut-il pas aussi aux enfants et aux adolescents pour se complaire et s’affermir dans une vie faite de détours, une vie de péché cachée aux yeux des hommes! Tout acte, bon ou mauvais, ne concourt pas à la formation du caractère; ce sont les pensées et les sentiments que l’on cultive qui favorisent les actes et les faits louables ou répréhensibles. [...] Faites attention à ne pas diriger vos pas dans la voie qui conduit au mal. Si vous fondez votre caractère sur les bases d’une vie pure et vertueuse, si vous cherchez votre secours et votre force en Dieu, votre caractère ne sera pas comme le vêtement rongé par les mites, mais il sera ferme et inébranlable.

123
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe