DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

21 novembre, 2013

21 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 0:23

LE PLUS GRAND DES HOMMES.

Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Matthieu 11:11.

Les grands roseaux croissant sur les rives du Jourdain et ondoyant sous tous les vents représentaient d’une manière adéquate les rabbins qui s’étaient érigés en critiques et en juges de la mission de Jean-Baptiste. Leur attitude variait au gré des courants de l’opinion publique. Ils n’étaient pas disposés à s’humilier en sondant leur cœur, comme le Baptiste les invitait à le faire, et, par crainte du peuple, ils n’osaient pas s’opposer ouvertement à son œuvre. Mais le messager de Dieu n’était pas un poltron. Les foules qui se rassemblaient autour du Christ avaient été témoins de l’œuvre de Jean et avaient entendu avec quelle hardiesse il censurait le péché. Jean avait parlé avec une égale clarté aux pharisiens, aux sadducéens, au roi Hérode et à sa cour, aux princes et aux soldats, aux publicains et aux paysans. Il n’était pas un roseau flexible agité par les vents de la louange ou du préjugé. Alors qu’il se trouvait en prison, sa loyauté envers Dieu et son zèle pour la justice restèrent aussi grands que lorsqu’il prêchait dans le désert. Dans sa fidélité aux principes, il fut ferme comme un roc.
Prédisant à Zacharie la naissance de Jean, l’ange lui avait dit: “Il sera grand devant le Seigneur.” La notion de grandeur qui a cours dans le ciel est fort différente de celle du monde. [...] C’est la valeur morale que Dieu prise. L’amour et la pureté sont les attributs qu’il préfère. Jean fut grand devant le Seigneur lorsque, en présence des messagers du Sanhédrin, en présence du peuple et de ses propres disciples, il s’interdit de rechercher des honneurs personnels et désigna Jésus comme étant le Messie promis. La joie désintéressée que lui procura le ministère du Christ est le plus pur exemple de noblesse jamais donné par un homme.

20 novembre, 2013

20 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 1:16

MON RÉDEMPTEUR EST VIVANT.

Mais je sais que mon rédempteur est vivant, et qu’il se lèvera le dernier sur la terre. Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu. Job 19:25, 26.

Dans la vie de tout homme, il y a des périodes de profond désappointement, de découragement total, des jours où la tristesse semble être notre lot et où il est presque impossible de croire que Dieu est encore le bienfaiteur de ses enfants; des jours où les tourments accablent notre âme, si bien que la mort nous semble préférable à la vie. C’est alors que beaucoup perdent leur confiance en Dieu et deviennent esclaves du doute et de l’incrédulité. Si, à de tels moments, nous pouvions par une vision spirituelle discerner la signification des voies de la Providence, nous verrions alors des anges s’efforcer de nous délivrer de nous-mêmes et essayer d’affermir nos pieds sur un fondement inébranlable, plus ferme que les collines éternelles, une foi et une ardeur nouvelles animeraient alors notre vie. [...]

Dans les jours d’angoisse et d’affliction, Job déclarait :
“Je me plaindrai dans l’amertume de mon âme.
Ah! je voudrais être étranglé! [...]
Laisse-moi, car ma vie n’est qu’un souffle.”
Mais bien que Job fût fatigué de la vie, la mort ne lui fut pas accordée. Un avenir meilleur lui était annoncé et il reçut ce message d’espérance:
“Alors, tu lèveras ton front sans tache,
Tu seras ferme et sans crainte;
Tu oublieras tes souffrances,
Tu t’en souviendras comme des eaux écoulées.” [...]
Des profondeurs du découragement et de l’abattement où il se trouvait, Job s’éleva vers les sommets d’une foi aveugle dans la miséricorde et la puissance salvatrice de Dieu. Il déclarait avec confiance : “Voici, quand il me tuerait, je ne laisserais pas d’espérer en lui.”

19 novembre, 2013

19 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 0:47

HYMNE DE RECONNAISSANCE DE JÉRÉMIE

Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme; elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande ! Lamentations 3:22, 23.

Le prophète fidèle recevait quotidiennement des forces pour supporter son épreuve. “L’Éternel est avec moi comme un héros puissant” déclarait-il avec foi; “c’est pourquoi mes persécuteurs chancellent et n’auront pas le dessus; ils seront remplis de confusion pour n’avoir pas réussi: ce sera une honte éternelle qui ne s’oubliera pas.” “Chantez à l’Éternel, louez l’Éternel! Car il délivre l’âme du malheureux de la main des méchants.” Les expériences que fit Jérémie au cours de sa jeunesse ainsi que pendant les dernières années de son ministère lui enseignèrent que “la voie de l’homme n’est pas en son pouvoir; ce n’est pas à l’homme, quand il marche, à diriger ses pas”. Il apprit à prier ainsi : “Châtie-moi, ô Éternel, mais avec équité et non dans ta colère, de peur que tu ne m’anéantisses.”
Lorsqu’il fut appelé à boire à la coupe de la tribulation et du désespoir, et qu’il fut tenté de dire dans sa misère : “Ma force est perdue, je n’ai plus d’espérance en l’Éternel”, il se rappelait les bénédictions de Dieu à son égard et il s’exclamait triomphalement : “Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées. Ses compassions ne sont pas à leur terme. Elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande !”
Que de chrétiens de profession se plaisent à demeurer dans les ténèbres de la vie quand ils pourraient jouir de l’éclat du soleil! Ils gémissent quand ils devraient proclamer leur joie; ils se plaignent de leurs épreuves alors qu’ils auraient à entonner un hymne de louange pour les riches bénédictions dont ils jouissent. Ils s’attardent aux choses désagréables, accumulent les désappointements et soupirent à la vue des souffrances, de sorte qu’ils sont découragés et tristes quand, au contraire, ils ne devraient compter que les bénédictions divines. Ils les trouveraient alors si nombreuses qu’ils en oublieraient de mentionner leurs ennuis. S’ils voulaient noter chaque jour toutes les faveurs qu’ils ont reçues, s’ils remplissaient leurs esprits des précieux souvenirs des bienfaits qui leur ont été prodigués, que d’occasions ils trouveraient de louer l’auteur de tous ces biens !

18 novembre, 2013

18 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 0:25

LE CRI DE VICTOIRE DE PAUL.

Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ? [...] Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Romains 8:35, 37.

Paul a souffert pour l’amour de la vérité, et cependant nous n’entendons aucune plainte s’échapper de ses lèvres. Tandis qu’il évoque sa vie de labeur, de souci et de sacrifice, il s’écrie : “J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.” Le cri de victoire du fidèle serviteur de Dieu résonne à travers les siècles jusqu’à nous: “Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? [...] Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.”
Bien que Paul ait été relégué à la fin de sa vie dans une prison romaine dépourvue de lumière et d’air, dans l’impossibilité d’exercer son ministère évangélique et dans l’attente imminente de sa condamnation à mort, il ne se laissa cependant pas aller au doute et au découragement. Du fond de sa prison lugubre, nous parviennent ses dernières volontés, pleines d’une foi et d’un courage sublimes qui ont inspiré le cœur des saints et des martyrs à travers tous les âges. Les paroles de l’apôtre décrivent admirablement les résultats de la sanctification. [...] “Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.”
Les blessures et les meurtrissures reçues au cours du combat que nous livrons seront pour nous, comme pour Paul, les trophées de notre victoire.

17 novembre, 2013

17 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 0:39

VAINQUEURS DE TOUTES LES ÉPOQUES.

Tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. 1 Jean 5:4.

Les apôtres bâtirent sur de solides fondements, sur le rocher des siècles lui-même. Ils employèrent à cet effet les pierres qu’ils avaient arrachées au monde. Ce ne fut pas sans difficultés que les constructeurs œuvrèrent. Leur travail fut rendu extrêmement pénible par l’opposition des ennemis du Christ. Ils eurent à lutter contre le fanatisme, les préjugés et la haine des hommes qui construisaient sur des fondements erronés. [...] Rois et gouverneurs, prêtres et chefs cherchaient à détruire le temple de Dieu. Mais, bravant la prison, la torture et la mort, les ouvriers fidèles continuaient leur besogne; et l’édifice grandissait, harmonieux et symétrique. [...]
Des siècles de persécution farouche suivirent l’établissement de l’Église chrétienne, mais il y eut toujours des hommes qui considérèrent l’érection du temple de Dieu comme étant plus précieuse que la vie elle-même. [...]
L’ennemi de la justice mit tout en œuvre pour entraver la tâche confiée aux constructeurs du temple du Seigneur. Mais Dieu “n’a pas cessé de rendre témoignage” de sa puissance. Des serviteurs capables furent suscités pour défendre la foi “qui a été transmise aux saints une fois pour toutes”. L’histoire a enregistré la bravoure et l’héroïsme de ces hommes. Comme les apôtres, beaucoup tombèrent à leur poste, mais la construction du temple ne cessait d’avancer. Les ouvriers étaient massacrés, mais l’œuvre progressait toujours. Les Vaudois, Wiclef, Huss et Jérôme, Luther et Zwingle, Cranmer, Latimer et Knox, les Huguenots, Jean et Charles Wesley, et une foule d’autres apportèrent aux fondations les matériaux qui subsisteront pendant l’éternité. [...] En regardant en arrière, nous pouvons considérer les pierres vivantes qui sont entrées dans sa structure comme des rayons lumineux au milieu des ténèbres de l’erreur et de la superstition. Pendant l’éternité, ces précieux joyaux luiront d’une lumière qui ira en grandissant, témoignant de la puissance de la vérité divine.

15 novembre, 2013

16 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 23:07

LE CHRIST A VAINCU LE MONDE.

Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. Jean 16:33.

Au moment où il allait descendre jusqu’au fond de l’humiliation, où la tristesse la plus accablante enveloppait son âme, le Christ dit aux disciples: “Le prince de ce monde est jugé.” Il “va être jeté dehors”. Le regard prophétique du Christ apercevait les événements qui devaient marquer la grande lutte finale. Il savait que le ciel entier triompherait quand il pourrait s’écrier: “Tout est accompli.” Il entendait déjà les sons éloignés de la musique et des cris de victoire retentissant dans les parvis célestes. Il savait que le glas allait sonner sur l’empire de Satan, et que le nom du Christ serait proclamé, de monde en monde, à travers l’immensité de l’univers.
Le Christ était heureux à la pensée qu’il pourrait faire pour ses disciples plus qu’ils n’étaient capables de demander ou même de penser. Il s’exprimait avec assurance, car il savait qu’un décret tout-puissant avait été promulgué, dès avant la création du monde. Il savait que la vérité, accompagnée de la toute-puissance du Saint-Esprit, remporterait la victoire sur le mal et que la bannière ensanglantée flotterait triomphalement sur ses disciples. Il savait que la vie de ses disciples confiants serait semblable à la sienne: une série ininterrompue de victoires, non considérées comme telles, ici-bas, mais dans l’au-delà. [...]
“Vous aurez des afflictions dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde !” Le Christ n’a eu ni défaillance, ni découragement: ses disciples doivent manifester une foi aussi persévérante. [...] Il leur faut du courage, de l’énergie et de la persévérance pour s’avancer coûte que coûte, par sa grâce, même si des obstacles infranchissables paraissent leur barrer la route. [...] Pour résister au mal, ils disposent d’un pouvoir que ni la terre, ni la mort, ni l’enfer ne peuvent dominer, et qui les rendra capables de vaincre comme le Christ a vaincu.
Satan tremble et s’enfuit en présence de la plus humble personne qui trouve refuge dans le nom tout-puissant de l’Éternel.

15 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 12:08

LA VICTOIRE DU CHRIST.

Car, comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes. Romains 5:19.

Le Christ est appelé le second Adam. Il a commencé où le premier Adam avait commencé, dans la pureté et dans la sainteté en relation avec Dieu et aimé de lui. Il a vaincu volontairement l’obstacle où Adam avait succombé et il a réparé la faute de ce dernier.
Mais le premier Adam avait été en tous points plus favorisé que le Christ. Les merveilleuses conditions dans lesquelles l’homme était placé en Éden avaient été établies par un Dieu qui aimait sa créature. Tout dans la nature était pur et sans tache. Nulle ombre ne s’interposait entre Adam et Ève et leur Créateur. Nos premiers parents savaient que Dieu était un Père riche en bénédictions et leur volonté demeurait en toutes choses conforme à la sienne. [...]
Mais Satan s’introduisit dans la vie des habitants de l’Éden et il leur inspira des doutes sur la sagesse de Dieu. Il accusa d’égoïsme leur Père céleste tout-puissant qui, pour éprouver leur fidélité, leur avait défendu de manger de l’arbre de la connaissance. [...]
Le Christ fut tenté de maintes façons par Satan, plus cruellement que ne l’avait été Adam et dans des circonstances plus douloureuses encore. Le suborneur se déguisa en ange de lumière mais le Sauveur résista à ses tentations. Jésus racheta la chute ignominieuse d’Adam et il sauva le monde. [...]
Il maintint la pureté de son caractère divin dans sa nature humaine. Il vécut la loi de Dieu et honora cette loi dans un monde de transgression; il révéla à l’univers céleste, à Satan, à tous les fils et à toutes les filles d’Adam que par sa grâce l’humanité peut garder la loi de Dieu. Il vint pour faire part de sa nature divine et de sa perfection à l’âme qui se repent et qui croit.
La victoire du Christ fut aussi totale qu’avait été complète la défaite d’Adam. Nous devons donc résister à la tentation et obliger Satan à s’éloigner de nous.

13 novembre, 2013

14 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 23:28

RETENEZ CE QUE VOUS AVEZ.

Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. Apocalypse 3:11.

Il est temps que vous preniez une décision au moment où le sort de chaque personne est fixé pour toujours. [...] Mais rappelez-vous qu’il faudrait travailler toute une vie pour recouvrer ce qu’un moment d’abandon à la tentation et un instant de légèreté peuvent faire perdre. [...]
Par un acte inconsidéré de votre volonté, vous pouvez vous placer sous la domination de Satan, mais il faut plus qu’un acte passager de cette volonté pour briser les chaînes de l’adversaire et pour parvenir à un niveau de vie plus noble et plus élevé. Vous pouvez former des projets, les réaliser en partie, mais pour aboutir à leur réalisation il faudra du travail, du temps, de la persévérance, de la patience et des sacrifices. L’homme qui s’éloigne délibérément de Dieu alors qu’il est placé dans la lumière éblouissante de la vérité s’apercevra que le chemin du retour est hérissé d’épines et de ronces; il ne devra éprouver ni surprise ni découragement s’il est appelé à parcourir un long trajet, les pieds écorchés et ensanglantés. Ce qu’il y a de plus redoutable dans la chute, c’est la difficulté du retour à Dieu, retour qui nous coûte tant. Le chemin du retour ne peut être atteint que par une lutte âpre, livrée pouce après pouce, heure après heure. [...]
Pour gagner le ciel, il faut déployer des efforts prodigieux et faire preuve d’une grande patience afin de cueillir le fruit d’un pénible travail. Une main ouvrira alors toutes grandes les portes du paradis à ceux qui auront supporté l’épreuve de la tentation et qui auront gardé une bonne conscience en renonçant aux honneurs et à la gloire du monde; tout cela par l’amour du Christ, en confessant le Sauveur devant les hommes et en attendant avec une patience inlassable qu’il les confesse à son tour devant son Père et devant les saints anges.
Maintenez votre conscience dans toute sa sensibilité, afin que vous puissiez percevoir le plus léger murmure de la voix qui parle, comme jamais homme n’a parlé.

12 novembre, 2013

13 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 23:47

MARCHEZ DANS LA LUMIÈRE.

Envoie ta lumière et ta fidélité ! Qu’elles me guident, qu’elles me conduisent à ta montagne sainte et à tes demeures ! Psaumes 43:3.

Nous devrions faire extrêmement attention en ces jours de détresse de ne pas rejeter les rayons de lumière que le ciel nous envoie dans sa miséricorde; c’est grâce à eux, en effet, que nous serons capables de discerner les desseins de l’ennemi. Nous avons besoin à toute heure de la lumière céleste afin de pouvoir distinguer le sacré du profane, l’éternel du temporel. Abandonnés à nous-mêmes, nous trébucherons à chaque pas, nous serons attirés par le monde, nous repousserons l’esprit de renoncement et nous ne verrons pas la nécessité d’être constamment sur nos gardes et de prier sans cesse; ainsi, Satan nous capturera sans difficulté. Certains croyants sont aujourd’hui dans cette situation: ayant refusé la lumière que Dieu leur a envoyée, ils ne savent pas ce qui les a fait tomber.
Tous ceux dont les noms seront trouvés inscrits au dernier jour dans le livre de vie de l’Agneau auront à lutter vaillamment dans les combats de l’Éternel. Ils chercheront plus ardemment à discerner les tentations et à les rejeter quand le mal se présentera. Ils sentiront que le regard de Dieu est fixé sur eux et qu’une fidélité extrême leur est demandée. Comme des sentinelles fidèles, ils s’opposeront au passage de Satan afin que celui-ci, déguisé en ange de lumière, ne s’introduise pas au milieu d’eux pour opérer son œuvre de mort. [...]
Les élus en robes blanches, groupés autour du trône de Dieu, ne seront pas composés de cette société qui recherchait le plaisir plus que Dieu et qui préférait se laisser emporter par le courant du monde plutôt que d’affronter les vagues de l’opposition. Tous ceux qui désirent rester purs et sans tache, dégagés de l’esprit et de l’influence qui règnent à cette époque, auront à livrer de durs combats. Ils auront à subir de grandes tribulations; ils laveront leurs robes dans le sang de l’Agneau qui les blanchira. Alors ils chanteront un hymne triomphal dans le royaume de gloire.

11 novembre, 2013

12 Novembre

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 23:31

SOYEZ FERMES, INÉBRANLABLES.

Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur. 1 Corinthiens 15:58.

Ceux qui se dressent pour défendre l’honneur de Dieu et pour maintenir à tout prix la pureté de la vérité subiront de multiples épreuves comme le Sauveur en subit dans le désert de la tentation. Les tempéraments faibles — qui n’ont pas le courage de condamner le mal et qui demeurent silencieux quand leur influence est nécessaire pour défendre le droit contre toute oppression — peuvent s’éviter de multiples tourments et échapper à maintes perplexités, mais ils perdent une très riche récompense, et peut-être même leurs propres âmes.
Ceux qui sont en harmonie avec l’Éternel et qui reçoivent par la foi en lui la force de résister au mal et de se dresser pour défendre le droit, se heurteront toujours à de durs obstacles et il leur arrivera fréquemment de demeurer presque seuls. Mais que de précieuses victoires ne remporteront-ils pas s’ils se confient en Dieu? Sa grâce sera leur force. Leur sens moral s’aiguisera, s’éclairera, s’affinera. Leurs forces morales seront dignes de résister aux influences néfastes. Leur intégrité, semblable à celle de Moïse, sera du caractère le plus pur.
Pour accomplir l’œuvre de Dieu sans fléchir, il faut faire preuve de courage moral. Ceux qui se comportent ainsi ne peuvent pas se laisser aller à l’égoïsme, aux considérations personnelles, à l’ambition, à l’amour du confort, au désir d’éviter la croix. [...] Obéirons-nous à la voix de l’Éternel ou écouterons-nous la voix séductrice du malin qui nous berce pour nous endormir dans un sommeil fatal, à la veille même des réalités éternelles ?
Notre Sauveur désire ardemment sauver les jeunes. [...] Il les attend afin de placer sur leurs têtes la couronne de vie. Il les attend afin d’entendre leurs voix joyeuses s’unir pour rendre honneur, gloire et majesté à Dieu et à l’Agneau dans un chant de victoire qui retentira d’écho en écho dans les parvis des cieux.

1234
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe