DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

31 janvier, 2014

1 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:51

LES MAÎTRES DU MONDE

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Genèse 1:27, 28.

Adam fut couronné roi en Eden. Toute domination sur les choses que Dieu avait créées lui fut donnée. Le Seigneur bénit Adam et Eve en les dotant d’une intelligence qu’il n’avait accordée à aucune autre créature. Il fit d’Adam le souverain suprême de toutes les œuvres nées de la main divine.
Créés pour être “l’image et la gloire de Dieu”, Adam et Eve avaient reçu des dons qui n’étaient pas indignes de leur haute destinée. … Toutes les facultés de l’âme et de l’esprit réfléchissaient la gloire de Dieu. Dotés de capacités mentales et spirituelles élevées, Adam et Eve avaient été créés “un peu inférieurs aux anges”.
Bien que créés innocents et saints, nos premiers parents n’échappaient pas à la possibilité de faire le mal. Doué du libre arbitre, à même d’apprécier la sagesse et la bienveillance de Dieu, ainsi que la justice de ses exigences, l’homme restait parfaitement libre d’obéir ou de désobéir. Il jouissait de la société de Dieu et des saints anges; mais il ne pouvait être en état d’éternelle sécurité tant que sa fidélité n’avait pas été mise à l’épreuve. Aussi, dès le début, une restriction lui fut imposée, qui mit une bride à l’égoïsme, cette passion fatale qui avait causé la perte de Satan. L’arbre de la connaissance placé au milieu du jardin, près de l’arbre de vie, devait servir à éprouver l’obéissance et la reconnaissance de nos premiers parents. … Il n’existe pas de gouvernement sans lois. L’une des conditions indispensables de l’existence de l’homme était, en sa qualité de sujet, l’obéissance aux lois de Dieu. …
S’ils restaient fidèles à Dieu, Adam et sa compagne gouverneraient la terre, investis d’une autorité suprême sur tous les êtres vivants. Le lion et l’agneau jouaient paisiblement autour d’eux, ou se couchaient côte à côte à leurs pieds. Au-dessus de leur tête, les oiseaux voltigeaient sans crainte. A leur ramage, vraie action de grâces à l’adresse du Père et du Fils, nos premiers parents unissaient leur voix.

30 janvier, 2014

31 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:27

LA VICTOIRE

Mais grâces soient rendues à Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. 1 Corinthiens 15:57.

Les victoires ne sont pas remportées par des cérémonies ou par un déploiement de vaine gloire mais par une simple obéissance au plus grand des chefs: le Seigneur des cieux. Celui qui place sa confiance dans ce guide ne subira jamais de défaite.
La plus grande partie des soucis et des contrariétés quotidiennes qui nous rongent, des chagrins et des querelles de tous les jours proviennent d’un manque de contrôle de soi. … La maîtrise de soi est, en effet, la conquête la plus importante du monde. Un esprit rempli d’humilité et de contentement pourrait s’éviter la plupart des troubles qui rendent la vie si amère. … Il faut que l’homme charnel meure à lui-même et que l’homme nouveau, le Christ Jésus, prenne possession de son âme afin que le disciple du Sauveur puisse dire en vérité: “Si je vis, ce n’est pas moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi.”
Comme il est difficile d’être maître de soi! La nature humaine avec ses passions sous toutes ses formes ne se soumet pas volontiers à l’Esprit du Christ. Si la victoire ne s’obtient pas par l’intermédiaire du Seigneur, il ne reste aucun espoir pour nous d’être sauvés. La victoire doit donc être remportée car rien n’est impossible à Dieu. Toute disposition au mal, toute passion humaine peuvent être surmontées par la grâce toute-puissante qui nous assiste sans cesse.
Les tentations de Satan sont plus grandes que jamais, car il sait que son temps est court et que bientôt chaque cas sera décidé, ou pour la vie ou pour la mort. Ce n’est donc pas le moment de sombrer dans le découragement et dans l’épreuve. Nous devons triompher de toutes nos afflictions, et nous confier entièrement au puissant Dieu de Jacob. … Sa grâce est suffisante dans toutes nos épreuves; et bien que celles-ci soient plus grandes que jamais, si nous manifestons une confiance absolue en Dieu, nous pourrons par sa grâce en sortir victorieux. …
Lorsque les tentations et les épreuves s’abattent sur nous, allons à Dieu et implorons son secours. Il ne nous laissera pas retourner à vide, mais il nous accordera la grâce et la force de vaincre l’ennemi.

29 janvier, 2014

30 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:49

OBÉIR DANS LA CONFIANCE

Parle aux enfants d’Israël et qu’ils marchent. Exode 14:15.

L’histoire d’Israël a été écrite pour notre instruction. Quand les Hébreux étaient entourés de dangers et de difficultés et que la route leur semblait sans issue, leur foi les abandonna et ils murmurèrent contre le conducteur que Dieu avait mis à leur tête. … L’ordre divin fut: “Avancez.” Il ne s’agissait pas d’attendre que le chemin s’ouvre devant eux et qu’ils comprennent les détails du plan que Dieu avait conçu pour les délivrer. Sa cause doit progresser et le Seigneur ne saurait manquer de frayer un chemin à son peuple. …
Il y a des moments où la vie chrétienne semble entourée de dangers et où le devoir paraît difficile à remplir. L’imagination place devant nous le précipice, l’esclavage ou la mort. Cependant, la voix de Dieu se fait entendre clairement: Avance. Il faut obéir à cet ordre, sans se préoccuper du résultat, même si nos yeux ne peuvent percer l’obscurité et si nous sentons les vagues glacées atteindre nos pieds. …
Ceux qui pensent qu’il leur est impossible de se soumettre à la volonté de Dieu et de croire en ses promesses avant que tout soit clair devant eux n’obéiront jamais. La foi n’est pas la certitude de la connaissance immédiate, mais “une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas”. Hébreux 11:1. Obéir aux commandements est la seule façon de plaire à Dieu. “En avant”, tel devrait être le mot d’ordre du chrétien.
C’est l’intention de Dieu que nous fassions des progrès continuels dans la connaissance et la vertu. Sa loi est l’écho de sa propre voix et elle nous adresse cette invitation: Venez plus haut, soyez saints, toujours plus saints. Chaque jour, nous devons nous approcher davantage de la perfection du caractère chrétien.
En mettant notre confiance en Dieu, marchons de l’avant avec fermeté, accomplissant cette œuvre d’une manière désintéressée. Appuyons-nous humblement sur lui, en nous remettant nous-mêmes à sa providence pour notre vie présente et future. Persévérons jusqu’à la fin, nous souvenant que nous recevons les bénédictions du ciel, non à cause de nos mérites, mais à cause de ceux du Christ, et parce que nous acceptons, par la foi en lui, les nombreuses grâces de Dieu.

28 janvier, 2014

29 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:35

SUIS-JE UN BON SOLDAT ?

Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ. 2 Timothée 2:3.

Nous sommes des soldats du Christ, c’est pourquoi, engagés dans son armée, nous devons être prêts à affronter des combats qui exigeront de notre part des efforts extrêmes. La vie d’un soldat est faite à la fois de luttes agressives, de persévérance et d’endurance. Pour l’amour du Christ nous sommes appelés à supporter de rudes épreuves, car les combats que nous menons sont semblables à ceux des guerres entre nations.
Ne comptons pas sur nos propres forces, mais sur la puissance et sur la grâce divines. Nous pourrons alors consacrer à Jésus toute notre énergie et toutes nos facultés. Ainsi nous suivrons le Christ parce qu’il nous le commande et nous ne lui demanderons pas où il nous conduit, ou quelle récompense il nous réserve. …
Morts à nous-mêmes, nous nous abandonnons au Maître pour accomplir son œuvre. Si nous faisons briller la lumière qu’il nous a communiquée pour la porter aux autres, alors nous ne travaillerons pas tout seuls. La grâce divine nous soutient pour nous venir en aide toutes les fois que nous essayons d’éclairer les ignorants et ceux qui ne savent pas que la fin du monde est proche. Cependant le Seigneur n’agira pas à notre place. La lumière divine peut briller intensément, mais la grâce céleste n’opérera un changement dans notre âme que si nous désirons collaborer avec les agents d’en haut.
Quel honneur le Seigneur confère à ses enfants en les choisissant pour devenir ses soldats! Luttons donc courageusement à ses côtés en faisant triompher le droit en toute occasion. La droiture, en effet, constitue une vertu essentielle dans la guerre que subit l’âme. Lorsque nous combattrons pour vaincre nos mauvais penchants, Jésus nous viendra en aide par son Saint-Esprit afin que nous agissions toujours avec discernement dans tous nos actes et que nous ne puissions jamais donner l’occasion à l’ennemi de parler mal de la vérité.
Nous sommes des soldats du Christ. Il est le chef de notre salut et nous sommes sous ses ordres et sous son commandement. Revêtons-nous donc de son armure et laissons-nous conduire sous sa bannière. … Gardons constamment sur nous cette armure complète et luttons en vue des parvis célestes.

27 janvier, 2014

28 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:31

LE CHAMP DE BATAILLE

Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. Ephésiens 6:12.

Le monde déchu est le champ de bataille où se livre le plus grand conflit que l’univers céleste et les puissances terrestres aient jamais vu. Ce champ constitue le théâtre où s’affrontent le bien et le mal, le ciel et l’enfer. Chaque être humain joue un rôle dans ce conflit où personne ne peut demeurer neutre. Les hommes sont appelés à accepter le Rédempteur ou à le rejeter. Ils sont tous, en effet, des témoins, soit pour le Christ, soit contre lui. Jésus appelle ceux qui s’enrôlent sous sa bannière à s’engager avec lui dans le combat, afin qu’ils deviennent de fidèles soldats désireux d’hériter de la couronne de vie.
Chaque jour nous appelle à de nouveaux combats. Une guerre incessante se livre dans toute âme entre le prince des ténèbres et le Prince de la vie. … Les enfants de Dieu doivent s’abandonner au Seigneur pour qu’il prenne toutes les initiatives et pour qu’il livre lui-même la bataille à leur place en comptant toutefois sur leur collaboration. Le Prince de la vie est le chef du combat; il désire demeurer avec nous dans nos luttes quotidiennes afin que nous puissions rester fidèles à nos principes et que nos passions soient soumises à sa grâce. Ainsi sortirons-nous triomphalement de nos combats, affermis par celui qui nous a tant aimés. Jésus a vécu sur notre terre, il connaît le pouvoir de chaque tentation, il sait parfaitement comment nous pouvons échapper au danger.
Le Seigneur désire un peuple au zèle ardent pour les bonnes œuvres, un peuple capable de rester inébranlable au milieu de notre époque de corruption et de décadence. Ce peuple enraciné dans la puissance divine résistera à toute tentation. Des lectures pernicieuses chercheront à parler à ses sens et à son esprit; il demeurera si fermement attaché à Dieu et à ses anges qu’il restera aveugle et sourd aux sollicitations mauvaises. Les disciples de Jésus ont à accomplir une œuvre que personne ne peut assumer pour eux: lutter en vue du bon combat de la foi et s’emparer de la vie éternelle.

26 janvier, 2014

27 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:05

L’ÉPÉE DE L’ESPRIT

Et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu. Ephésiens 6:17.

Dieu a tout fait pour assurer le triomphe de ceux qui luttent contre le mal. La Bible est l’armure dont nous devons nous revêtir. “Ayons à nos reins la vérité pour ceinture; revêtons la cuirasse de la justice; [...] prenons par-dessus tout cela le bouclier de la foi, [...] le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.” Nous nous frayerons ainsi un passage à travers les obstacles et les pièges du péché.
Le premier Adam succomba, mais le second Adam se cramponna à la Parole de Dieu dans les plus graves circonstances, et sa foi en la miséricorde et en la grâce de l’amour du Père ne fut jamais ébranlée. “Il est écrit” lui servait d’arme défensive; c’est ainsi qu’avec l’aide de l’épée de l’Esprit tout chrétien doit lutter.
L’époque de péril et de corruption dans laquelle nous vivons expose la jeunesse à de fréquentes épreuves et à de nombreuses tentations. La plupart des jeunes naviguent vers un port dangereux. Il leur faut un pilote mais ils méprisent ce guide indispensable, se jugeant suffisamment compétents pour conduire leur propre barque. Ils ne réalisent pas qu’ils vont heurter un écueil invisible qui fera sombrer leur foi et leur bonheur. [...] Beaucoup de jeunes gens impulsifs et désireux d’agir selon leur volonté ne tiennent pas compte des conseils pleins de sagesse de la Parole de Dieu. Ils ne luttent pas contre leurs mauvais penchants et ils ne peuvent pas obtenir de précieuses victoires. Leur orgueil, leur faiblesse de caractère les éloignent du devoir et de l’obéissance.
Que de riches expériences peuvent réaliser les fils et les filles de Dieu! Le cœur débordant d’affection, je me penche aujourd’hui sur le problème de la jeunesse. Que de possibilités s’offriraient aux jeunes gens et aux jeunes filles s’ils recherchaient sincèrement les enseignements du Christ! Ils recevraient alors de sa part la sagesse, cette sagesse qu’il donna à Daniel. [...]
Puissent les jeunes gens apprécier le privilège qu’ils possèdent: celui d’être conduits par la sagesse infaillible de Dieu. Qu’ils s’emparent de la Parole de vérité comme guide et qu’ils apprennent à manier avec habileté “l’épée de l’Esprit”. Satan est un général astucieux, mais le plus humble des soldats consacré à Jésus-Christ peut le vaincre aisément.

25 janvier, 2014

26 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:35

Le casque du Salut

Prenez aussi le casque du salut. Ephésiens 6:17.

Dieu nous invite à nourrir notre esprit de pensées nobles et pures. Il veut que nous méditions sur son amour et sa miséricorde, que nous contemplions la grande œuvre de la rédemption. La vérité nous apparaîtra toujours plus claire; nos aspirations vers la pureté du cœur et la clarté des idées seront plus élevées, et plus saintes. L’âme qui vit dans la pure atmosphère de pensées nobles et élevées, sera transformée par la communion avec Dieu qu’on trouve dans l’étude des Ecritures.
Pour aimer la pureté, l’esprit doit être éduqué et discipliné. [...] De bonnes résolutions sont louables, mais elles ne serviront à rien si elles ne sont pas tenues avec détermination. Beaucoup seront perdus alors qu’ils avaient espéré et désiré devenir chrétiens; mais ils ne firent aucun effort sérieux. Ainsi, ils seront pesés dans les balances célestes et trouvés trop légers. La volonté doit être correctement dirigée et nous devons dire : “Je veux être un chrétien sincère, je veux connaître la longueur, la largeur, la hauteur et la profondeur de l’amour parfait.” Ecoutez les paroles de Jésus : “Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !” Le Christ a pris toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire l’âme affamée et assoiffée de justice.
Nous devrions méditer sur les saintes Ecritures et penser avec calme et sincérité aux sujets qui ont un rapport avec notre salut éternel. La miséricorde infinie, l’amour de Jésus et le sacrifice qu’il a consenti en notre faveur, doivent nous amener aux réflexions les plus sérieuses et les plus solennelles. Nous devrions concentrer nos pensées sur le caractère de notre Rédempteur et Intercesseur bien-aimé. Nous devrions aussi chercher à saisir le sens du plan du salut et méditer sur la mission du Christ venu pour sauver son peuple de ses péchés. Si nous nous recueillons constamment sur les thèmes célestes, notre foi et notre amour se fortifieront, nos prières seront toujours plus agréables à Dieu parce qu’elles seront empreintes de plus de foi et d’amour; elles seront aussi plus intelligentes et plus ferventes. Notre confiance en Jésus augmentera et nous bénéficierons d’une expérience quotidienne vivante grâce à la volonté et à la puissance du Christ qui désire sauver parfaitement tous ceux qui, par lui, viennent à Dieu.

24 janvier, 2014

25 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:30

LE BOUCLIER DE LA FOI

Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. Ephésiens 6:16.

Satan est aux aguets, attendant l’occasion favorable, lorsque nous ne sommes pas sur nos gardes, de nous ravir les précieuses grâces que nous avons reçues. Nous avons à mener une dure bataille avec les puissances des ténèbres pour conserver ces grâces ou pour en obtenir de nouvelles si nous les avons perdues par manque de vigilance. Mais les chrétiens ont le privilège de puiser leurs forces en Dieu pour défendre les dons précieux qui leur ont été accordés. Une prière fervente et efficace est toujours considérée avec attention dans le ciel. Si les serviteurs du Christ se protègent du bouclier de la foi et vont à la guerre avec l’épée de l’Esprit, le camp ennemi est en danger.
Au milieu des pièges auxquels ils sont exposés, ces soldats ont besoin d’armes solides sur lesquelles ils peuvent compter. En cette époque corrompue, beaucoup d’entre eux ont une si petite provision de la grâce de Dieu, qu’en de maintes occasions leur défense est réduite à néant par le premier assaut. De violentes tentations les retiennent alors captifs. Le bouclier de la grâce peut protéger tous ceux qui ne veulent pas céder aux tentations de l’ennemi bien qu’ils soient environnés par les influences les plus corruptrices. Par des principes fermes et une confiance résolue en Dieu, leur vertu et leur noblesse de caractère luiront et, si le mal les entoure, aucune souillure ne ternira leur beauté morale et leur intégrité.
Le mal doit être subjugué par la foi. Ceux qui entreprennent le combat comprendront la nécessité de revêtir l’armure entière fournie par Dieu. Le bouclier de la foi sera leur défense et leur permettra d’être plus que vainqueurs. Rien d’autre ne prévaudra que cette foi dans le Dieu des armées et l’obéissance à ses commandements. De grandes troupes privées de ces armes ne serviront à rien dans le dernier grand conflit. Sans la foi, une armée d’anges ne serait d’aucun secours. Seule la foi vivante les rendra invincibles et leur permettra de rester debout, inébranlables dans les mauvais jours et de garder leur confiance en Dieu jusqu’à la fin.

23 janvier, 2014

24 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:43

LES CHAUSSURES

Mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix. Ephésiens 6:15.

Une épidémie de crimes sévit actuellement, devant laquelle tous ceux qui ont la crainte de Dieu sont frappés d’horreur. [...] Chaque jour apporte la nouvelle de conflits politiques, de fraudes, de violences, de désordres, d’indifférences aux souffrances humaines, de meurtres atroces commis avec une abominable férocité. Chaque jour est témoin de la progression du crime, de la folie et du suicide. Qui oserait nier que les suppôts de Satan travaillent parmi les hommes avec une ardeur croissante à égarer et à corrompre les esprits, à souiller et à détruire les corps ?
Et tandis que ces maux déferlent sur le monde, l’Evangile est trop souvent présenté d’une manière qui influence fort peu la conscience et la vie des hommes. Cependant, il y a partout des cœurs épris d’idéal qui soupirent après la délivrance du péché et du mal sous toutes ses formes, après la vie réelle et la paix.
L’Evangile est un message de paix. S’il était reçu et suivi, la paix, l’harmonie et le bonheur existeraient sur toute la terre. La religion du Christ unit dans une intime fraternité tous ceux qui l’acceptent.
C’est la vérité qui engendre la paix du Christ. Cette paix est en harmonie avec Dieu. Le monde est ennemi de la loi de Dieu; les pécheurs sont ennemis de leur Créateur; en conséquence ils sont ennemis les uns des autres. [...] Les hommes sont impuissants à produire la paix. Les projets humains ayant pour but l’amélioration et le progrès des individus ou de la société ne réussiront pas à établir la paix, parce qu’ils ne touchent pas le cœur. Seule, la grâce du Christ est capable de créer et de maintenir la vraie paix. Quand cette grâce s’établit dans un cœur, elle en expulse les mauvaises passions qui occasionnent les querelles et les disputes.
Les visages des hommes et des femmes qui marchent et qui travaillent avec Dieu rayonnent d’une paix céleste. Pour de telles âmes, le royaume de Dieu a déjà commencé.
Le Seigneur revient bientôt. Parlez-en autour de vous. Faites-en un sujet de prière. Croyez-le. Agissez de telle sorte que votre vie en témoigne. [...] Revêtez l’armure du chrétien et “mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix”.

22 janvier, 2014

23 Janvier

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:46

LA CUIRASSE

Revêtez la cuirasse de la justice. Ephésiens 6:14b.

Nous devons revêtir chaque pièce de l’armure et demeurer inébranlables. L’Eternel nous a honorés en nous choisissant comme ses soldats. Combattons bravement pour lui en agissant pour le bien dans tous nos actes. [...] Revêtons-nous de la justice divine comme d’une cuirasse, conscients du privilège qui nous est fait de la porter. Elle protégera notre vie spirituelle.
Des dispositions particulières ont été prises pour tous ceux qui, avec sincérité et conscience, s’efforcent d’acquérir la sainteté dans la crainte de Dieu. [...] Personne n’est si vulgaire, corrompu et vil qu’il ne puisse trouver en Jésus, qui est mort pour chacun de nous, force, pureté et droiture, s’il rejette ses péchés, cesse sa course dans l’iniquité, et se tourne avec un cœur fermement résolu vers le Dieu vivant. Celui-ci attend le moment de nous dépouiller de nos vêtements souillés par le péché et de nous revêtir des brillantes robes blanches de la justice.
Les justes véritables, qui sincèrement aiment et craignent Dieu, portent le vêtement de la justice de Dieu aussi bien dans la prospérité que dans l’adversité. Le renoncement, le sacrifice de soi, la bienveillance, la bonté, l’amour, la patience, la force morale, la confiance chrétienne sont les fruits engendrés par ceux qui sont vraiment en communion avec Dieu. Leurs actions ne sont peut-être pas proclamées au monde mais ils luttent quotidiennement contre le mal et remportent de précieuses victoires sur la tentation et le péché.
Tous ceux qui ont revêtu la robe de justice du Christ se tiendront devant lui comme ses élus, ses fidèles, ses justes. Satan n’aura aucun pouvoir pour les ravir de la main du Sauveur. Aucune âme qui réclame sa protection avec foi ne tombera sous la puissance de l’ennemi.
Chacun mènera un combat serré pour vaincre le péché dans son propre cœur. C’est parfois une tâche très douloureuse et décourageante. Car une fois que nous avons découvert les laideurs de notre caractère, nous persistons à les regarder, alors que nous devrions contempler Jésus et revêtir le manteau de sa justice. Tous ceux qui franchiront les portes nacrées de la cité de Dieu y entreront comme des vainqueurs, et leur plus grande conquête aura été la conquête du moi.

1234
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe