DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

  • Accueil
  • > Archives pour février 2014

28 février, 2014

1 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 21:23

UNE DOUCE INVITATION

Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. Hébreux 4:16.

Après avoir appelé l’attention sur un Sauveur capable de “compatir à nos faiblesses”, l’apôtre dit: “Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce…” Or, un trône supposant nécessairement un royaume, le trône de la grâce représente le royaume de la grâce.
Les dons de Dieu en notre faveur sont sans limites. Le trône de la grâce est pour nous le plus grand centre d’intérêt car il est occupé par celui qui a permis que nous l’appelions Père. Mais Dieu jugea incomplète une expression du salut se limitant à son revêtu de notre nature. Par son intercession, celui-ci nous réintroduit auprès de Dieu en qualité de fils et filles. Le Christ intercède en faveur de ceux qui l’ont accepté. Par ses mérites, il leur donne le pouvoir de devenir des membres de la famille royale, des enfants du Roi des cieux. Le Père montre son amour envers le Christ qui a donné son sang pour notre rançon en acceptant pour amis les amis de celui-ci. Dieu est satisfait par l’œuvre expiatoire accomplie. Il est glorifié par l’incarnation, la vie, la mort et la médiation de son Fils.
Dès que l’enfant de Dieu s’approche du propitiatoire, il devient aussitôt le client du grand Avocat. A ses premiers soupirs de contrition et à sa première demande de pardon, le Christ embrasse sa cause et présente sa requête au Père comme si c’était la sienne.
Lorsque le Christ intercède pour nous, le Père ouvre tous les trésors de sa grâce pour que nous nous les appropriions et en bénéficiions. … Le Christ nous dit: “Demandez en mon nom; je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous; car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé. Servez-vous de mon nom. Vos prières seront efficaces et le Père vous accordera les trésors de sa grâce; c’est pourquoi, demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.”

27 février, 2014

28 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:48

AVEC LE CHRIST DANS SON ROYAUME

“C’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël.” Luc 22:29, 30.

Quelle promesse nous est faite par le Seigneur dans cette déclaration! Les fidèles disciples du Christ sont appelés à régner avec lui dans le royaume qu’il a reçu de son Père. Ceux qui auront témoigné le plus de zèle à l’égard de leurs frères y seront les plus grands. Les serviteurs du Christ administreront sous sa direction les affaires de son royaume. Ils mangeront et boiront à sa table, c’est-à-dire qu’ils seront admis à vivre en étroite communion avec lui.
Ceux qui poursuivent les honneurs et la gloire de ce monde commettent une grave erreur. C’est le chrétien qui s’oublie en se donnant aux autres qui s’assiéra le plus près du Christ sur son trône. …
Le Seigneur ne tient compte ni des apparences extérieures, ni des succès humains. Que de personnes dans la vie considèrent les autres avec des airs de supériorité! Elles sauront un jour que Dieu estime les hommes d’après leur compassion et leur esprit de renoncement. … Suivons l’exemple de Jésus qui allait, faisait le bien, aidait et bénissait ses semblables, essayant toujours de relever les esprits abattus. Alors, aux yeux du Seigneur, nous serons infiniment supérieurs aux égoïstes qui sont fiers de leur état. …
Dieu n’accepte pas les hommes d’après leurs capacités mais d’après leur désir de rechercher sa face et son secours. …
Il agrée les disciples humbles et reste en communion avec eux car il voit dans leur nature l’élément précieux qui supportera l’épreuve de l’orage et de la tempête, de la fournaise et de l’oppression. Notre but en travaillant pour le Maître devrait consister à amener les pécheurs à la conversion et à glorifier son nom. …
Réjouissons-nous de ce que le Seigneur n’estime pas les ouvriers de sa vigne d’après les avantages de leurs facultés intellectuelles ou l’éducation qu’il ont reçue. L’arbre est jugé d’après ses fruits. Le Seigneur coopère avec ceux qui veulent lui apporter leur concours.

26 février, 2014

27 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:48

LA GRÂCE TOUJOURS NÉCESSAIRE

Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. 2 Corinthiens 6:1.

Que de gens se réclament du christianisme et ne sont pas chrétiens! Le Seigneur ne fera entrer dans son Royaume que ceux qui auront fait preuve de sainteté sur cette terre, à travers la grâce du Christ, que ceux qui se seront modelés sur le Maître.
Pour que le pécheur soit justifié, Dieu a placé sur son Fils unique la peine du péché que l’homme aurait dû porter. Pour l’amour du Christ il pardonne à ceux qui le craignent. Il ne voit pas la souillure de leurs péchés mais il discerne en eux la ressemblance avec son Fils en qui ils croient. C’est de cette manière seulement que le Seigneur peut prendre plaisir en chacun de nous. “Mais à tous ceux qui l’ont reçue (la lumière), à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.”
La bonté naturelle de l’homme est sans valeur aux yeux de l’Eternel. Dieu ne prend aucun plaisir chez le croyant en qui réside la vieille nature et qui n’est pas transformé par la connaissance et par la grâce afin d’être un homme nouveau en Christ. Dieu nous a confié éducation, talents, ressources, pour nous mettre à l’épreuve. Si nous usons de ces dons pour nous glorifier, L’Eternel déclare : “Je ne peux pas faire mes délices d’eux, car Christ est mort pour eux en vain.” …
Pour rendre attrayante la doctrine du Christ, notre Sauveur, nous devons posséder son esprit. Nos plaisirs et nos déplaisirs, notre désir de dominer pour flatter notre orgueil au détriment des autres doivent être surmontés. La paix de Dieu doit animer nos cœurs. Il faut que le Christ soit en nous un principe vivant et agissant.
Par notre obéissance à Dieu, faisons preuve de respect envers nous-mêmes qui sommes par rachat la propriété de son Fils bien-aimé. Cherchons à être élevés en Christ; cette action est aussi durable que l’éternité. Oublierions-nous, fils et filles de Dieu, que nous sommes de naissance royale? N’honorerions-nous pas notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ? N’adresse rions-nous pas des louanges à celui qui nous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière ?

25 février, 2014

26 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:19

DISPENSATEURS D’INFLUENCE

Fortifiez donc vos mains languissantes et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boîteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse. Recherchez la paix avec tous et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble et que plusieurs n’en soient infectés. Hébreux 12:12-15.

Ces paroles nous enseignent que nous devons veiller à ne pas rompre le lien de notre foi en insistant sur nos difficultés au point qu’elles prennent une importance démesurée à nos yeux et aux yeux des autres, incapables de lire au fond de nous-mêmes. N’oublions pas que notre conversation exerce une grande influence en bien ou en mal. … Ne permettons pas à l’ennemi de se servir ainsi de notre parole. Veillons sur notre langage afin qu’il n’ébranle pas la foi d’une âme non affermie en Dieu. …
“Vous êtes le champ de Dieu.” De même que nous éprouvons du plaisir à cultiver notre jardin, de même le Seigneur prend plaisir à contempler ses fils et ses filles qui croient en lui. Un jardin exige des travaux constants. Il faut en arracher les mauvaises herbes, y planter de nouvelles espèces, élaguer les branches qui se développent trop rapidement. Le Seigneur travaille dans son jardin de la même manière; il prend le même soin de ses plantes. Il ne peut pas se réjouir à leur sujet d’une croissance qui ne révèle pas les grâces du caractère du Christ. Les êtres humains sont plus précieux pour Dieu. Comme nous devrions prendre soin de ne pas agir sans réflexion en arrachant les plantes que le Seigneur a placées dans son jardin! Certaines plantes sont si faibles qu’elles ne manifestent presque pas de vie et c’est sur elles que le Seigneur veille particulièrement.

Dans tous nos rapports avec nos semblables, n’oublions jamais que nous agissons avec les biens de l’Eternel. Soyons aimables, pleins de sympathie et de déférences envers autrui. Respectons tous ceux que le Seigneur a rachetés pour qu’ils lui appartiennent. Ayons en nous des sentiments de bonté et de courtoisie. Employons toutes les facultés que Dieu nous a accordées pour devenir des exemples pour nos semblables.

24 février, 2014

25 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:37

DISPENSATEURS D’AMOUR

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Marc 12:30.

Chaque individu a reçu des dons personnels, appelés des talents. On considère quelquefois qu’il s’agit uniquement des dons intellectuels et du génie dont sont favorisées certaines personnes. Mais le Seigneur n’a pas restreint la distribution des talents à quelques privilégiés seulement. Chacun d’entre nous a reçu un don spécial qui le rend responsable devant Dieu. Le temps, les ressources, la force, les facultés mentales, la tendresse, tous ces dons proviennent du Seigneur qui nous les a confiés afin qu’ils soient employés pour être en bénédiction à l’humanité.
Quel précieux talent est imparti à l’homme qui possède la force de travailler! Ce talent a plus de valeur qu’aucun compte en banque et on devrait l’exalter davantage. … C’est une bénédiction qui ne peut être achetée ni avec de l’or, ni avec de l’argent, ni avec des maisons et des terres, mais le Seigneur exige qu’elle soit exploitée avec sagesse. Aucune créature n’a le droit de sacrifier ce talent à l’influence nocive de l’inaction. Nous sommes tous aussi responsables de notre capital de forces physiques que de nos ressources financières. …
Qu’il s’agisse de l’aptitude d’un mécanicien, d’un marchand, d’un homme dans les occupations ordinaires de la vie, cette aptitude au travail est aussi importante que celle d’un missionnaire consacré dans son champ d’activité. L’œuvre du Christ demande une grande rigueur spirituelle pour introduire la religion dans l’atelier ou dans le bureau. Il faut sanctifier chaque détail de la vie quotidienne et agir dans chaque transaction humaine en harmonie avec l’idéal de la Parole de Dieu. C’est tout cela que le Seigneur exige de nous!
La religion et les affaires ne sont qu’une seule et même chose. Tout ce que nous disons ou faisons a un rapport étroit avec la religion de la Bible. Le divin et l’humain doivent se combiner dans les entreprises matérielles aussi bien que dans les spirituelles.
Nous devons aimer Dieu, non seulement de tout notre cœur, et de toute notre âme, mais encore de toute notre force, ce qui entraîne l’usage intelligent de tous nos moyens physiques.

23 février, 2014

24 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:28

DISPENSATEUR DE RECONNAISSANCE

Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu, et je raconterai ce qu’il a fait à mon âme. Psaumes 66:16.

Partout où se manifeste la vie, il y a croissance et développement. Dans le royaume de Dieu se produisent aussi de constants échanges. On reçoit et on donne; on emprunte et on rend au Seigneur ce qui lui appartient. Le Sauveur œuvre avec chaque véritable croyant, et les lumières et les bénédictions que celui-ci reçoit sont à leur tour distribuées dans le travail qu’il fait pour Dieu. Ainsi s’accroît la capacité de celui qui reçoit. Tandis qu’il partage avec autrui les dons venus du ciel, il est rafraîchi par de nouveaux courants de grâce et de vérité venant de la source de la vie. Une lumière plus intense, une connaissance et une bénédiction plus grandes seront son partage. Dans cette œuvre qui incombe à chaque chrétien résident la vie et la croissance de l’Eglise. Celui qui veut toujours recevoir sans jamais rien donner perd bientôt toute bénédiction. S’il ne déverse pas lui-même la vérité dans le cœur de son prochain, il se prive, en effet, de toute capacité de recevoir. Nous devons communiquer aux autres les biens du ciel, si nous désirons à notre tour recevoir la fraîcheur des bénédictions divines.
Le Christ veut montrer par là que la vérité confiée à ses disciples doit être donnée au monde et que ceux-ci s’enrichiront dans la mesure où ils en feront part à d’autres. Tous ceux qui reçoivent l’Evangile dans leur cœur auront le désir de le proclamer. L’amour du Christ doit se manifester, car l’âme qui a accepté son Sauveur racontera comment elle a été guidée par le Saint-Esprit; elle parlera de sa faim et de sa soif de connaître Dieu et celui qu’il a envoyé, du résultat de son étude des Ecritures, de ses prières, de ses heures d’angoisse et de l’assurance du pardon que lui a donné le Christ.
Il est anormal de garder ces choses pour soi, aussi celui qui est rempli de l’amour du Christ n’agira-t-il pas de la sorte. … En faisant connaître les riches trésors de la bonté de Dieu, nous recevrons de nouvelles grâces. Nous aurons la simplicité de cœur d’un enfant et sa faculté d’obéissance implicite. Nous soupirerons après la sainteté, et les trésors de la grâce et de la vérité nous serons donnés dans une mesure toujours plus grande pour que nous les communiquions au monde.

22 février, 2014

23 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:55

DISPENSATEURS DE NOS TALENTS

Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu. 1 Pierre 4:10.

La connaissance de la grâce de Dieu, les vérités de sa Parole, les dons — temps, moyens, talents, influence — viennent de lui et doivent être employés pour sa gloire et le salut de l’humanité. La plus grande offense que nous puissions faire à Dieu qui nous dispense si généreusement ces dons, c’est de les utiliser égoïstement sans rien lui rendre. Le Christ est aujourd’hui au ciel où il nous prépare des demeures. Plus que des demeures, en vérité, il nous prépare un véritable royaume. Mais tous ceux qui participeront à ces bénédictions auront été animés de l’esprit de renoncement et de sacrifice du Christ en faveur de leurs semblables.
La cause du Christ n’a jamais eu un aussi grand besoin d’efforts sérieux et désintéressés qu’à l’heure actuelle, alors que nous approchons de la fin du temps de grâce et que nous devons porter au monde le dernier message de miséricorde. …
Tout ce que les hommes reçoivent de la munificence divine n’en reste pas moins la propriété de Dieu. Il a mis entre nos mains tous les trésors, toutes les richesses de la terre, pour nous mettre à l’épreuve et sonder les profondeurs de notre amour et de notre gratitude pour lui. Qu’il s’agisse donc de richesses matérielles ou intellectuelles, tout doit être déposé aux pieds de Jésus en offrande volontaire. …
Par un effet de sa libéralité et de sa miséricorde, tout ce que nous rendons à Dieu est placé à notre crédit d’économes fidèles. … Les anges de Dieu, dont l’intelligence n’a pas été obscurcie par le péché, reconnaissent qu’ils tiennent leurs facultés de Dieu et qu’elles leur ont été données pour être employées à rehausser la gloire du Donateur. Le bien-être de l’homme est lié à la souveraineté de Dieu. La gloire du Créateur, c’est la joie et le bonheur de toutes ses créatures. Quand nous cherchons à travailler à sa gloire, nous recherchons pour nous-mêmes le plus grand bien qu’il nous soit possible de recevoir. … Dieu vous invite à consacrer à son service chaque talent, chaque don que vous avez reçu de sa main. Il désire que vous répétiez avec David: “Tout vient de toi, et nous recevons de ta main ce que nous t’offrons.”

21 février, 2014

22 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 21:53

PARLONS COMME LE CHRIST

Je veux faire ta volonté, mon Dieu! Et ta loi est au fond de mon cœur. Psaumes 40:9.

Quel Dieu incomparable est notre Seigneur! Il règne dans son Royaume avec diligence et sollicitude et il a élevé une barrière: les dix commandements, afin de préserver ses sujets des conséquences de la transgression. En exigeant l’obéissance aux lois de ce Royaume, le Seigneur accorde à son peuple la santé et le bonheur, la paix et la joie. Il lui enseigne que la perfection du caractère ne s’obtient qu’en se familiarisant avec sa Parole.
Celui qui cherche véritablement à ressembler à Jésus dans ses paroles, dans sa vie, dans son caractère, contemplera son Rédempteur. Alors qu’il prie pour avoir les dispositions d’esprit de Jésus, il sera transformé à son image. … Il a le désir intense de Dieu. L’histoire de son Rédempteur, son sacrifice incommensurable prennent pour lui toute leur signification. Le Christ, Majesté des cieux, est devenu pauvre afin que par sa pauvreté nous puissions être riches, non seulement en talents mais aussi en connaissance. … Ce sont là les richesses que le Christ souhaite ardemment pour ses disciples. Ainsi donc, celui qui cherche intensément la vérité lit la Parole et ouvre son esprit pour la recevoir, aspirant à cette vérité de tout son cœur.
L’amour, la piété, la tendresse, la courtoisie, la politesse chrétienne qui font partie des éléments des demeures célestes que le Christ est allé préparer pour ceux qui l’aiment, prennent possession de son âme. Ses intentions sont inébranlables. Il est décidé à se tenir du côté de la justice; la vérité s’est emparée de son cœur et elle demeure en lui avec le Saint-Esprit qui est lui-même cette vérité. Quand cette dernière prend possession d’un cœur, le chrétien fait la preuve qu’il est devenu un dispensateur de la grâce du Christ.
Chaque économe a une œuvre spéciale à accomplir en vue de faire avancer le royaume de Dieu. … Les talents de la parole, de la mémoire, de l’influence, de la richesse peuvent s’additionner les uns aux autres pour la gloire de Dieu et l’avancement de son royaume. Il accordera sa bénédiction pour un usage correct de ses biens.

20 février, 2014

21 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:25

GRANDEUR DE L’HUMBLE OBÉISSANCE

Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. Matthieu 5:19.

Il n’y aura aucune place dans le royaume spirituel du Christ pour ce qui brille avec tant d’éclat sur notre terre. Tout ce qui est vanté hautement par les hommes et qui les enfle d’orgueil: classe, rang, situation ou fortune, n’est nullement apprécié dans le royaume céleste. Le Seigneur déclare: “J’honorerai celui qui m’honore, mais ceux qui me méprisent seront méprisés.” Dans le royaume du Christ les hommes sont estimés d’après leur valeur spirituelle. …
Dans ce royaume règne un ordre extrêmement supérieur à celui des nations terrestres. Que nous ayons une position élevée ou humble, nous ne serons pas choisis d’après notre rang ou notre fortune ou notre éducation mais uniquement d’après notre aptitude à obéir à la Parole de Dieu. Tous ceux qui, guidés par l’égoïsme et par l’ambition, ont combattu pour obtenir des positions élevées en se rendant importants sans vouloir confesser leurs erreurs ou leurs fautes n’auront aucune place dans le royaume des cieux. Les hommes recevront l’honneur d’être membres de la famille royale d’après la façon dont ils auront témoigné en faveur de Jésus. Ceux qui n’auront pas renoncé à eux-mêmes, qui n’auront manifesté aucune sympathie pour les malheurs de leur prochain, qui n’auront pas cultivé les précieux dons de l’amour, qui n’auront pas montré patience et douceur dans leur vie ne seront pas transformés quand le Christ reviendra. …
Le caractère qui nous est propre maintenant décide de notre future destinée. … Si les hommes deviennent membres de la famille royale du Christ, ce sera grâce au ciel qu’ils auront commencé à découvrir sur la terre. … Ils emporteront avec eux dans les cours célestes toutes les grâces, toutes les qualités précieuses et saintes acquises ici-bas.
Le Seigneur connaît ceux qui sont fidèles et sincères parmi les sujets de son royaume terrestre. Tous ceux qui font ici-bas sa volonté comme elle est faite dans le ciel deviendront membres de la famille céleste du Très-Haut.

19 février, 2014

20 Février

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:17

DIEU, PREMIER SERVI

Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. Actes 5:29.

Le message que nous devons proclamer ne doit pas l’être dans un esprit de crainte. Ses avocats ne doivent pas chercher à le dissimuler, à cacher son origine et son but. Nous nous sommes attachés à Dieu par des vœux solennels et nous avons reçu la mission d’être les messagers du Christ, les dispensateurs des mystères de la grâce. Aussi sommes-nous dans l’obligation de dire avec fidélité le conseil de Dieu dans son intégrité.
Nous ne devons pas chercher à affaiblir les vérités particulières qui nous ont séparés du monde et qui ont fait de nous ce que nous sommes, car elles sont lourdes de conséquences éternelles. Dieu nous a donné la lumière sur les événements actuels et, par la plume et la parole, nous devons faire connaître la vérité au monde.
Le sabbat est une pierre de touche. Aucun homme, fût-il roi, prêtre ou gouverneur, n’a le droit de se placer entre Dieu et son semblable. En cherchant à dominer la conscience des autres, on se place au-dessus de Dieu. Ceux qui, sous l’influence d’une fausse religion, observeront un jour de repos autre que celui du Décalogue, mépriseront les preuves les plus évidentes concernant le vrai sabbat. Ils s’efforceront de contraindre les hommes d’obéir aux lois élaborées par eux en opposition directe avec la loi de Dieu.
La bannière de la vérité et de la liberté religieuse, élevée bien haut par les fondateurs de la religion chrétienne et les témoins de Dieu au cours des siècles, a été remise entre nos mains alors que nous sommes sur le point de participer aux derniers combats. … Nous devons reconnaître les gouvernements humains comme étant d’institution divine, et enseigner que leur obéir est un devoir sacré, pour autant qu’ils restent dans les limites de leurs sphères légitimes. Mais dès que leurs ordres entrent en conflit avec ceux d’en haut, obéissons à Dieu plutôt qu’aux hommes. L’Ecriture sainte doit être reconnue comme supérieure à toute législation humaine. Un “Ainsi dit l’Eternel” ne doit pas être mis à côté d’un “Ainsi dit l’Eglise” ou “Ainsi dit l’Etat”. La couronne du Christ doit être élevée au-dessus des diadèmes des potentats de la terre.

123
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe