DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

31 mars, 2014

1 Avril

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:22

LA SALUTATION DE DIEU.

Je t’aime d’un amour éternel; c’est pourquoi je te conserve ma bonté. Jérémie 31:3.

En cachant sa divinité sous son humanité, le Seigneur de vie et de gloire a montré à l’homme comment Dieu, par le don du Christ, veut nous mettre en rapport avec lui. Pas de bonheur possible en dehors de la communion avec Dieu. L’homme doit apprendre que notre Père céleste n’a de repos que lorsque son amour peut embrasser le pécheur repentant, transformé par les mérites de l’Agneau sans tache. Toute l’activité des intelligences célestes tend à cette fin. Leur mission consiste, sous la direction de leur Général, à ramener ceux que les transgressions ont éloignés du Père céleste.
Un plan a été conçu qui fera éclater aux yeux du monde la grâce merveilleuse et l’amour du Christ. Le prix infini versé par le Fils de Dieu pour la rançon de l’homme révèle l’amour de Dieu. Ce glorieux plan de la rédemption dispose de ressources suffisantes pour sauver le monde entier. L’homme pécheur et déchu peut devenir parfait en Jésus grâce au pardon de ses péchés et à la justice du Christ qui lui est imputée.
Dans toutes ses actions en faveur des hommes Jésus cherchait à leur faire comprendre le caractère bienveillant de Dieu. … Jésus voudrait que nous comprenions l’amour du Père et il s’efforce de nous amener à ce Père en nous révélant sa grâce. Il voudrait que le champ de notre vision spirituelle soit occupé par la perfection du caractère de Dieu. … Ce n’est qu’en vivant parmi les hommes qu’il pouvait manifester la compassion et l’amour de son Père céleste. Car seuls des actes de bonté étaient en mesure d’exprimer la grâce de Dieu.
Le Christ est venu révéler l’amour de Dieu au monde et attirer à lui-même tous les cœurs. … Le premier pas vers le salut consiste à se laisser attirer par l’amour du Christ. … C’est pour que les hommes puissent éprouver la joie du pardon, la paix de Dieu, que le Christ les attire par la manifestation de son amour. S’ils se laissent attirer, soumettant leurs cœurs à l’action de sa grâce, il les conduira pas à pas vers une pleine connaissance de lui-même, et ceci est la vie éternelle.

30 mars, 2014

31 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 20:54

DÈS MAINTENANT ET À TOUJOURS

Donner à l’empire de l’accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours: Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées. Ésaïe 9:6.

En cette vie, on ne peut qu’effleurer faiblement le thème merveilleux de la rédemption. Notre intelligence bornée peut s’évertuer à sonder avec une profonde attention l’ignominie et la gloire, la vie et la mort, la justice et la miséricorde qui se donnent rendez-vous à la croix; mais l’effort le plus prodigieux de notre esprit n’en saisira jamais la profonde signification. Il ne comprend que bien imparfaitement la longueur et la largeur, la profondeur et la hauteur de l’amour rédempteur. Même quand ils verront comme ils sont vus, quand ils connaîtront comme ils sont connus, les élus ne comprendront pas entièrement le plan de la rédemption. Au cours des siècles éternels, la vérité ne cessera de se dévoiler devant leur esprit étonné et ravi. Bien que les chagrins, les souffrances et les tentations de la terre soient à leur terme, et que la cause en ait disparu, le peuple de Dieu aura toujours un sentiment vif et raisonné du prix de son salut.
La croix de Jésus-Christ sera la science et le chant des rachetés pendant les siècles éternels. En Jésus-Christ glorifié, ils contempleront Jésus-Christ crucifié. Jamais ils n’oublieront que celui dont la puissance a créé et soutient les mondes innombrables de l’immensité, que le Bien-aimé de Dieu, que la Majesté du ciel, que celui que les séraphins et les chérubins adorent avec délices s’est humilié pour relever l’homme déchu; qu’il a porté la culpabilité et l’opprobre du péché sur la croix du Calvaire, qu’il a vu se voiler la face de son Père; qu’il a senti son cœur se briser sous le malheur d’un monde perdu. La pensée que le Créateur de tous les mondes, l’Arbitre de toutes les destinées ait consenti à déposer sa gloire et à s’anéantir pour l’amour de l’homme, restera éternellement un sujet de stupeur pour l’univers. Chaque fois que les rachetés contempleront la gloire du Père sur le visage de leur Rédempteur, qu’ils penseront que son trône subsistera d’éternité en éternité et que son règne n’aura pas de fin, leur ravissement s’exprimera par le chant : “Digne est l’agneau qui a été immolé, et qui nous a rachetés par son précieux sang !”

29 mars, 2014

30 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 21:25

L’ESPRIT RÉGÉNÉRATEUR

Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Galates 5:24.

Il nous est recommandé de crucifier la chair avec ses passions et ses désirs. Comment y parviendrons-nous? Infligerons-nous des châtiments à notre corps? Non, mais détournons-nous du péché, bannissons les idées de corruption et que chacune de nos pensées soit amenée captive à Jésus-Christ. … Il faut que l’amour de Dieu règne en maître dans nos âmes. Christ doit occuper un trône sans aucun partage. Nos corps sont alors considérés comme la propriété acquise par Jésus et nos membres deviennent des instruments de justice.
Il y a deux royaumes dans ce monde: le royaume du Christ et celui de Satan. Chacun de nous appartenons à l’un ou à l’autre. Dans son admirable prière en faveur de ses disciples, Jésus a dit: “Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.” Jean 17:15-18.
Dieu ne désire pas que nous nous tenions à l’écart du monde, mais pendant que nous sommes dans le monde, que nous nous y sanctifiions. Ne nous conformons pas aux habitudes mondaines; nous sommes ici-bas pour exercer une influence purificatrice, à l’exemple du sel qui garde sa saveur. Parmi une génération impie, idolâtre et impure, nous devons rester purs et saints pour montrer que la grâce du Christ a le pouvoir de restaurer dans l’homme l’image divine. Que notre influence contribue au salut de l’humanité. …
Le monde est devenu comme une demeure où règne la lèpre du péché, un univers de corruption. … Ne suivons pas ses voies et ne pratiquons pas ses coutumes. Résistons sans cesse à ses principes de relâchement.
La bénédiction de la grâce divine est donnée aux hommes afin que l’univers céleste et le monde déchu puissent voir ce qu’ils ne pourraient pas réaliser autrement: la perfection du caractère de Christ. Le grand Docteur des âmes est venu sur notre terre pour montrer aux hommes et aux femmes comment ils peuvent vivre par le moyen de sa grâce. Ainsi, au grand jour de Dieu, recevront-ils ce témoignage ineffable: “Vous avez tout pleinement en lui.” Colossiens 2:10.

28 mars, 2014

29 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:00

O CHRIST, HABITE EN MOI !

En sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi.Ephésiens 3:17.

Le Seigneur nous a rachetés et il réclame un trône dans chacun de nos cœurs. Nos esprits et nos cœurs doivent être subordonnés à Dieu, et nos tendances naturelles devenir secondaires par rapport aux désirs supérieurs de notre âme, mais nous ne pouvons en aucune façon dépendre de nous-mêmes en ce qui concerne cette œuvre spirituelle. Nous sommes incapables de suivre en sécurité notre propre direction. Il faut que le Saint-Esprit nous renouvelle et nous sanctifie. Au service du Maître, il n’y a pas de demi-mesures.
Lorsque le cœur est purifié de tout péché, le Christ est placé sur le trône qu’occupait auparavant l’amour de soi et des biens temporels. On décèle l’image du Christ dans l’expression du visage. L’œuvre de la sanctification se poursuit dans l’âme. La propre justice en est bannie. On assiste à la naissance d’un homme nouveau qui après le Christ est créé dans la justice et la véritable sainteté.
“Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.” 2 Corinthiens 3:18. Contempler le Christ signifie étudier sa vie, telle qu’elle est donnée dans sa Parole. Il faut fouiller la vérité comme pour découvrir un trésor caché. Fixons nos yeux sur le Christ. Quand nous le considérons comme notre Sauveur personnel, nous avons la force de nous approcher du trône de la grâce. Par la contemplation, nous sommes transformés et moralement nous ressemblons à celui dont le caractère est parfait. En recevant sa justice imputée par la puissance transformatrice du Saint-Esprit, nous devenons comme lui. Nous chérissons l’image du Christ et notre être entier est captivé par le Seigneur.
Les progrès de notre âme indiquent que Jésus est devenu le Maître de notre cœur. Ce cœur, dans lequel le Christ répand sa paix et sa joie et les fruits bénis de son amour, devient son temple et son trône. “Ceux qui m’aiment, dit le Christ, sont ceux qui gardent mes commandements.” Jean 15:14.
Donnez au Seigneur l’offrande la plus précieuse que vous puissiez lui réserver, donnez-lui votre cœur.

27 mars, 2014

28 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:56

LES BÉNÉDICTIONS DE YAHVÉ

L’Eternel sur son trône règne éternellement. L’Eternel donne la force à son peuple. Psaumes 29:10, 11.

Nous devons assiéger continuellement le trône de la grâce. … II y a en Christ une force qui est à notre disposition. Il plaide en notre faveur devant le Père; il envoie partout ses messagers pour faire connaître à son peuple sa volonté. Il marche au milieu de ses églises. Son désir est de sanctifier, élever et ennoblir ses disciples. L’influence de ceux qui croient vraiment en lui sera une odeur de vie pour le monde. Il tient les étoiles dans sa main droite, afin de faire luire sa lumière ici-bas. Il veut préparer ainsi son peuple à un service plus élevé. Il nous a confié une grande œuvre; accomplissons-la avec fidélité. Manifestons dans nos vies ce que la vérité a fait pour nous.
“Voici celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or.” Apocalypse 2:1. Ces paroles nous donnent une idée des relations du Christ avec les églises. Il marche au milieu d’elles. Il veille sur elles avec un intense intérêt afin de voir si elles sont dans les conditions voulues pour faire avancer son règne. Le Christ est présent à chaque rassemblement de l’Eglise. Il connaît tous ceux qui y participent. Il sait qui il peut oindre de l’huile sainte pour en faire part à d’autres. Ceux qui, fidèlement, travaillent à l’avancement du règne de Dieu, représentent par leurs paroles et par leurs actes le caractère divin et, accomplissant ce que le Seigneur attend d’eux, sont très précieux à ses yeux. Le Christ les considère avec plaisir comme un jardinier se délecte à contempler un jardin bien cultivé et les fleurs embaumées qu’il a plantées.
Aucun chandelier, aucune église ne peuvent briller par eux-mêmes. C’est du Christ qu’émane la lumière. L’Eglise céleste n’est aujourd’hui que le complément de l’Eglise d’ici-bas, mais combien plus majestueuse, plus puissante et plus parfaite est la première! La même illumination divine s’y perpétue à travers les âges. Le Seigneur tout-puissant et l’Agneau lui servent de lumière. Aucune église ici-bas ne peut posséder de lumière si elle ne diffuse pas la gloire qu’elle reçoit du trône de Dieu.

26 mars, 2014

27 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:14

UN NOM RECONNU

Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié. Matthieu 6:9.

Sanctifier le nom du Seigneur, c’est parler de l’Etre suprême avec une extrême vénération. “Son nom est saint et redoutable.” Psaumes 111:9. Les noms et les qualificatifs de Dieu ne doivent jamais être prononcés à la légère. Par la prière nous pénétrons dans la salle d’audience du Très-Haut et c’est remplis d’une crainte respectueuse que nous devons nous présenter devant lui. Les anges voilent leur face en sa présence; les chérubins et les séraphins, saints et resplendissants, s’approchent de son trône dans une attitude de profond respect. Mais nous qui sommes pécheurs, ne devons-nous donc pas nous approcher de notre Seigneur et Créateur avec une sainte révérence et avec adoration ?
Mais sanctifier le nom du Seigneur signifie plus que cela. Nous pouvons, comme les Juifs au temps du Christ, manifester une grande vénération extérieure pour Dieu et cependant profaner constamment son nom. “L’Eternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité … (il) pardonne l’iniquité … et le péché.” Exode 34:6, 7. Au sujet de l’Eglise du Christ, il est écrit: “Et voici comment on l’appellera: l’Eternel notre justice.” Jérémie 33:16. Ce nom est attribué à chaque disciple de Jésus; c’est l’héritage de l’enfant de Dieu. Le Père donne son nom à sa famille. Pendant la détresse et les tribulations d’Israël, le prophète Jérémie priait, disant : “Ton nom est invoqué sur nous: ne nous abandonne pas !” Jérémie 14:9.
Ce nom est sanctifié par les anges des cieux et par les habitants des mondes qui n’ont point péché. En disant : “Que ton nom soit sanctifié”, vous exprimez le désir que ce nom soit sanctifié dans le monde et aussi en vous. Dieu vous a reconnus comme ses enfants devant les anges et devant les hommes; craignez donc d’outrager le “beau nom que vous portez”. Jacques 2:7. Dieu vous envoie dans le monde comme ses représentants. Vos moindres actions doivent glorifier son nom. Cette prière exige de vous que vous modeliez votre caractère sur le sien. Vous ne pouvez sanctifier son nom, vous ne pouvez le représenter dans le monde si votre vie et votre caractère ne représentent pas sa vie et son caractère. Ce n’est qu’en acceptant sa grâce et sa justice que vous y parviendrez.

25 mars, 2014

26 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:21

ADORONS NOTRE CRÉATEUR

Que toute la terre craigne l’Eternel! Que tous les habitants du monde tremblent devant lui! Car il dit, et la chose arrive; il ordonne, et elle existe. Psaumes 33:8, 9.

Les saints anges se sont indignés de la manière irrévérencieuse avec laquelle beaucoup ont employé le nom de Dieu, le grand Jéhovah. Les êtres célestes prononcent ce nom sacré avec la plus grande crainte, et en se voilant la face; pour eux, le nom du Christ est aussi sacré.
La véritable révérence envers Dieu est inspirée par le sentiment de son infinie grandeur et la conscience de sa présence. Notre cœur devrait en être profondément pénétré. L’heure et le lieu de la prière sont sacrés, parce que nous sommes en présence de Dieu. En manifestant de la révérence dans notre attitude et notre maintien, le sentiment qui inspire cette révérence gagne en profondeur. “Son nom est saint et redoutable”, déclare le Psalmiste. Lorsque les anges prononcent ce nom, ils se voilent la face. Avec quelle révérence ne devrions-nous donc pas, nous pécheurs, articuler ce nom !
Il serait bon que jeunes et vieux étudient, méditent et répètent souvent les paroles des saintes Ecritures qui montrent que le lieu où Dieu révèle plus particulièrement sa présence doit être respecté. Lorsque Moïse se trouvait près du buisson ardent, Dieu lui dit: “Ote tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte.” Exode 3:5. Jacob, après sa vision à Béthel, s’écria: “Certainement, l’Eternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas! … C’est ici la maison de Dieu, c’est ici la porte des cieux!” Genèse 28:16, 17. “L’Eternel est dans son saint temple. Que toute la terre fasse silence devant lui !” Habakuk 2:20.
“Car l’Eternel est un grand Dieu,
Il est un grand roi au-dessus de tous les dieux…
Fléchissons le genou devant l’Eternel, notre créateur !”
“C’est lui qui nous a faits, et nous lui appartenons;
Nous sommes son peuple, et le troupeau de son pâturage.
Entrez dans ses portes avec des louanges,
Dans ses parvis avec des cantiques!
Célébrez-le, bénissez son nom !”
Psaumes 95:3, 6; 100:3, 4.

24 mars, 2014

25 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:27

RÉVÉRENCE

Dieu est terrible dans la grande assemblée des saints, il est redoutable pour tous ceux qui l’entourent. Psaumes 89:8.

Un profond sentiment de révérence doit caractériser tous ceux qui entrent en la présence du Très-Haut. Au nom de Jésus, nous pouvons nous approcher du Seigneur avec assurance, mais sans hardiesse présomptueuse, comme si nous étions à son niveau. Il est des gens qui parlent au Dieu grand, saint et redoutable “qui habite une lumière inaccessible”, comme s’ils s’adressaient à un égal ou même à un inférieur. D’autres se comportent dans sa maison comme ils n’oseraient pas le faire dans la salle d’audience d’un prince terrestre. Ils devraient se dire qu’ils sont en présence de celui que les séraphins adorent et devant lequel les anges se voilent la face. Tous ceux qui sont véritablement conscients de la présence de Dieu s’approchent de lui avec une sainte révérence, en se prosternant humblement devant lui.
Certaines personnes pensent que c’est une marque d’humilité que de prier Dieu dans un langage ordinaire, comme si elles s’adressaient à un être humain. Elles profanent le nom de Dieu en mettant dans leur prières, d’une manière irrespectueuse et sans nécessité, les mots : “Dieu tout-puissant”, ces mots redoutables, sacrés, qui ne devraient jamais venir sur nos lèvres sans que nous soyons remplis d’un sentiment de soumission et de crainte. …
La prière de la foi, celle qui vient du cœur, monte jusqu’au ciel et en redescend avec la bénédiction. Dieu connaît les besoins des hommes, il sait ce que nous désirons avant même que nous le lui demandions. Il voit l’âme aux prises avec le doute et la tentation. Il remarque la sincérité; il agrée l’humiliation et l’affliction de l’âme. “Voici sur qui je porterai mes regards, dit l’Eternel, sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, sur celui qui craint ma parole.” Ésaïe 66:2.
C’est un privilège pour nous que de prier avec confiance sous la dictée de l’Esprit. Avec simplicité, exposons nos besoins au Seigneur, réclamons l’accomplissement de ses promesses. …
Nos prières devraient être pleines de tendresse et d’amour. Quand nous soupirons après une plus profonde, une plus large réalisation de l’amour du Sauveur, nous devrions crier à Dieu pour avoir davantage de sagesse. Si le besoin de prières et de sermon émouvants s’est jamais fait sentir, c’est bien maintenant.

23 mars, 2014

24 Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:35

UN CULTE RECONNAISSANT

C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte. Hébreux 12:28.

Il y a une irrévérence croissante à l’égard de notre Créateur, un mépris croissant pour sa grandeur, pour sa majesté. Cependant Dieu nous parle en ces derniers jours. Nous entendons sa voix dans la tempête, dans le roulement du tonnerre. On nous parle des secousses sismiques qu’il permet, des inondations, des éléments destructeurs qui balaient tout devant eux.
Que les chrétiens qui vivent à notre époque si grave observent les commandements de Dieu, se gardent d’avoir tendance à perdre l’esprit de révérence et de crainte à l’égard de l’Eternel. Les saintes Ecritures enseignent aux hommes de quelle manière on doit s’approcher du Créateur: avec humilité, avec une crainte mêlée de ferveur et par la foi dans le divin médiateur. Que l’homme se prosterne devant Dieu quand il l’implore; qu’il ait l’attitude d’un sujet qui demande grâce, d’un suppliant aux pieds du trône de la miséricorde. Ainsi il témoignera qu’il soumet à son Créateur toute son âme, tout son corps et toute sa pensée.
Nous avons le devoir de nous agenouiller devant Dieu quand nous l’implorons en public*Il y eut des cas où Ellen G. White resta debout en chaire alors qu’elle offrait des prières de consécration pendant des services religieux. et dans notre vie privée. Jésus, notre modèle, s’agenouilla et pria. Il est dit de ses disciples qu’eux aussi s’agenouillèrent et prièrent. Etienne s’agenouilla. Paul déclare: “Je fléchis les genoux devant le Père.” Ephésiens 3:14. En confessant les péchés d’Israël en présence de l’Eternel, Esdras s’agenouilla. Daniel “trois fois le jour se mettait à genoux, il priait et il louait son Dieu”. Daniel 6:10. Et le Psalmiste nous adresse cette invitation: “Venez, prosternons-nous et humilions-nous, fléchissons le genou devant l’Eternel, notre Créateur!” Psaumes 95:6.
“Que demande de toi l’Eternel, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes l’Eternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d’aimer et de servir l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme?” Deutéronome 10:12. … “Voici, l’œil de l’Eternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté.” Psaumes 33:18. “Le fruit de l’humilité, de la crainte de l’Eternel, c’est la richesse, la gloire et la vie.” Proverbes 22:4

23Mars

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 9:18

SOUFFRIR AVEC LE MAÎTRE

Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l’allégresse lorsque sa gloire apparaîtra. 1 Pierre 4:13.

Ce n’est qu’au travers de maintes tribulations que nous entreront dans le royaume de Dieu. Notre Sauveur a subi des épreuves dans tous les domaines, mais il en est toujours sorti vainqueur par la grâce de Dieu. Nous avons le privilège d’être fortifiés par la force du Seigneur en toutes circonstances si nous glorifions la croix du Christ.
Que d’épreuves cruelles, que de sacrifices coûteux n’avons-nous pas à affronter dans la vie, mais comme nous sommes récompensés par la paix de Dieu! Jusqu’ici nos renoncements ont été si insignifiants et nous avons souffert si légèrement pour l’amour du Christ que nous avons presque entièrement oublié la croix du Calvaire. Nous devons participer aux souffrances du Christ si nous voulons nous asseoir triomphalement avec lui sur son trône.
Le ciel est tout près de ceux qui souffrent pour l’amour de la justice. Le Christ identifie ses intérêts à ceux de ses fidèles disciples; il souffre dans la personne de ses saints, et celui qui les touche le touche aussi. La puissance qui est prête à délivrer l’homme du danger physique ou de la détresse morale est prête aussi à le sauver de plus grands maux; elle permet au serviteur de Dieu de garder son intégrité dans toutes les circonstances et de triompher par la grâce divine.
La persécution devrait être un sujet de joie pour les disciples du Christ, car elle prouve qu’ils suivent bien les traces de leur Maître.
S’il est vrai que le Seigneur n’a pas promis à ses disciples de les mettre à l’abri de l’épreuve, il leur a promis beaucoup mieux: “Que ta vigueur dure autant que tes jours.” Deutéronome 33:25. Et encore: “Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse.” 2 Corinthiens 12:9. Si, pour son nom, vous êtes appelés à passer par l’épreuve de la fournaise ardente, Jésus se tiendra à votre côté comme il se tint auprès des trois fidèles Hébreux à la cour de Babylone. Ceux qui aiment leur Rédempteur se réjouiront toutes les fois qu’ils pourront participer à son humiliation et à son opprobre. L’amour qu’ils éprouvent pour leur Seigneur rend douces les souffrances qu’ils doivent endurer à cause de lui.

1234
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe