DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

31 mai, 2014

1 Juin

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:28

UN EXILE VOLONTAIRE

Lequel (Jésus-Christ) existant en forme de Dieu… s’est dépouillé… en devenant semblable aux hommes; et… il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. Philippiens 2:6-8.

Pour comprendre toute l’importance du salut, il est indispensable de se rendre compte du prix auquel il nous a été acquis. Parce qu’ils ont une faible idée des souffrances du Christ; beaucoup de gens n’ont que peu d’estime pour la grande œuvre de la grâce. Le glorieux plan du salut a été exécuté par l’amour infini du Père. Ce plan est la manifestation merveilleuse de l’amour de Dieu pour l’humanité déchue. Le don du Fils de Dieu a rempli les anges d’étonnement. “Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.” Jean 3:16. Le Sauveur était le reflet de la gloire du Père et l’empreinte de sa personne. Il possédait la majesté divine et la perfection. Il était égal à Dieu. “Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui.” Colossiens 1:19. …
Le Christ a consenti à mourir à la place du pécheur afin que l’homme, par sa vie d’obéissance, puisse échapper au châtiment mérité par le transgresseur de la loi de Dieu.
Jésus était la majesté du ciel, le chef aimé des anges; ceux-ci se faisaient un plaisir de lui obéir. Il était un avec Dieu, “dans le sein du Père” (Jean 1:18), mais il n’a pas désiré être égal à Dieu alors que l’homme était perdu dans le péché et la misère. Il descendit de son trône, quitta son sceptre royal et sa couronne, et revêtit l’humanité par-dessus sa divinité. Il s’humilia jusqu’à la mort de la croix, pour que l’homme eût l’honneur de siéger avec lui sur son trône. Nous avons en lui une offrande parfaite, un sacrifice infini, un puissant Sauveur, capable de sauver jusqu’au bout tous ceux qui, par lui, s’approchent de Dieu. Son amour l’a poussé à venir révéler son Père, réconcilier l’homme avec Dieu, faire de lui une nouvelle créature renouvelée à l’image de son Créateur.
Notre Père céleste a accompli un sacrifice infini en livrant son Fils à la mort pour l’homme déchu. Le prix payé pour notre rédemption devrait nous donner des perspectives sublimes sur ce que nous pouvons devenir par le Christ.

30 mai, 2014

31 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:46

LE SYMBOLE VISIBLE DE L’ALLIANCE

Et Dieu dit: C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et tous les êtres vivants qui sont avec vous pour les générations à toujours: j’ai placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d’alliance entre moi et la terre. Genèse 9:12, 13.

Le bel arc-en-ciel multicolore placé dans la nue comme le symbole de l’alliance entre Dieu et l’homme témoigne d’une réelle compassion envers l’homme perdu. Le Seigneur avait prévu que les enfants des générations futures verraient l’arc dans la nue. … Leurs parents leur expliqueraient que le déluge avait détruit l’ancien monde à cause de la méchanceté des gens; alors le Très-Haut avait placé l’arc dans la nue pour certifier qu’aucun autre déluge ne détruirait la terre. Ce signe dans la nue devait renforcer la confiance de tous, ancrer leur espoir en Dieu car il témoignait de la miséricorde et de la bonté divines envers l’homme. …
Un arc-en-ciel est représenté dans les cieux autour du trône et au-dessus de la tête du Christ pour symboliser la miséricorde dont Dieu entoure la terre. Quand la grande méchanceté de l’homme provoque la colère de Dieu, le Christ, intercesseur de l’homme, plaide pour lui et montre l’arc-en-ciel comme preuve de la grande bonté de Dieu pour l’homme perdu.
Les anges se réjouissent de contempler ce précieux témoignage de l’amour de Dieu envers l’homme. Le Rédempteur du monde le regarde aussi; car c’est grâce à son intervention que l’arc fut créé pour apparaître dans les cieux comme le symbole d’une alliance avec l’homme. Dieu lui-même regarde l’arc dans la nue et se souvient de son alliance éternelle entre lui et l’homme. … Tandis que nous contemplons le merveilleux phénomène, nous pouvons nous réjouir en Dieu, certains que lui-même, en contemplant le symbole de son alliance, se souvient de ses enfants terrestres. Les dangers qui les menacent, leurs peines et leurs épreuves ne lui sont pas cachés. Nous pouvons nous réjouir et espérer, car l’arc de l’alliance de Dieu est au-dessus de nous. Jamais Dieu n’oubliera ses enfants, objets de sa sollicitude.

29 mai, 2014

30 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:32

AI-JE RÉPONDU À CET APPEL ?

Venez, attachez-vous à l’Eternel, par une alliance éternelle qui ne soit jamais oubliée! Jérémie 50:5.

Une alliance est une entente selon laquelle les parties s’engagent à respecter certaines clauses. Ainsi, l’être humain qui fait alliance avec Dieu accepte d’observer les conditions précisées dans sa Parole; sa conduite révélera s’il les respecte ou non.
L’homme a tout intérêt à obéir à Dieu, toujours fidèle à son alliance. Celui-ci le revêt de ses attributs et le rend capable d’être miséricordieux et compatissant. L’alliance de Dieu nous garantit son caractère immuable. … Nous devons connaître pour nous-mêmes quelles sont les exigences de Dieu et nos devoirs envers lui. L’alliance de Dieu s’énonce comme suit: “Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même.” La vie en dépend. “Fais cela, dit le Christ, et tu vivras.” Luc 10:27, 28.
Le doigt même de Dieu écrivit sa loi sur les tables de pierre our bien montrer qu’elle ne pourrait être ni changée ni abrogée. En tant que principe de son gouvernement, elle doit demeurer immuable à travers les siècles. … Le Christ a donné sa vie pour permettre à l’homme de redevenir semblable à l’image de Dieu. La puissance de sa grâce pousse les hommes, tous ensemble, à obéir à la vérité.
Mes frères, attachez-vous à l’Eternel, le Dieu des armées. Soyez remplis de la crainte de son nom! … Nous allons au devant de temps troublés, mais si nous sommes unis par une fraternité chrétienne, sans que quelqu’un cherche à dominer ses semblables, Dieu œuvrera pour nous avec force. …
Il connaît chacun de nos besoins. Il est tout-puissant. Il peut déverser sur ses serviteurs la mesure d’efficacité dont ils ont besoin. Son amour et sa compassion infinis ne faibliront jamais. A son omnipotence majestueuse s’ajoutent la douceur et le soin d’un tendre berger. Nous n’avons pas à craindre qu’il ne remplisse ses promesses. Il est la vérité éternelle. Il ne changera jamais l’alliance établie avec ceux qui l’aiment. Les promesses faites à son Eglise demeurent à jamais. Il la rendra parfaite pour l’éternité.

28 mai, 2014

29 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:59

PÉRENNITÉ DE L’ALLIANCE

Il se rappelle à toujours son alliance, ses promesses pour mille générations. Psaumes 105:8.

Le Seigneur est disposé à accomplir toutes ses promesses. Ouvrez vos Bibles, et dites: “J’ai fait ce que tu m’as ordonné de faire. Je me réclame de ta promesse: ‘Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.’” Matthieu 7:7. …
L’arc-en-ciel qui est au-dessus du trône de Dieu nous donne l’assurance qu’il est le Dieu de vérité, et qu’en lui il n’y a “aucune variation ni ombre de changement”. Nous avons péché contre lui et ne méritons pas son amour; cependant il met sur nos lèvres ces paroles merveilleuses: “A cause de ton nom, ne méprise pas, ne déshonore pas le trône de ta gloire! N’oublie pas, ne romps pas ton alliance avec nous!” Jérémie 14:21. Il a promis de nous écouter lorsque nous venons à lui pour confesser nos péchés. Il met son honneur à accomplir sa parole à notre égard.
Le pouvoir de remporter des succès illimités sera accordé à quiconque se consacre sans aucune réserve au service du Maître. Dieu a promis d’octroyer puissance et grâce à qui est sanctifié par son obéissance à la vérité.
Dans cette courte prière, il (Néhémie) obtint du Roi des rois une force qui pouvait gagner les cœurs. …
Prier comme le fit Néhémie au moment du besoin, c’est une ressource qui est à la portée de chaque enfant de Dieu. O vous qui peinez sur les chemins rocailleux de la vie, vous qui êtes comme submergés par les difficultés, faites monter vos requêtes vers le Seigneur! … Dans les heures sombres ou de danger soudain, faites entendre votre cri à celui qui a promis de secourir ses fidèles enfants dans toutes les circonstances de la vie. Où que vous soyez, dans n’importe quelle condition, accablés par la tristesse et les soucis, assaillis par la tentation, trouvez l’assurance, le soutien et le réconfort dans l’amour indéfectible et la puissance d’un Dieu qui est fidèle à ses promesses.

27 mai, 2014

28 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:44

LE SABBAT, SIGNE D’ALLIANCE

Les enfants d’Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d’Israël un signe qui devra durer à perpétuité. Exode 31:16, 17.

Lorsque le Seigneur délivra Israël d’Egypte, il lui remit sa loi et lui fit savoir que l’observation du sabbat le distinguerait des peuples idolâtres. …
Comme le sabbat était le signe caractéristique d’Israël lorsqu’il sortit d’Egypte pour entrer dans la Canaan terrestre, de même ce jour est le signe distinctif du peuple de Dieu au moment où il se dispose à entrer dans la Canaan céleste. Il indique les liens de parenté qui unissent le Seigneur et son peuple; par lui on reconnaît que celui-ci honore sa loi. Il distingue ses fidèles sujets de ceux qui transgressent ses commandements. …
Le sabbat, qui fut donné à l’origine pour rappeler à l’homme que Dieu est le Créateur, lui rappelle aussi qu’il est celui qui le sanctifie. La puissance qui créa toutes choses est la même qui recrée l’âme à son image. Pour ceux qui l’observent, le sabbat est donc encore un signe de sanctification. S’ils sont réellement sanctifiés, ils rentrent dans l’harmonie divine, leur caractère est semblable à celui de Dieu. La sanctification est communiquée par la soumission aux principes qui sont l’expression du caractère divin. Le sabbat est par conséquent le signe de l’obéissance. Celui qui observe de tout son cœur le quatrième commandement obéira à toute la loi. Il est sanctifié par l’obéissance. …
A nous comme à Israël, le sabbat est donné “comme une alliance perpétuelle”. Pour ceux qui l’honorent, ce saint jour est un gage de la fidélité de Dieu à son alliance. Ils se rattachent à la chaîne d’or de l’obéissance dont chaque maillon est une promesse. …
Seul le quatrième précepte du Décalogue porte le sceau du grand Législateur, du Créateur du ciel et de la terre. Les observateurs de ce commandement peuvent se réclamer de son nom et jouir de toutes les bénédictions qui en découlent.
Le sabbat n’a perdu aucune de ses significations. C’est encore le signe entre Dieu et son peuple, et il en sera éternellement ainsi.

26 mai, 2014

27 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:12

LE SANG DE L’ALLIANCE ÉTERNELLE

Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur des brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, vous rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa volonté. Hébreux 13:20, 21.

Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas pourquoi l’ancienne dispensation demandait tant d’holocaustes, pourquoi tant de victimes sanglantes étaient conduites à l’autel. Mais la vérité première maintenue devant les hommes, imprimée dans leur esprit et dans leur cœur, était celle-ci: “Sans effusion de sang il n’y a pas de pardon”. Hébreux 9:22. Chaque sacrifice sanglant représentait “l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde”. Jean 1:29.
Le Christ lui-même fut l’initiateur du rituel juif qui accompagne l’adoration, et, par le moyen de types et de symboles, des faits spirituels et célestes étaient préfigurés. Beaucoup oublièrent la véritable signification de ces sacrifices et ils perdirent de vue cette vérité première que seul le Christ peut pardonner les péchés. L’abondance d’holocaustes, de taureaux et de boucs sanglants ne pouvait pas effacer le péché. …
Chaque sacrifice et chaque cérémonie comprenaient une leçon qui était prêchée par le sacrificateur et inculquée par Dieu lui-même. Cette leçon était que seul le sang du Christ rend possible la rémission des péchés.
Les croyants des premiers temps étaient sauvés par le même Sauveur que nous, mais c’était un Dieu voilé. Ils voyaient la miséricorde de Dieu exprimée par des images. … Le sacrifice du Christ est le glorieux accomplissement de toute l’économie juive. … Lorsque le Christ, offrande immaculée, baissa la tête et expira, lorsque la main cachée du Tout-Puissant déchira en deux le voile du temple, une ère nouvelle s’ouvrit. Maintenant, tous peuvent s’approcher de Dieu par les mérites du Christ. C’est parce que le voile a été déchiré que les hommes peuvent s’approcher de Dieu. Ils n’ont pas besoin de prêtre ni de sacrifices. Chacun a l’entière liberté d’aller directement à Dieu par l’intermédiaire de son Sauveur.
Notre esprit, notre âme, notre cœur tout entiers et toute notre force ont été rachetés par le sang du Fils de Dieu.

25 mai, 2014

26 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 21:48

MINISTÈRE ACTUEL DU CHRIST

Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. Hébreux 9:24.

Le péché d’Adam et d’Eve provoqua une terrible séparation entre Dieu et l’homme. Le Christ s’avança entre l’un et l’autre, et dit à l’homme: “Tu peux encore venir au Père; un plan a été établi grâce auquel Dieu peut être réconcilié avec l’homme, et l’homme avec Dieu; par un médiateur, tu peux t’approcher de Dieu.” Et maintenant il intercède pour vous. Il est le grand prêtre qui plaide en votre faveur; et vous pouvez venir et présenter votre cas au Père, par le moyen de Jésus-Christ. Vous pouvez ainsi avoir accès auprès de Dieu.
On représente Jésus-Christ se tenant en permanence devant l’autel, présentant un sacrifice pour les péchés du monde. Il officie dans le vrai tabernacle dressé par l’Eternel et non par l’homme. Les éléments symboliques du tabernacle juif ne possèdent plus aucune vertu. Il n’est pas nécessaire de faire l’expiation quotidienne et annuelle, mais le sacrifice expiatoire présenté par le moyen d’un médiateur est essentiel à cause des péchés commis constamment. Jésus officie en présence de Dieu, offrant son sang versé, puisqu’il a été un agneau sacrifié. …
Les services religieux, la prière, les louanges, la confession repentante des péchés s’élèvent des véritables croyants comme de l’encens vers le sanctuaire céleste; mais en traversant les voies corrompues de l’humanité, tout est si souillé que sans la purification par le sang, rien n’aurait de valeur aux yeux de Dieu. … Tout l’encens qui s’élève des tabernacles terrestres doit être arrosé par le sang purificateur du Christ. Celui-ci porte devant le Père l’encensoir de ses propres mérites qui ne sont pas entachés par la corruption terrestre. Il rassemble dans cet encensoir les prières, les louanges et les confessions de son peuple, et il y ajoute sa propre justice immaculée. Puis, les mérites de la propitiation du Christ ayant parfumé l’encens, Dieu peut l’accepter intégralement. …
Oh ! que chacun puisse comprendre que le feu de la justice du Christ doit purifier l’obéissance, le repentir, la louange et l’action de grâces.

24 mai, 2014

25 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:41

RACHETÉS PAR SON SACRIFICE

En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce. Ephésiens 1:7.

Le Christ crucifié ne se contente pas d’attirer les hommes à la repentance envers Dieu dont la loi a été transgressée, … mais il a satisfait à la justice; il s’est offert en expiation. Son sang répandu, son corps brisé, donnent satisfaction à la loi violée; ainsi se trouve comblé le fossé creusé par le péché. Il a souffert dans sa chair afin de couvrir le pécheur sans défense par son corps blessé et brisé. La victoire remportée par sa mort au Calvaire brise à jamais le pouvoir accusateur que Satan exerce sur l’univers et réduit au silence ses accusations selon lesquelles l’abnégation est absente chez Dieu et n’est pas nécessaire, par conséquent, chez la famille humaine.
Le Christ était exempt de péché, sinon sa vie sur la terre et sa mort sur la croix n’auraient pas eu plus de valeur, pour accorder la grâce au pécheur, que la mort de n’importe qui. Tout en ayant revêtu l’humanité, il vécut en étroite communion avec la divinité. Il put donner sa vie comme prêtre et aussi comme victime. … C’est immaculé qu’il s’offrit à Dieu.
L’expiation du Christ scella à jamais l’alliance de grâce éternelle. Chacune des conditions dont dépendait le déversement de la grâce sur la famille humaine était remplie. Toute barrière qui entravait le libre exercice de la grâce, de la miséricorde, de la paix et de l’amour envers les plus coupables parmi la descendance d’Adam, se trouvait renversée.
Le Christ plaide dans les cours célestes pour son Eglise; il intercède pour ceux qu’il a rachetés au prix de son sang. Ni les siècles ni les millénaires n’amoindrissent l’efficacité de son sacrifice expiatoire. Rien, ni la vie, ni la mort, ni la hauteur, ni la profondeur, ne peut nous séparer de l’amour de Dieu qui est en Jésus-Christ, non parce que nous nous approchons de lui, mais parce que c’est lui qui se tient tout près de nous. Si notre salut dépendait de nos propres efforts, nous ne pourrions être sauvés; mais il dépend de celui qui est le garant de toutes les promesses. Nos possibilités peuvent paraître faibles, mais son amour pour nous est comme celui d’un frère aîné. Tant que nous restons en contact avec lui, nul ne saurait nous arracher de sa main.

23 mai, 2014

24 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:50

LA CÈNE, RAPPEL DE LA NOUVELLE ALLIANCE

Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur. 1 Corinthiens 11:26.

En instituant la sainte Cène pour remplacer la Pâque, le Christ a laissé à son Eglise un souvenir de son grand sacrifice pour l’humanité. “Faites cela, dit-il, en mémoire de moi.” C’était la transition entre deux systèmes et leurs deux grandes fêtes. L’un était définitivement clos; l’autre tout récemment créé le remplaçait et continuerait de toute éternité à témoigner de sa mort. …
Par cette dernière action, le Christ, en partageant le pain et le vin avec ses disciples, s’est engagé par une nouvelle alliance à être leur Rédempteur; il était écrit et confirmé que tous ceux qui accepteraient le Christ par la foi recevraient toutes les bénédictions que le ciel peut octroyer en cette vie et dans la vie future. Ce pacte devait être ratifié par le propre sang du Christ; c’est ce que les holocaustes devaient garder présent à l’esprit du peuple choisi. Le Christ avait prévu que ce repas devrait être souvent commémoré afin de rappeler qu’il donna sa vie en sacrifice pour la rémission des péchés de tous ceux qui croient en lui et le reçoivent.
La mort du Sauveur paraissait assurer l’avantage des puissances des ténèbres, qui se réjouirent de leur victoire. Mais Jésus sortit en vainqueur du sépulcre prêté par Joseph.
Jésus refusa les hommages des siens avant d’être certain que son sacrifice avait été accepté par le Père. Il s’éleva jusqu’aux parvis célestes, et reçut de Dieu lui-même l’assurance que la propitiation offerte pour les péchés des hommes était suffisante et que tous pourraient, par son sang, obtenir la vie éternelle. Le Père confirma l’alliance qu’il avait faite avec le Christ, s’engageant à accueillir les hommes repentants et obéissants et à les aimer comme il aime son propre Fils. Le Christ devait achever son œuvre et rendre les hommes plus précieux que l’or d’Ophir.

22 mai, 2014

23 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:44

OUVERTURE À AUTRUI

Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. Luc 6:38.

Dieu bénit le travail des hommes; mais il veut que ceux-ci lui réservent sa part. Il leur dispense le soleil et la pluie; il leur accorde la santé et la possibilité de gagner leur vie. Tout provient de sa main généreuse. Il désire qu’hommes et femmes lui prouvent leur reconnaissance et lui apportent dîmes et offrandes: offrandes d’action de grâces, volontaires, de culpabilité. … Ils feront ainsi preuve de désintéressement dans leur participation à l’œuvre divine qui s’accomplit sur toute la terre.
Dans la grande œuvre qui consiste à avertir le monde, ceux qui ont la vérité dans le cœur et sont sanctifiés par elle accompliront la tâche qui leur a été assignée. Ils seront fidèles dans le paiement des dîmes et des offrandes. Chaque membre d’église, en vertu de son alliance avec Dieu, est tenu de se refuser tout usage extravagant de l’argent dont il dispose. Que le sens de l’économie dans le foyer ne nous rende pas incapables d’accomplir notre part dans l’affermissement de l’œuvre déjà établie et la possibilité de pénétrer dans de nouveaux territoires.
Je supplie mes frères et mes sœurs à travers le monde de prendre conscience de la responsabilité qui pèse sur eux quant au paiement fidèle de la dîme. … Tenez un compte juste à l’égard de votre Créateur. …
Lui qui a donné son Fils unique afin qu’il meure pour vous, il a fait alliance avec vous. Il vous accorde ses bénédictions, et en retour il vous demande de lui apporter vos dîmes et vos offrandes. … Dieu demande à ses agents humains d’être honnêtes à l’égard du contrat qu’il a conclu avec eux. “Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, dit-il, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison.” Malachie 3:10.
Combien grand fut le don de Dieu aux hommes, et combien Dieu nous aime pour l’avoir consenti! Avec une générosité qui jamais ne pourra être égalée, il a donné, afin de sauver les fils rebelles des hommes et les amener à entrevoir ses desseins et à discerner son amour. Voulez-vous, par vos dons et vos offrandes, lui monter que vous n’estimez rien de trop beau pour celui qui “a donné son Fils unique” ?

1234
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe