DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

21 mai, 2014

22 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:01

UN PACTE MUTUEL

Aujourd’hui, tu as fait promettre à l’Eternel qu’il sera ton Dieu, afin que tu marches dans ses voies, que tu observes ses lois, ses commandements et ses ordonnances, et que tu obéisses à sa voix. Et aujourd’hui, l’Eternel t’a fait promettre que tu seras un peuple qui lui appartiendra, comme il te l’a dit, et que tu observeras tous ses commandements. Deutéronome 26:17, 18.

Si nous voulons respecter notre alliance avec Dieu, nous devons nous donner entièrement et mettre nos moyens au service de Dieu. Le but de tous les commandements est de révéler les devoirs de l’homme envers Dieu et envers son prochain. Dans ces derniers temps que connaît l’histoire du monde, nous ne devons pas — notre cœur étant de nature égoïste — remettre en question ou contester les droits de Dieu, car alors nous serions déçus et notre âme perdrait les riches bénédictions de la grâce divine. Le cœur, l’esprit et l’âme doivent s’incliner devant la volonté divine. …
Les bénédictions de l’alliance de Dieu sont réciproques. … Dieu accepte ceux qui travaillent pour sa gloire et qui louent son nom dans ce monde d’apostasie et d’idolâtrie. Le peuple qui observe les commandements du Seigneur le glorifiera afin qu’il lui donne “sur toutes les nations qu’il a créées la supériorité en gloire, en renom et en magnificence”. Deutéronome 26:19.
Par notre vœu baptismal nous reconnaissons et confessons avec solennité que l’Eternel est notre Maître. En fait, nous avons solennellement prêté serment au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Désormais notre vie se confond avec celle de ces trois grandes puissances, afin que cette vie dans la chair soit vécue dans une totale obéissance à la sainte loi de Dieu. Nous avons été ensevelis; notre nouvelle vie est consacrée au Christ pour que désormais “nous marchions en nouveauté de vie”, comme des hommes et des femmes qui ont fait l’expérience de la nouvelle naissance. Nous reconnaissons que Dieu est avec nous par son alliance et nous nous engageons à rechercher les choses qui sont en haut dans les cieux, où le Christ est assis à la droite du Père. Par notre profession de foi, nous reconnaissons le Seigneur comme notre Dieu et nous nous plions à ses commandements.

20 mai, 2014

21 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:50

DE TOUT TON COEUR

Aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te commande de mettre en pratique ces lois et ces ordonnances; tu les observeras et tu les mettras en pratique de tout ton cœur et de toute ton âme. Deutéronome 26:16.

L’alliance établie par Dieu avec son peuple dans les temps anciens contenait des instructions pour qu’Israël reconnaisse loyalement l’œuvre miséricordieuse et merveilleuse accomplie en sa faveur. Dieu délivra son peuple de l’esclavage égyptien; il conduisit ses enfants jusque sur leurs terres, leur offrit un héritage considérable et des habitations sûres. En retour il leur demandait d’être reconnaissants. Les premiers fruits de la terre devaient être consacrés à Dieu et lui être rendus comme une offrande de gratitude, en reconnaissance de sa bonté pour eux. …
Ces instructions données par Dieu à son peuple représentent les principes de la loi du royaume de Dieu; elles sont si explicites que personne ne sera dans l’ignorance et dans l’incertitude. Quiconque a été béni par Dieu, qui accorde la vie, la santé, les biens matériels et spirituels, a des engagements jusqu’à la fin de sa vie. Les années n’ont pas affaibli le message. Les exigences de Dieu sont toujours aussi impératives et actuelles, car ses dons se renouvellent sans cesse et durent à jamais.
De crainte que ces importantes instructions ne s’oublient, le Christ les a lui-même répétées. Il invite ses disciples à vivre une vie de consécration et d’abnégation. Il dit: “Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.” Matthieu 16:24. Tout est très clair. C’est seulement par l’abnégation et le sacrifice que nous pourrons montrer que nous sommes de véritables disciples du Christ.
Le Christ jugea essentiel de rappeler à son peuple que l’obéissance aux commandements de Dieu est pour son bien présent et futur. L’obéissance engendre une bénédiction, la désobéissance une malédiction. D’autre part, lorsque l’Eternel bénit son peuple d’une façon toute spéciale, il l’exhorte à reconnaître publiquement sa bonté. Ainsi son nom est glorifié; une telle reconnaissance témoigne que sa parole est fidèle et véritable. “Tu te réjouiras pour tous les biens que l’Eternel, ton Dieu, t’a donnés.” Deutéronome 26:11.

19 mai, 2014

20 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:11

SUR LES PAS DU CHRIST

Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. 1 Jean 2:6.

L’Evangile doit être présenté, non pas comme une théorie morte, mais comme une force vivante, capable de transformer la vie. Dieu désire que les objets de sa grâce soient des témoins de sa puissance. … Il veut que ses serviteurs attestent ce fait: que les hommes peuvent, par sa grâce, atteindre à un caractère qui ressemble à celui du Christ et jouir de l’assurance de son grand amour. Il veut que nous mettions en lumière ce fait: qu’il n’aura point de repos aussi longtemps que les membres de la famille humaine n’auront pas été réintégrés dans leur saint privilège de fils et de filles de Dieu.
Le peuple de Dieu doit se distinguer par sa façon de servir Dieu, avec amour et humilité; il se souvient que, lié par une alliance solennelle, il se doit de servir l’Eternel et lui seul.
Dieu exige de ses enfants la perfection. Or, sa loi est l’expression de son caractère et le modèle de tout caractère humain. Cette règle est présentée à tous les hommes afin d’écarter de leur esprit tout malentendu sur la nature des sujets que le Seigneur recevra dans son royaume. La vie du Christ ici-bas fut une révélation parfaite de la loi de son Père, et ceux qui prétendent être chrétiens doivent être semblables à lui quant au caractère. Il faut qu’ils observent aussi les commandements de Dieu. Le Seigneur pourra alors les admettre comme membres de la famille céleste. Revêtus des habits glorieux de la justice du Christ, ils auront leur place marquée au festin du roi et le droit de se joindre à la foule des rachetés qui auront été blanchis dans le sang de l’Agneau.
Toute chose doit être considérée à la lumière de l’exemple du Christ. Il est la vérité. Il est la véritable lumière qui éclaire chaque homme qui vient au monde. Ecoutez ses paroles. Imitez-le dans son exemple d’abnégation et de sacrifice de lui-même. Cherchez dans ses mérites ce glorieux caractère qu’il possède pour que vous en héritiez. Ceux qui suivent le Christ ne vivent pas pour leur propre satisfaction. Les principes humains sont de faibles roseaux. L’idéal de l’Eternel est la perfection du caractère.

18 mai, 2014

19 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:49

UNE RÉGÉNÉRATION CONSTANTE

Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. 1 Thessaloniciens 4:7.

La vie est un don de Dieu. Notre corps nous a été donné pour qu’il soit au service de Dieu; nous devons donc en prendre soin et l’apprécier. Nous sommes pourvus de facultés aussi bien physiques que mentales. Nos impulsions et nos passions ont leur siège dans le corps et par conséquent nous ne devons rien faire qui puisse souiller le bien qui nous est confié. Nous devons l’entretenir et le maintenir dans les meilleures conditions physiques et sous le contrôle de l’esprit, afin que nos talents s’exercent au mieux. Lisez 1 Corinthiens 6:13.
Notre corps appartient à Dieu, qui a payé le prix de la rédemption pour notre corps comme pour notre âme. … Dieu est le grand gardien de la machine humaine. Nous devons collaborer avec lui pour en prendre soin. L’amour pour Dieu est essentiel à la vie et à la santé. Notre cœur doit être habité par l’espoir, l’amour et la joie.
Les passions dégradantes doivent être sévèrement réprimées; lorsque nous leur permettons de prendre le dessus, nous faisons un grand tort à nos facultés de perception. Si nous nous livrons à ces passions, le sang, au lieu d’irriguer toutes les parties du corps et, ce faisant, de soulager le cœur et de dégager l’esprit, surcharge les organes internes. La maladie en est la conséquence. L’homme ne peut pas être en bonne santé tant que le mal n’est pas connu et soigné.
“Celui qui s’attache au Seigneur”, qui est lié au Christ par l’alliance de la grâce, “est avec lui un seul esprit. Fuyez l’impudicité”. 1 Corinthiens 6:17, 18. Ne cessez pas un seul instant de raisonner, car Satan triompherait si vous cédiez à la tentation. Ne cessez pas le dialogue avec votre conscience, aussi faible soitelle. Gardez-vous du premier pas sur le sentier de la transgression.
Si seulement l’exemple de Joseph était suivi! … Un homme sage ne se laissera ni gouverner ni diriger par ses appétits et ses passions: il les maîtrisera. Il se rapprochera de Dieu, luttant pour que le corps et l’âme accomplissent les devoirs quotidiens. … Satan est le destructeur; Christ est le restaurateur

17 mai, 2014

18 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:40

UN BEAU CARACTÈRE

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. 1 Pierre 2:9.

L’obéissance aux commandements de Dieu développe chez l’homme un beau caractère en harmonie avec tout ce qui est pur, saint et immaculé. Le témoignage ainsi rendu révèle le message de l’Evangile divin. La grâce du Christ et la libération qu’elle apporte permettent à l’homme de rétablir ses relations avec Dieu. Une vie dépouillée de vanité et d’égoïsme est remplie par l’amour de Dieu. L’obéissance quotidienne à la loi de Dieu forge un caractère qui permettra à l’homme de vivre éternellement dans le royaume de Dieu.
Mais le Christ ne nous a jamais dit qu’il était facile d’atteindre à la perfection du caractère, car le caractère noble et bien équilibré ne nous est pas donné à la naissance, ou d’une façon accidentelle. On l’acquiert par des efforts individuels, par les mérites de la grâce du Christ. Dieu nous donne les facultés, les talents; à nous de former un caractère. Nous y arrivons au prix de luttes dures et sévères avec le moi. Il faut s’examiner avec le plus grand soin et ne faire grâce à aucun trait de caractère qui serait défectueux.
La foi qui ne révèle pas un caractère hautement spirituel, une puissance supérieure à celle que le monde peut donner et une influence de nature aussi sacrée que la foi elle-même, n’est pas authentique. Celui qui est sanctifié par la foi exercera une influence salutaire et vivifiante sur tous ceux avec qui il entrera en contact. Telle est la religion de la Bible.
Il nous faut constamment une révélation nouvelle du Christ, et une expérience religieuse quotidienne qui s’harmonise avec ses enseignements. Il est possible d’arriver à plus de sainteté. La volonté de Dieu est que nous progressions sans cesse dans la connaissance et dans la vertu. Sa loi est l’écho de sa propre voix, disant à tous: “Montez plus haut, soyez toujours plus saints.” Nous devons chaque jour nous rapprocher de la perfection du caractère chrétien.

17 Mai

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 0:16

L’AMOUR ACCOMPLIT LA LOI

Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. … Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Matthieu 22:37-39.

C’est à cet amour que l’on reconnaît les vrais disciples. … Quand les hommes sont liés les uns aux autres, non par la force ou l’intérêt, mais par l’amour, ils montrent qu’ils sont sous l’influence supérieure à toutes les influences humaines. Là où cette unité existe, on a la preuve que l’image de Dieu est rétablie dans l’humanité, et qu’un nouveau principe de vie a été communiqué. Il est ainsi démontré que la nature divine est capable de résister aux forces surnaturelles du mal, et que la grâce de Dieu peut vaincre l’égoïsme inhérent au cœur humain.
Ce qu’il nous faut, c’est l’amour du Christ dans notre cœur. Le moi étant absorbé par lui, l’amour jaillira spontanément. On réalise vraiment un caractère chrétien dès que les sentiments poussent à venir en aide aux autres, et quand la lumière céleste inonde le cœur et se reflète sur le visage.
Il est impossible qu’un cœur qui est le tabernacle où réside Jésus soit dépourvu d’amour. Si nous aimons Dieu parce qu’il nous a aimés le premier, nous aimerons aussi tous ceux pour lesquels son Fils est mort. Nous ne pouvons pas entrer en contact avec Dieu sans entrer en contact avec l’humanité, car la divinité et l’humanité se trouvent combinées en Celui qui siège sur le trône de l’univers. Dès que nous sommes en rapport avec le Christ, nous sommes aussi unis à nos semblables par les chaînes d’or de l’amour. C’est alors que se manifestent dans notre vie la pitié et la tendresse du Sauveur. … Il nous est tout aussi naturel de leur venir en aide qu’il l’était au Christ de se rendre de ville en ville pour faire le bien.
La loi de Dieu exige que l’homme aime Dieu par-dessus tout, et son prochain comme lui-même. Lorsque, par la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, nous y serons parvenus, nous serons parfaits en Christ.

15 mai, 2014

16 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:39

GRACIÉS POUR MARCHER EN NOUVEAUTÉ DE VIE

Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là ! Romains 6:15.

Le sophisme de Satan consiste à faire croire que la mort du Christ apporta la grâce pour remplacer la loi. Or, la mort de Jésus n’a ni changé, ni supprimé, ni réduit en aucun cas le décalogue. Cette précieuse grâce offerte aux hommes à travers le sang du Sauveur instaure la loi de Dieu. Depuis la chute de l’homme, l’action morale du gouvernement de Dieu et sa grâce sont inséparables. Elles vont de pair dans toutes les dispensations.
L’évangile du Nouveau Testament n’est pas la morale de l’Ancien Testament rabaissée pour rencontrer le pécheur et le sauver dans ses péchés. Dieu exige que tous ses sujets lui obéissent et fassent preuve d’une totale obéissance à tous ses commandements.
Jésus fut tenté exactement comme nous, afin qu’il soit à même d’aider ceux qui seraient tentés. Sa vie est notre exemple. Il nous montre par son obéissance consentante que l’homme peut observer la loi de Dieu, sachant que la transgression de la loi, la non-obéissance, le conduit à l’esclavage. …
L’homme a dégradé l’image de Dieu dans son âme par une vie corrompue et ne peut pas se transformer lui-même radicalement. Il doit accepter les clauses de l’Evangile; il doit se réconcilier avec Dieu en obéissant à sa loi et en croyant en Jésus-Christ. …
L’influence de l’espérance évangélique ne conduira pas le pécheur à considérer le salut par le Christ comme une grâce qui n’engage à rien alors qu’il persiste à transgresser la loi de Dieu. Lorsque la lumière de la vérité lui apparaît, s’il comprend pleinement les exigences de Dieu, il prendra conscience de l’étendue de ses transgressions, il modifiera sa façon de vivre, il sera loyal envers le Christ qui le rendra fort pour une vie nouvelle et meilleure.
Le rôle de l’Evangile n’est pas d’atténuer les exigences de la sainte loi de Dieu; son but est de rendre les hommes capables de garder ses préceptes.

14 mai, 2014

15 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:11

LE SENS DU BAPTÊME

Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. Romains 6:4.

Le Christ a fait du baptême le signe de l’entrée dans son royaume spirituel. Il en a fait une condition formelle à laquelle doivent se conformer tous ceux qui reconnaissent l’autorité du Père, du Fils et du Saint-Esprit. En accomplissant le rite du baptême, ils déclarent ainsi publiquement qu’ils ont renoncé à suivre Satan, et sont devenus membres de la famille royale, enfants du Roi des cieux. …
Le Christ enjoint à ceux qui accomplissent cette ordonnance de se souvenir qu’ils sont tenus, par cette alliance solennelle, de vivre pour l’Eternel. Ils doivent mettre à son service les facultés qui leur ont été accordées sans jamais perdre de vue qu’ils sont marqués du signe divin, qu’ils doivent respecter le sabbat du quatrième commandement et qu’ils sont sujets du royaume céleste et participants de la nature divine. Ils doivent soumettre leurs biens et leur être à Dieu, employant tous leurs talents à la gloire de Dieu.
Ceux qui sont baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, déclarent publiquement dès leur entrée dans la vie chrétienne qu’ils ont accepté l’invitation: “Sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant.” 2 Corinthiens 6:17, 18. “Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.” 2 Corinthiens 7:1.
Que ceux qui reçoivent le sceau de Dieu par le baptême prennent garde à ces paroles, se souvenant que l’Eternel a posé son empreinte sur eux en les désignant comme ses fils et ses filles. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit, puissances infinies et omniscientes, reçoivent ceux qui adoptent sincèrement l’alliance de Dieu; elles sont présentes à chaque baptême pour recevoir les candidats qui ont renoncé au monde et ont admis le Christ dans le temple de leur âme. Ces candidats sont entrés dans la famille de Dieu et leurs noms sont inscrits dans le livre de l’Agneau.

13 mai, 2014

14 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 22:26

L’OBÉISSANCE

Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples. Exode 19:5.

L’alliance que Dieu fit avec son peuple au Sinaï doit être notre refuge et notre protection. … Cette alliance a absolument la même portée aujourd’hui que le jour où l’Eternel l’établit pour Israël. …
C’est le vœu que doit réaliser le peuple de Dieu dans les derniers temps. Il faut pour être accepté par Dieu remplir fidèlement les termes du contrat. Dieu accueille dans son alliance quiconque lui obéit. Voici la promesse faite à tous ceux qui agiront avec justice et discernement, se retenant de faire le mal: “Je donnerai dans ma maison et dans mes murs une place et un nom préférables à des fils et à des filles; je leur donnerai un nom éternel, qui ne périra pas.” Ésaïe 56:5.
Le Père aime ses élus qui vivent au milieu du monde. Ce sont ceux que le Christ a rachetés au prix de son sang; et parce qu’ils se laissent attirer par le Sauveur, toucher par la miséricorde de Dieu, ils sont désormais considérés comme ses enfants. La grâce divine, l’amour dont il les a aimés sont répandus sur eux. Quiconque se rendra humble comme un petit enfant, quiconque acceptera la Parole de Dieu et lui obéira avec une simplicité enfantine sera compté parmi les élus de Dieu.
Nous devons faire notre part, pour que la grâce de Dieu soit nôtre. L’Eternel ne propose pas de se substituer à nous dans le vouloir et le faire. Sa grâce nous est donnée pour stimuler notre volonté et nous pousser à l’action, mais elle ne remplacera jamais notre effort.
Comparons notre vie à celle du Christ. … Imitons l’exemple de Celui qui mit en pratique la loi de Jéhovah, de Celui qui dit: “J’ai gardé les commandements de mon Père.” Ceux qui suivent Christ s’en référeront sans cesse à la loi parfaite de la liberté; et, avec la grâce accordée par le Christ, ils forgeront leur caractère d’après les exigences divines.

12 mai, 2014

13 Mai

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 23:51

UN DEVOIR QUI EST UNE SAUVEGARDE

Ecoutons la fin du discours: crains Dieu et observe ses commandements. Ecclésiaste 12:13.

Avant même que les fondations de l’univers ne soient posées, une alliance fut établie en faveur de tous ceux qui obéiraient et qui, par le moyen de la richesse de la grâce, parviendraient à la sainteté du caractère, devenant ainsi des enfants de Dieu. Cette alliance prête de toute éternité, fut donnée à Abraham plusieurs siècles avant la venue du Christ sur la terre. Avec quel intérêt intense le Christ a étudié l’humanité, afin de voir si la race humaine profiterait de la grâce ainsi offerte !
Par ses enseignements, le Christ a montré la vaste portée des principes de la loi promulguée au Sinaï. Il a fait une application vivante de la loi dont les principes restent à tout jamais la grande règle de la justice, par laquelle tous seront jugés au grand jour où se tiendra le jugement, et où les livres seront ouverts. Il est venu accomplir toute justice; en tant que chef de l’humanité, il a montré à l’homme comment agir de même, s’acquittant scrupuleusement de chaque devoir envers Dieu. Personne n’est contraint de perdre le ciel, vu la mesure de grâce offerte à tout homme. Quiconque s’y efforce peut atteindre à la perfection du caractère. Ceci constitue le vrai fondement de l’alliance nouvelle offerte par l’Evangile. La loi de Jéhovah est l’arbre; l’Evangile est la floraison parfumée et le fruit portés par cet arbre.
En rejetant la loi du Très-Haut, les hommes ne savent pas ce qu’ils font. N’est-elle pas la transcription du caractère de Dieu, l’incarnation des principes de son royaume ? Celui qui refuse de reconnaître ces principes ne peut recevoir les bénédictions divines.
Ce n’est que par l’obéissance aux commandements de Dieu que l’on bénéficiera de toutes les promesses faites à Israël. Ce n’est que sur le sentier de l’obéissance que l’on trouvera la même élévation de caractère, la même plénitude de bénédictions: bénédictions sur l’esprit, l’âme et le corps, sur les maisons et les champs, dans cette vie et la vie à venir.
N’abaissons pas l’étendard. Portons-le bien haut, regardant au Christ, l’auteur et le consommateur de notre foi.

1234
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe