DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2016

20 septembre, 2016

20 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 6:59

Etre un vrai ami,

Le juste montre à son ami la bonne voie, mais la voie des méchants les égare. Proverbes 12:26.

Les serviteurs de l’Eternel doivent surpasser les autres par l’exemple de leur vie et de leur caractère. Celui qu’ils servent met à leur disposition toute facilité pour cela. L’univers tout entier considère le chrétien comme quelqu’un qui s’efforce de surmonter les difficultés, de poursuivre la course afin de gagner le prix, c’est-à-dire une couronne immortelle. Toutefois, s’il déclare suivre le Christ, mais ne prouve pas la supériorité de ses intentions dans cette épreuve où il a tout à gagner et rien à perdre, il ne sera jamais victorieux. Pour triompher du monde, de la chair et du mal par le moyen de la puissance du Saint-Esprit et de la grâce largement proposée, il doit employer chacune des facultés dont il est le dépositaire. …

Les candidats à la victoire doivent méditer, contemplant le prix du salut. Les fortes passions humaines sont appelées à être subjuguées; la volonté insoumise doit se livrer au Christ. Le chrétien réalise qu’il n’est pas son propre chef. Il devra résister à des tentations, lutter contre ses propres inclinations; car l’Eternel n’acceptera pas de demi-mesure. Il hait l’hypocrisie. Le disciple du Christ doit marcher par la foi, comme s’il voyait celui qui est invisible. Le Christ sera en tout et pour tout son plus cher trésor.

Cette expérience est indispensable à tous ceux qui se réclament du nom du Christ, et sanctifie les relations du chrétien avec son prochain. Les rapports commerciaux et toutes les relations des chrétiens avec les hommes du monde seront sanctifiés par la grâce du Christ; et quel que soit le lieu, il régnera par leur présence une atmosphère qui incitera à faire le bien, car elle exhalera l’esprit du Maître.

Celui qui a l’esprit du Christ sait que demeurer près de Jésus et suivre la lumière, source de vie, est la seule voie sûre. Il n’acceptera ni travail ni engagement commercial qui l’empêchera d’atteindre la perfection du caractère chrétien. … “Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé.” 2 Timothée 2:4.49

19 septembre, 2016

19 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 7:46

Simplicité et confiance,

Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable. 1 Pierre 5:6.

Il ne faut pas croire qu’une personne réellement humble soit arrêtée dans son développement normal; que ses aspirations ne soient pas élevées, que sa vie soit entachée, et qu’elle évite toutes les responsabilités dans la crainte de ne pas s’en acquitter convenablement. Non, une réelle humilité s’acquitte des charges qui lui incombent en comptant sur le secours de Dieu.

Dieu travaille avec qui il veut. Parfois, il choisit les instruments les plus humbles pour faire de grandes choses, car c’est dans l’humaine faiblesse qu’il fait éclater sa puissance souveraine. D’après notre manière de voir, nous estimons que telle ou telle chose est petite ou grande. Mais Dieu juge tout autrement que nous. Ne pensons pas que ce qui est grand à nos yeux soit obligatoirement grand aux siens, que ce qui est petit à nos yeux le soit aussi aux siens.

Se vanter de ses mérites personnels est un acte déplacé. …

Il n’y a pas de religion dans la glorification du moi, car celui qui s’exalte lui-même se trouvera privé de la grâce sans laquelle ses œuvres dans la cause du Christ seront vaines. Celui qui se laisse aller à l’orgueil ou à la recherche des honneurs n’accomplira qu’un travail défectueux. …

Celui qui est réellement chrétien dans sa vie privée, dans ses luttes quotidiennes contre le moi, et qui en témoigne par la sincérité et la noblesse de ses pensées, par sa douceur sous la menace, par sa fidélité dans les petites choses, par sa foi et sa piété; celui qui, dans sa vie de famille, représente le caractère du Christ, celui-là peut être plus précieux aux yeux de Dieu que le missionnaire ou le martyr dont le nom est porté sur les ailes de la renommée. …

Ce n’est ni dans la science, ni dans la condition sociale, ni dans le nombre, ni dans les capacités, ni dans la volonté de l’homme qu’il faut aller chercher le secret du succès. Celui qui, convaincu de sa faiblesse, contemplera le Christ, et qui, par celui qui est la force de toute force, la pensée de toute pensée, sera soumis et obéissant, celui-là remportera victoire sur victoire. … Magnifique sera la récompense de la grâce réservée à ceux qui auront travaillé pour Dieu dans la simplicité de la foi et de l’amour.

18 septembre, 2016

18 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 10:19

Dès la jeunesse,

Car tu es mon espérance, Seigneur Eternel! En toi je me confie dès ma jeunesse. Psaumes 71:5.

Il y a parmi nous bien des jeunes gens et des jeunes filles qui ne sont pas ignorants de notre foi, mais dont les cœurs n’ont pas été touchés par la puissance de la grâce divine. Comment pouvons-nous prétendre que nous sommes les serviteurs de Dieu et rester, jour après jour, semaine après semaine, indifférents à leur égard? S’ils devaient mourir dans leurs péchés sans recevoir d’avertissement, leur sang serait redemandé à la sentinelle qui ne les a pas avertis.

Pourquoi le travail en faveur de la jeunesse de nos églises n’est-il pas considéré comme l’œuvre missionnaire par excellence? C’est là qu’il faut le plus de tact, la considération la plus vigilante, la prière la plus ardente, afin d’obtenir la sagesse d’en haut. La jeunesse est l’objet des attaques particulières de Satan; mais la bonté, l’amabilité, la sympathie qui émanaient du cœur aimant de Jésus, gagneront leur confiance et en sauveront un grand nombre des pièges de l’ennemi.

La jeunesse mérite mieux qu’une attention passagère, plus qu’une parole d’encouragement dite occasionnellement. Elle a besoin qu’on prenne de la peine pour elle, qu’on prie pour elle et qu’on s’en occupe avec soin. … Souvent, celui auprès duquel nous passons avec indifférence parce que nous le jugeons d’après les apparences, a en lui les qualités d’un serviteur de Dieu qui rendrait au centuple ce qu’on aurait fait pour lui.

Les parents adventistes devraient davantage réaliser qu’ils ont la responsabilité d’édifier des caractères. Dieu leur accorde le privilège de soutenir sa cause par le moyen de la consécration et du travail de leurs enfants. Il souhaite voir sortir de nos foyers un grand nombre de jeunes poussés par la pieuse influence de leur famille à abandonner leurs cœurs au Seigneur et à aller de l’avant comme ses serviteurs. Ils ont été dirigés et instruits par la pieuse éducation du foyer; l’influence du culte du matin et du soir, l’exemple permanent de leurs parents aimant et craignant Dieu leur ont appris à obéir à celui-ci comme à leur Maître. En fils et filles loyaux, ils se sont préparés à bien le servir. Une telle jeunesse est prête à montrer au monde la puissance et la grâce du Christ.

17 septembre, 2016

17 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 7:39

La vraie connaissance,

Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur! Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu. 2 Pierre 1:2, 3.

Dans la seconde épître de (1 Pierre 1:5-7), vous trouverez cette promesse: “Que la grâce et la paix vous soient multipliées. … Faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité.” Ces vertus sont d’admirables trésors. …

Ne nous efforcerons-nous pas de faire le meilleur emploi du peu de temps qui nous reste à vivre en ce monde, ajoutant grâce sur grâce, vertu à vertu, et montrant que nous avons accès dans les lieux célestes à une source de force? Le Christ a dit: “Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.” Matthieu 28:18. Pour qui a-t-il reçu ce pouvoir? — Pour nous. Il désire que nous comprenions qu’il est retourné au ciel comme notre frère aîné et que cette puissance illimitée qui lui a été donnée est à notre disposition. …

Représentons le Christ dans tout ce que nous faisons ou disons. Reproduisons sa vie. Que les principes dont il s’inspirait dirigent notre conduite envers nos compagnons d’œuvre. Lorsque nous sommes solidement ancrés en Jésus-Christ, nous avons une force qu’aucun être humain ne peut nous ravir.

L’influence inconsciente et involontaire exercée par une vie sainte est le plus éloquent sermon en faveur du christianisme. L’argumentation, pour si irréfutable qu’elle soit, peut provoquer la contradiction; mais l’exemple d’une existence irréprochable a un pouvoir auquel il est difficile de résister entièrement.

Par l’exemple de son Fils, Dieu a révélé quel degré de perfection l’homme peut atteindre. Et par notre témoignage vivant, il fait connaître au monde ce que l’homme peut devenir par la grâce du Christ. …

Il nous confère un réel honneur en nous pressant d’être saints dans notre domaine, comme le Père est saint dans sa sphère.

16 septembre, 2016

16 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 6:41

L’humilité de la foi,

Afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. 1 Corinthiens 2:5.

Jésus devait accomplir son œuvre… non pas avec faste, ostentation, mais de manière à parler au cœur des hommes par une vie de miséricorde et de sacrifice. …

Les disciples du Christ doivent être la lumière du monde; mais Dieu ne leur ordonne pas de s’efforcer de luire. Il n’approuve aucun effort fait de suffisance afin de déployer une bonté supérieure. Il désire voir leurs âmes s’imprégner des principes célestes; alors, au contact du monde, ils révéleront la lumière qui est en eux. Leur fidélité inébranlable dans tous les actes de la vie sera un moyen d’illumination. …

Toutes les exhibitions mondaines, aussi imposantes soient-elles, n’ont aucune valeur pour Dieu. Au visible et au temporel, il préfère l’invisible et l’éternel. Le premier n’a de valeur que lorsqu’il exprime le second. La beauté des œuvres d’art les plus grandioses n’est pas comparable à celle du caractère, fruit de l’œuvre du Saint-Esprit. …

Les efforts humains dans l’œuvre de Dieu seront efficaces selon le degré de consécration de l’ouvrier et révéleront la puissance transformatrice de la grâce du Christ. Nous devons nous séparer du monde, car Dieu a placé son sceau sur nous; il manifeste en nous son propre caractère d’amour. Notre Rédempteur nous couvre de sa justice.

Dieu ne demande pas, à propos des hommes et des femmes choisis par lui, s’ils sont riches, instruits ou éloquents. Il demande: “Marchent-ils humblement pour que je puisse leur enseigner mes voies? Puis-je mettre mes paroles sur leurs lèvres? Me représenteront-ils?” Dieu veut employer chacun suivant la mesure de l’Esprit qu’il peut lui communiquer. Ses disciples doivent porter au monde, comme des lettres de créance, les caractéristiques ineffables de ses principes immortels.

Jésus savait le néant des pompes terrestres et ne leur accordait aucune attention. La dignité de son âme, l’élévation de son caractère, la noblesse de ses principes le plaçaient bien au-dessus des vaines modes de ce monde.

15 septembre, 2016

15 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 8:17

La foi est persévérante,

En sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses. Hébreux 6:12.

Nous devons nous en tenir scrupuleusement à la Parole de Dieu. Nous avons besoin de ses avertissements et de ses encouragements, de ses menaces et de ses promesses.

La Bible tout entière est une manifestation du Sauveur. On doit la considérer non seulement comme un document, mais aussi et surtout comme une parole que Dieu nous adresse personnellement. Lorsque ceux qui étaient dans la peine venaient solliciter son aide, le Sauveur voyait en eux tous ceux qui, dans les siècles à venir, iraient à lui avec les mêmes besoins et la même foi. Lorsqu’il disait au paralytique: “Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés” (Matthieu 9:2) …, il parlait également pour les âmes affligées qui, plus tard, solliciteraient son secours. Il en est ainsi de toutes les promesses de la Parole de Dieu. Jésus nous les adresse comme si nous entendions réellement sa voix. C’est par elles qu’il nous communique sa grâce et sa puissance. Elles sont les feuilles de cet arbre dont parle l’(Apocalypse 22:2) et qui sert à “la guérison des nations”. Elles deviennent la force du caractère, l’inspiration de la vie. Il n’est rien au monde qui possède une plus grande puissance de guérison.

Dieu aime ses créatures d’un amour fort et compatissant. Il a établi les lois de la nature, mais elles ne sont pas d’une exigence arbitraire. Chaque “Tu ne feras pas…” des lois physiques et morales implique ou renferme une promesse. En y obéissant, on s’attire la bénédiction divine, sinon, c’est le malheur qui en résulte. Les lois divines ont pour but d’amener les enfants de Dieu à vivre plus près de leur Père céleste qui veut les sauver du péché et les conduire dans la voie du bien, si toutefois ils y consentent, car il n’entend exercer sur eux aucune pression.

Nous avons trop peu de foi. … Il ne faut pas s’imaginer que pour exercer sa foi, il faille parvenir à un état d’exaltation. Tout ce qui nous est demandé, c’est de croire à la Parole de Dieu tout comme nous avons confiance les uns dans les autres. Il a parlé, et il accomplira sa Parole. Appuyez-vous calmement sur sa promesse, car il pense ce qu’il dit.

14 septembre, 2016

14 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 9:41

La promesse est pour celui qui croit,

C’est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce. Romains 4:16a.

Hors de la grâce du Christ, le pécheur est dans un état désespéré; rien ne peut être fait pour lui; mais la grâce divine communique à l’homme une puissance surnaturelle. … C’est la communication de la grâce du Christ qui fait discerner la nature odieuse du péché et l’expulse finalement du temple de l’âme. C’est la foi qui nous introduit dans l’intimité du Christ et nous associe à lui dans l’œuvre du salut. La foi est la condition à laquelle Dieu a jugé pouvoir promettre le pardon au pécheur; non que la foi soit méritoire par elle-même, mais parce qu’elle saisit les mérites du Christ, le remède indiqué contre le péché. …

“Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. Or, à celui qui fait une œuvre, le salaire est imputé non comme une grâce, mais comme une chose due; et à celui qui ne fait point d’œuvre, mais qui croit en celui qui justifie l’impie, sa foi lui est imputée à justice.” Romains 4:3-5. La justice consiste à obéir à la loi. La loi exige la justice, et c’est ce que le pécheur doit à la loi; mais il en est incapable. C’est par la foi seulement qu’il peut atteindre à la justice. Par la foi, il peut apporter à Dieu les mérites du Christ, et le Seigneur place l’obéissance de son Fils sur le compte du pécheur. La justice du Christ est acceptée au lieu de la faillite de l’homme, et Dieu reçoit, pardonne, justifie l’homme repentant et croyant, le traite comme s’il était juste, et l’aime comme il aime son propre Fils. C’est ainsi que la foi est imputée à justice; l’âme pardonnée avance de grâce en grâce, d’une lumière reçue à une plus grande lumière.

Mais le contact de la foi nous ouvre les trésors divins de la puissance et de la sagesse et ainsi, par le moyen de faibles instruments, le Seigneur accomplit les merveilles de sa grâce.

C’est cette foi vivante qui nous est grandement nécessaire aujourd’hui. Nous devons savoir que Jésus est vraiment nôtre, que son esprit purifie et affine nos cœurs. Oh! si les disciples du Christ avaient une foi authentique accompagnée de douceur et d’amour, quelle œuvre magnifique n’accompliraient-ils pas, à la gloire de Dieu!

13 septembre, 2016

13 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 6:23

La route à suivre,

Que l’Eternel, ton Dieu, nous montre le chemin que nous devons suivre, et ce que nous avons à faire! Jérémie 42:3.

Nos facultés mentales et morales sont fortifiées lorsque nous considérons la beauté, la bonté, la miséricorde et l’amour de Jésus. L’esprit entraîné à exécuter l’œuvre du Christ, à obéir en toutes choses se posera normalement des questions: est-ce la voie de l’Eternel? Jésus sera-t-il content de me voir faire cela? …

Beaucoup devront changer radicalement le cours de leurs pensées et de leurs actions pour plaire à Jésus. Nous voyons rarement nos péchés dans toute leur gravité comme Dieu peut le faire. Beaucoup se sont accoutumés à suivre une mauvaise voie et leurs cœurs se durcissent sous l’influence de la puissance satanique. …

Mais s’ils s’en remettent à Dieu, à sa force et à sa grâce, pour lutter contre les tentations de Satan, leur intelligence s’éclairera, leur cœur et leur conscience influencés par l’Esprit de Dieu seront plus sensibles et le péché apparaîtra alors tel qu’il est: absolument condamnable.

Chaque obéissance au Christ, ou chaque acte de renoncement personnel accompli en son nom, chaque tentation vaincue marque un pas en avant vers la gloire de la victoire finale. … Bien que le sentier soit si étroit, si saint que le péché ne puisse y être admis, l’accès en est cependant ouvert à tous et aucune âme, quelle que soit sa faiblesse ou la crainte qui puisse l’étreindre, ne peut dire: “Dieu ne se soucie pas de moi.” …

D’ailleurs, tout le long de la montée abrupte qui conduit à la vie éternelle se trouvent des sources de joie pour rafraîchir les pèlerins lassés. En dépit de nombreuses tribulations, ceux qui marchent dans les sentiers de la sagesse sont débordants de joie, car celui qu’aime leur âme chemine, invisible, tout près d’eux. Si la côte devient plus escarpée, ils discernent mieux le réconfort de sa présence. A chaque pas en avant, les rayons de gloire de l’Invisible illuminent davantage leur sentier, et leurs chants de louange montent toujours plus haut, pour se confondre avec les cantiques des anges qui se tiennent devant le trône. “Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour.” Proverbes 4:18.

12 septembre, 2016

12 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 7:09

Aimer Jésus-Christ,

Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus-Christ d’un amour inaltérable! Ephésiens 6:24.

Beaucoup de gens se croient chrétiens, simplement parce qu’ils souscrivent à quelque formule théologique. Mais ils n’ont pas introduit la vérité dans la vie pratique et n’ont pas fait d’elle l’objet de leur foi et de leur amour; c’est pourquoi ils n’ont pas reçu la puissance et la grâce, fruits de la vérité sanctifiante. On peut faire profession de croire à la vérité; mais si l’on n’en devient pas plus sincère, plus aimable, plus patient, plus pénétré de pensées célestes, on est une malédiction pour soi-même et pour le monde.

Le monde a besoin de connaître l’existence d’un christianisme sincère. On peut voir partout un prétendu christianisme; mais lorsque nous verrons la puissance de la grâce de Dieu dans nos églises, les membres accompliront la tâche du Christ. Leurs traits de caractère naturels et héréditaires seront transformés. Le Saint-Esprit leur permettra de refléter l’image du Christ. De la pureté de leur piété dépendra le succès de leur travail.

Honorons notre profession de foi. Parons-nous de beaux traits de caractère. Des paroles et des actions déplaisantes ne viennent pas du Christ, mais de Satan. Si nous persistons dans nos imperfections et nos mauvaises habitudes, le Christ n’aura-t-il pas honte de nous? Sa grâce nous est promise. Si nous la recevons, elle embellira notre existence. … La laideur se transformera en bonté et en perfection. Notre vie sera ornée de ces grâces qui ont rendu si belle la vie du Christ. …

Un chrétien véritablement aimable est l’argument le plus puissant en faveur de la vérité biblique. Un tel homme représente le Christ. Sa vie est la preuve la plus convaincante de la puissance de la grâce divine.

Chaque jour comporte pour nous un certain nombre de responsabilités. Chaque jour, nos paroles et nos actes font impression sur ceux qui nous entourent. … Le vrai disciple du Christ affermit les bonnes intentions de ceux qu’il côtoie. En présence d’un monde incrédule et pervers, il révèle la puissance de la grâce de Dieu et la perfection de son caractère.

11 septembre, 2016

11 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 9:58

Dieu, une forteresse et un guide sûr,

C’est Dieu qui est ma puissante forteresse, et qui me conduit dans la voie droite. 2 Samuel 22:33.

Nous n’avons qu’une faible idée de la force qui serait disponible si nous établissions le contact avec celui qui est la source de toute force. Nous retombons sans cesse dans le péché, et nous pensons qu’il doit en être fatalement ainsi. Nous nous cramponnons à nos infirmités comme si nous en étions fiers. Le Christ nous dit que nous devons rendre notre visage dur comme un caillou; la victoire est à ce prix. Il a porté nos péchés en son propre corps sur le bois; par la puissance qu’il nous communique, nous pouvons résister au monde, à la chair, et au diable. Cessons donc de parler de nous et de notre impuissance, parlons plutôt du Christ et de sa force. Parler de la force de Satan, c’est lui donner plus de prise sur nous. L’ennemi est refoulé quand nous parlons de la force du Tout-Puissant. Si nous nous approchons de Dieu, il s’approche de nous.

La Parole du Dieu éternel est notre guide. Par elle, nous avons connaissance du salut. Elle doit demeurer à jamais dans nos cœurs et sur nos lèvres. “Il est écrit”, voilà notre ancre. Si nous faisons de la Parole notre conseiller, nous réaliserons la faiblesse du cœur humain et la puissance de la grâce de Dieu pour réprimer toute impulsion non sanctifiée. Nos cœurs seront toujours en prière; ils jouiront de la protection des saints anges. Lorsque l’ennemi tentera de nous accabler, l’Esprit de Dieu élèvera une protection en notre faveur. L’harmonie régnera dans notre cœur, car les précieuses influences toutes-puissantes de la vérité l’emporteront.

Nous pourrions fermer la porte à de nombreuses tentations si nous savions par cœur des passages de l’Ecriture. … Notre foi et notre courage seront éprouvés par les conflits rencontrés; cependant, ils nous rendront forts si nous triomphons au moyen de la grâce offerte par Jésus. Mais nous devons croire et, sans douter un seul instant, saisir les promesses.

Que celui qui est tenté ne s’arrête donc pas aux circonstances, à ses faiblesses, ou à la puissance de la tentation, mais à celle de la Parole de Dieu. Toute la force de cette Parole est à notre disposition.

123
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe