DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2016

10 septembre, 2016

10 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 8:03

Pour chaque jour,

Et que ta vigueur dure autant que tes jours! Deutéronome 33:25.

La promesse faite par Dieu ne dit pas que nous aurons aujourd’hui la force nécessaire pour une crise à venir, ni qu’un problème envisagé trouvera une solution avant même de survenir. Si nous marchons par la foi, nous pouvons compter sur cette force au moment où nous en aurons besoin. Nous vivons par la foi et non d’après ce que nous voyons. Dieu désire que nous allions à lui pour chacune de nos nécessités. La grâce de demain ne sera pas accordée aujourd’hui. Dieu saisit toutes les occasions pour aider l’homme dans son dénuement. … Dieu n’offre jamais sa grâce pour la voir dilapidée, mal utilisée ou dénaturée, ou mise de côté. …

Alors que chaque jour vous aurez à porter des responsabilités dans l’amour et la crainte de Dieu et comme des enfants obéissants qui marchent en toute humilité d’esprit, Dieu vous donnera force et sagesse pour affronter toute circonstance éprouvante. …

Jour après jour, nous devons demeurer auprès de la Source de notre force. Lorsque les attaques de l’ennemi nous submergent, l’Esprit de l’Eternel élève en notre faveur un étendard contre elles. La promesse de Dieu est ferme: la force nous sera accordée proportionnellement à nos besoins. Nous pouvons avoir confiance pour l’avenir; nous aurons la force d’affronter les difficultés du moment. … A chaque jour suffit sa peine.

Mais beaucoup de ceux qui se réclament du Christ sont comme écrasés à la pensée des difficultés à venir. Ils cherchent constamment à introduire dans le jour présent les fardeaux du lendemain. C’est ainsi que leurs épreuves sont en grand partie imaginaires. Pour ces dernières, Jésus n’a pas promis d’intervenir. Sa grâce n’est assurée que pour aujourd’hui. Il nous demande de ne pas nous charger des soucis et des difficultés du lendemain. …

Le Seigneur nous demande de remplir les devoirs d’aujourd’hui et d’en supporter les épreuves. Nous devons veiller aujourd’hui à ne pas commettre d’offense en paroles et en actes, nous devons aujourd’hui louer et honorer Dieu. Par l’exercice d’une foi vivante, il nous faut aujourd’hui vaincre l’ennemi, rechercher Dieu, bien décidés à ne pas nous déclarer satisfaits avant de l’avoir trouvé. Nous devons veiller, agir et prier comme si aujourd’hui était le dernier jour qui doive nous être accordé.

9 septembre, 2016

09 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 11:09

La grâce de Jésus-Christ,

Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. 2 Timothée 2:1.

Les paroles de Paul à Timothée renferment des leçons de la plus haute importance pour notre époque. Il lui ordonne de “se fortifier”. Est-ce par sa propre sagesse? Non, mais “dans la grâce qui est en Jésus-Christ”. Celui qui désire suivre Jésus ne doit pas mettre sa confiance en lui-même, se fier à ses propres capacités. Ses efforts dans le domaine religieux ne doivent pas être insignifiants; il ne doit pas esquiver les responsabilités et rester inefficace dans la cause de Dieu. … Si le chrétien ressent ses faiblesses, ou son incapacité, et met sa confiance en Dieu, il trouvera la grâce du Christ qui lui permettra de faire face à chaque crise. PG 261.2
Le soldat du Christ doit rencontrer diverses formes de tentation, leur résister et triompher. Plus le combat est violent, plus grande est la provision de grâce pour subvenir aux besoins de l’âme. … Le véritable chrétien comprendra la signification des durs combats et des expériences éprouvantes; il progressera régulièrement dans la connaissance de la grâce du Christ pour affronter avec succès l’ennemi de son âme. … L’obscurité l’oppressera parfois; mais la véritable lumière brillera, les rayons du Soleil de justice dissiperont les ténèbres et, par la grâce du Christ, il pourra être un fidèle témoin de ce qu’il a reçu des messagers de Dieu. … Ainsi, en communiquant la vérité aux autres, celui qui travaille pour le Christ aura une vision plus claire des réserves abondantes de sa grâce. Celles-ci ont été préparées pour les temps de conflits, de tristesse et d’épreuve. Par le mystérieux plan du salut, la grâce a été donnée à l’homme afin que son œuvre imparfaite soit acceptée au nom de Jésus son avocat.

L’homme a une puissance limitée et ne peut accomplir que peu de choses. … Dieu est omnipotent; si, ayant besoin de son aide, nous la recherchons avec sincérité, il nous l’accordera. Dieu a promis que sa grâce serait suffisante pour affronter les plus grandes détresses. Le Christ vous apportera son aide immédiate si vous vous appropriez sa grâce. (more…)

8 septembre, 2016

08 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 8:05

La force est dans le Seigneur,

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Ephésiens 6:10.

Beaucoup sont faibles spirituellement parce qu’ils regardent à eux-mêmes au lieu de contempler le Christ. … Le Christ constitue pour nous en toute occasion une réserve inépuisable de force et de bonheur. Dans ce cas, pourquoi cessons-nous de regarder sa plénitude pour considérer et déplorer notre faiblesse? Pourquoi oublions-nous qu’il est prêt à nous aider en toute circonstance? Nous le déshonorons en parlant de notre incapacité. Regardons sans cesse à Jésus pour lui ressembler chaque jour de façon plus évidente, pour parler davantage comme lui, pour mieux profiter de sa bonté et de son secours, et recevoir les bénédictions qu’il nous offre. A vivre ainsi en communion avec lui, nous nous fortifions, nous sommes une aide et une bénédiction pour notre prochain.

Dieu a tout prévu pour nous rendre forts. Il nous a donné son Saint-Esprit, dont le rôle est de nous rappeler toutes les promesses faites par le Christ pour nous accorder la paix et un doux sentiment de pardon. Si nous ne cessons pas de fixer les yeux sur le Sauveur, de croire en sa puissance, nous nous sentirons en sécurité, car la justice du Christ deviendra notre justice. …

Lorsque la tentation vous assaille, comme elle ne manque pas de le faire, les soucis et la perplexité vous entourent; désespérés, découragés, vous êtes prêts à vous abandonner au désespoir: cherchez la lumière là où, avec le regard de la foi, vous l’avez vue en dernier lieu; alors le brillant éclat de sa gloire dissipera l’obscurité environnante. Lorsque le péché cherche à maîtriser votre âme et que l’incrédulité voile votre esprit, approchez-vous alors du Sauveur. Sa grâce suffit à subjuguer le péché. Il nous pardonnera et nous rendra la joie en Dieu.

Dieu veut que nos esprits se développent. Il désire faire reposer sa grâce sur nous. … Il nous faut être un avec le Christ comme lui est un avec le Père; alors le Père nous aimera comme il aime son Fils. Nous pouvons recevoir le même secours qu’a eu le Christ; nous pouvons être rendus forts pour toute éventualité, car Dieu sera notre avant-garde et notre arrière-garde. Il nous protégera de tous côtés.

7 septembre, 2016

07 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 10:19

Son œuvre est dans sa main,

C’est dans ta main que sont la force et la puissance, et c’est ta main qui a le pouvoir d’agrandir et d’affermir toutes choses. 1 Chroniques 29:12b.

L’esprit est constitué de telle façon qu’il est occupé soit par de bonnes, soit par de mauvaises pensées. Si celles-ci sont d’un niveau peu élevé, c’est que, généralement, elles s’attardent à des préoccupations vulgaires. … L’homme a le pouvoir de contrôler l’activité de son cerveau et de diriger le cours de ses pensées. Mais cela exige un effort plus important que celui dont nous sommes capables par nos propres moyens. Nous devons maintenir notre esprit en Dieu si nous voulons penser et méditer de façon appropriée.

Peu de gens réalisent que c’est un devoir de contrôler leurs pensées et leur imagination. Il est difficile de maintenir un esprit indiscipliné sur des sujets dignes d’intérêt. Mais si nous ne faisons pas un bon usage de nos pensées, l’intérêt religieux ne peut pas s’épanouir dans notre âme. L’esprit doit être occupé par des choses sacrées et éternelles, sinon il entretiendra des pensées frivoles et superficielles. Les facultés intellectuelles et morales doivent être disciplinées; elles se fortifieront et s’amélioreront par la pratique.

Pour bien saisir ce sujet, nous devons nous rappeler que nos cœurs sont naturellement dépravés; nous sommes incapables de suivre par nous-mêmes la bonne route. Nous ne pourrons être victorieux que par la grâce de Dieu unie à nos efforts les plus ardents. …

L’intelligence, tout comme le cœur, doit être consacrée au service de Dieu. Il a des droits sur toute notre personne. …
La recherche des plaisirs, la frivolité, la dissipation mentale et morale déversent sur le monde leur influence corruptrice. Chaque chrétien devrait travailler à repousser le flot du mal pour sauver nos jeunes des influences qui les entraîneraient vers la ruine. Que Dieu nous aide à résister au courant!

Nous sommes appelés à acquérir un caractère d’une perfection divine, et, alors que nous nous efforcerons de satisfaire aux exigences du ciel, nous serons stimulés, notre esprit sera équilibré et l’inquiétude de notre âme s’évanouira dans le repos en Christ.

6 septembre, 2016

06 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 8:11

La protection des anges,

Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi. Luc 10:19.

L’homme déchu est le captif légitime de Satan. La mission du Christ était d’arracher l’homme, prisonnier de Satan, à la puissance de son grand adversaire. L’homme est naturellement enclin à céder aux tentations de Satan et il ne peut lui résister si Jésus, puissant vainqueur, n’habite en lui, dirigeant ses désirs et lui communiquant sa force. Dieu seul peut limiter le pouvoir d’un si terrible ennemi. … Satan sait mieux que les chrétiens quelle puissance ils peuvent avoir contre lui s’ils se reposent sur Jésus. En effet, s’il demande au grand Vainqueur de le secourir, le plus faible disciple du Christ peut résister à Satan et à toute son armée. … Lorsque Satan s’aperçoit qu’il risque de perdre une âme, il fait tout son possible pour qu’elle ne lui échappe pas. … Mais si elle fait appel aux mérites du sang du Christ et persévère, notre Sauveur écoute la fervente prière de la foi et envoie à son tour pour la délivrer des anges plus puissants encore. Satan ne peut supporter qu’on ait recours à son céleste rival, car il tremble devant sa majesté. A l’ouïe de la prière fervente, toute l’armée de l’adversaire est saisie d’effroi.

Rien, si ce n’est la compassion aimante du Christ, sa grâce divine, sa toute-puissance, ne peut nous permettre de confondre l’ennemi implacable et de réprimer l’opposition de nos propres cœurs. Quelle est notre force? La joie de l’Eternel. Laissons l’amour du Christ remplir nos cœurs; alors nous serons prêts à recevoir la puissance en réserve pour nous. …

Si celui qui recherche la vérité regarde au Christ pour lui ressembler, il voit alors la perfection des principes de la loi de Dieu, et rien ne le satisfait sauf la perfection. … Il doit livrer une bataille contre les attributs humains que Satan a renforcés pour son propre usage. … Mais il sait que la puissance salvatrice du Rédempteur le fera sortir victorieux du conflit. Le Sauveur lui accordera force et secours alors qu’il implore la grâce toute-puissante.

5 septembre, 2016

05 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 9:01

Maître de soi,

Celui qui est lent à la colère vaut mieux qu’un héros, et celui qui est maître de lui-même que celui qui prend des villes. Proverbes 16:32.

La preuve la plus évidente d’une noblesse chrétienne, c’est la maîtrise de soi-même. Seuls les héros de Dieu savent rester calmes sous une pluie d’injures. Gouverner son esprit, c’est se discipliner soi-même; c’est résister au mal; c’est régler chacune de ses paroles et chacun de ses actes d’après la sublime règle de justice que Dieu nous a donnée. Celui qui a appris à gouverner son esprit saura s’élever au-dessus des manques d’égards, des rebuffades, des vexations auxquels il est exposé tous les jours, et qui cesseront, dès lors, de l’assombrir.

Dieu veut assurer la domination, dans la vie des êtres humains, du pouvoir royal d’une raison sanctifiée, dirigée par la grâce divine. Ce pouvoir est en possession de celui qui sait gouverner son esprit.

Le corps est le moyen essentiel par lequel l’esprit et l’âme se développent pour l’édification du caractère. C’est pourquoi l’ennemi de nos âmes dirige ses tentations vers l’affaiblissement et l’avilissement des forces physiques. … Le corps doit être soumis à cette puissance supérieure, et ses passions contrôlées par la volonté, soumise elle-même au Seigneur. … Les forces intellectuelles, la vigueur physique, comme la durée de la vie, dépendent de lois immuables. En obéissant à ces lois, l’homme arrive à se dominer, à maîtriser ses propres inclinations, ainsi que les principautés et les puissances “de ce monde de ténèbres”, et “des esprits méchants dans les lieux célestes” Ephésiens 6:12. …

Les jeunes d’aujourd’hui peuvent posséder l’esprit qui animait Daniel; ils peuvent s’abreuver à la même source, posséder la même puissance sur eux-mêmes, et révéler dans leur vie la même grâce spirituelle, même dans les circonstances les plus défavorables. Bien que portés à l’indulgence envers eux-mêmes, en particulier dans nos grandes villes où le sensualisme se présente sous une forme alléchante, ils doivent rester fermes dans leur foi. En prenant de fortes résolutions, et en exerçant une vigilance de tous les instants, ils vaincront toutes les tentations qui pourraient les assaillir.

4 septembre, 2016

04 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 7:21

Paix dans les tribulations,

Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. Jean 16:33.

Le Christ n’a eu ni défaillance ni découragement: ses disciples doivent manifester une foi aussi persévérante. Ils doivent vivre comme il a vécu et travailler comme il a travaillé, en comptant sur lui comme sur leur Chef suprême.

Il leur faut du courage, de l’énergie et de la persévérance pour s’avancer coûte que coûte, par sa grâce, même si des obstacles infranchissables paraissent leur barrer la route; pour surmonter les difficultés, au lieu de les déplorer; pour espérer contre toute espérance. Le Christ les a attachés au trône de Dieu par les chaînes d’or de son amour immaculé. Il veut qu’ils possèdent la plus puissante influence qui soit dans l’univers, celle qui émane de la source de la Toute-Puissance. Pour résister au mal, ils disposent d’un pouvoir que ni la terre, ni la mort, ni l’enfer ne peuvent dominer, et qui les rendra capables de vaincre comme le Christ a vaincu.

L’inspiration enregistre impartialement les fautes de ceux qui ont joui de la faveur de Dieu. On peut même dire qu’elle nous parle plus volontiers de leurs péchés que de leurs vertus. …

Aussi bien que nous, les hommes autrefois honorés de Dieu, et auxquels il avait confié de hautes responsabilités, ont été maintes fois victimes de la tentation et du péché. C’est pour nous avertir et nous encourager que leurs chutes et leurs égarements nous sont dévoilés. Si ces hommes étaient présentés exempts de toute faiblesse, notre nature encline au mal et nos manquements nous pousseraient au désespoir. En les voyant, comme nous, exposés aux découragements, succomber à la tentation, reprendre courage malgré tout, et triompher par la grâce de Dieu, nous nous sentons fortifiés pour continuer le combat de la foi. Comme eux, avec la force de Jésus, nous pouvons vaincre et regagner le terrain perdu.

La vie des disciples doit refléter celle du Christ. Elle doit être une suite ininterrompue de victoires qui passeront inaperçues ici-bas, mais seront reconnues comme telles dans la vie future.

3 septembre, 2016

03 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 8:44

Dieu et nos tentations,

Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. 1 Corinthiens 10:13.

L’homme prendra-t-il possession de la puissance divine? Résisrera-t-il à Satan résolument et avec persévérance, comme le Christ lui en a donné l’exemple lors de son combat contre l’ennemi, dans la solitude de la tentation? Dieu ne peut pas sauver l’homme, contre sa volonté, des stratagèmes de Satan. Aidé par la divine puissance du Christ, l’homme doit employer toutes ses facultés pour résister au mal et se vaincre à n’importe quel prix. Ainsi, il triomphe comme le Christ a triomphé. C’est son privilège de réussir grâce au nom tout-puissant de Jésus; il peut alors devenir héritier de Dieu et cohéritier de Jésus-Christ. Tel ne pourrait être le cas si le Christ assumait seul la responsabilité de la victoire. L’homme doit faire sa part; il doit être victorieux pour son propre compte, par la force et la grâce accordées par le Christ. Afin de vaincre, l’homme doit collaborer avec lui.

Les victimes de mauvaises habitudes doivent faire des efforts persévérants pour s’en affranchir. On peut tenter l’impossible pour les relever, leur parler de la grâce de Dieu offerte gratuitement pour les sauver, le Christ peut intercéder en leur faveur, les anges peuvent intervenir, tout sera inutile si eux-mêmes n’entreprennent la lutte libératrice. …

Ceux qui se confient dans le Christ ne sont asservis à aucune habitude, ni à aucune tendance mauvaise, héréditaire ou acquise. Au lieu d’être soumis à leurs bas instincts, ils dominent leurs passions. Dans cette lutte contre le mal, Dieu ne nous a pas laissés seuls. Quelles que soient nos tendances, innées ou acquises, nous pouvons les vaincre par la force qu’il veut nous communiquer.

Les tentations les plus sévères ne justifient pas le péché, quelque pression qu’elles exercent sur nous. Si nous cédons, celui-ci est notre fait. Ni la terre ni l’enfer n’ont le pouvoir de forcer quelqu’un à succomber. Quelque soudain, quelque terrible que soit l’assaut, le secours est en Dieu, et avec sa force nous pouvons triompher.

2 septembre, 2016

02 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 7:54

La source de l’action,

Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. Philippiens 2:13.

La grâce de Dieu en Jésus-Christ est le fondement des espérances du chrétien, et cette grâce se manifeste par l’obéissance.

Le Christ est le Rédempteur compatissant. Pour résister au mal, hommes et femmes se fortifient par sa puissance. Lorsque le pécheur conscient de sa situation regarde le péché, il le trouve absolument condamnable. … Il se rend compte qu’il doit surmonter ses fautes et soumettre ses désirs et ses passions à la volonté de Dieu. … Il se repent d’avoir transgressé la loi de Dieu et s’efforce ardemment de surmonter le mal. Il cherche à révéler la puissance de la grâce du Christ et il entre en communion personnelle avec le Sauveur. Il fixe toujours les yeux sur le Christ. Par la prière, par la foi, et en acceptant les bénédictions dont il a besoin, il s’approche de plus en plus de l’idéal que Dieu lui a fixé.

Son caractère révèle de nouvelles vertus tandis qu’il oublie son “moi” et porte la croix pour suivre le chemin tracé par le Christ. Il aime le Seigneur Jésus de tout son cœur, et le Christ devient sa sagesse, sa justice, sa sanctification et sa rédemption. …

L’homme fait l’expérience d’un cœur nouveau, d’une vie plus élevée et d’un enthousiasme plus saint; il révèle la miraculeuse puissance de la grâce du Christ. Dieu dit: “Je vous donnerai un cœur nouveau”. Ezéchiel 36:26. Le renouvellement de l’homme n’est-il pas le plus grand miracle? Que ne peut faire l’être humain qui saisit par la foi la puissance divine?

Les tentatives humaines sont vouées à l’échec sans la puissance d’en haut; et sans la participation de l’homme, l’action divine n’est d’aucun effet sur de nombreux individus. Pour que la grâce de Dieu puisse devenir nôtre, il nous faut jouer un rôle personnel. Cette grâce nous est offerte pour produire en nous “le vouloir et le faire”, et non pour se substituer à notre œuvre propre. … Ceux qui suivent le sentier de l’obéissance se heurteront à de nombreux obstacles. Des influences subtiles et fortes pourront les entraîner vers le monde, mais Dieu est capable de faire échouer tous les moyens mis en œuvre pour faire tomber ses enfants. Par sa force, ils surmonteront toutes les tentations, vaincront toutes les difficultés.

1 septembre, 2016

01 Septembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 8:44

Voir pour attester,

Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde. 1 Jean 4:14.

Comme témoin du Christ, Jean ne se lança ni dans la controverse, ni dans de fastidieux débats. Il fit part de ce qu’il avait vu et entendu. Intimement associé à la vie du Maître, il avait écouté ses enseignements, et assisté à ses prodigieux miracles. … La vraie lumière resplendissait sur lui, et son témoignage sur la vie et la mort du Sauveur était clair et convaincant. De son cœur débordant d’amour pour le Christ s’échappaient des paroles qu’aucune puissance terrestre ne pouvait refréner.

Il pouvait témoigner: “Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie — car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée — , ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.” 1 Jean 1:1-3.

De même, n’importe quel croyant, grâce à sa propre expérience, est en mesure de “certifier que Dieu est vrai” Jean 3:33. Il peut témoigner de ce qu’il a vu, entendu et ressenti de la puissance du Christ. Il peut dire: “J’avais besoin d’aide et je l’ai trouvée en Jésus. Il a suppléé à chacun de mes besoins; il a calmé la faim de mon âme; la Bible est pour moi la révélation du Christ. Je crois en Jésus parce qu’il est mon divin Sauveur. Je crois en la Bible car j’ai compris qu’elle était la voix de Dieu parlant à mon âme.”

Comment ferons-nous connaissance avec la bonté et l’amour de Dieu? Le psalmiste ne nous dit pas: écoutez et sachez, lisez et sachez, ou croyez et sachez; mais il nous dit: “Sentez et voyez combien l’Eternel est bon.” Psaumes 34:9. Au lieu de vous reposer sur la parole d’autrui, goûtez par vous-même. La connaissance est le savoir dérivé de l’expérience. Nous avons besoin aujourd’hui d’une religion expérimentale. “Sentez et voyez combien l’Eternel est bon.”

123
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe