DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2016

30 novembre, 2016

30 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 9:50

Passé, présent, avenir,

Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Philippiens 3:14.

“Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter. Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible…” 1 Corinthiens 9:24-27. Ceux qui s’engageaient à courir pour remporter les lauriers de la couronne, considérés comme une marque d’honneur, étaient modérés en toutes choses pour que leurs muscles, leur cerveau, leur être tout entier soient dans la meilleure forme possible. … Un seul recevait le prix. Mais nous pouvons tous participer à la course céleste et être tous gagnants. Cela ne fait absolument aucun doute. Nous devons revêtir les grâces d’en haut et diriger nos regards vers la couronne de l’immortalité. Gardons présent à notre esprit le Modèle divin, et pensons à l’humble vie de renoncement de notre Seigneur. Tandis que nous cherchons à imiter le Christ, les yeux fixés sur le prix, nous pouvons avec assurance participer à la course.

Les païens, sans être dirigés par une conscience éclairée et sans craindre Dieu, se privent et se soumettent à la discipline d’une formation, évitant toute influence dévalorisante pour obtenir une couronne périssable et les applaudissement de la foule; à combien plus forte raison les croyants, qui participent à la course chrétienne en espérant l’immortalité et l’approbation des cieux, devraient-ils s’interdire les stimulants et les satisfactions malsaines qui dégradent les mœurs, affaiblissent l’intelligence et assujettissent les plus nobles facultés à l’esclavage des appétits et des passions animales. … Dieu et les anges célestes observent avec grand intérêt le renoncement, le sacrifice et les efforts désespérés de ceux qui participent à la course chrétienne. …

L’issue de la course n’est pas incertaine pour tous ceux qui respectent les conditions de la Parole de Dieu et se sentent responsables de leur corps, désirant préserver leur vigueur physique, afin que leur esprit soit bien équilibré et leur conduite saine. Tous peuvent gagner le prix, triompher et porter la couronne de gloire immortelle qui ne se flétrit point.

29 novembre, 2016

29 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 10:09

Enfants de Dieu,

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. 1 Jean 3:2.

“Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu.” Quelle position dans notre société pourrait égaler la nôtre? Quel rang plus élevé que celui de fils du Dieu infini pouvons-nous occuper?

Faites-leur comprendre (aux jeunes) la bonté et la miséricorde de Dieu qui leur permet, malgré leurs fautes, de jouir des avantages, de la gloire et de l’honneur accordés aux fils et aux filles du Tout-Puissant. “A ceux qui croient en son nom, elle (la Parole) a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.” Jean 1:12. … Le monde offre-t-il un honneur comparable?

Faisons connaître la vie chrétienne telle qu’elle est réellement; rendons-en le chemin gai, attrayant et intéressant. Nous pouvons le faire si nous le désirons. Nous pouvons remplir notre esprit d’images magnifiques des réalités éternelles et spirituelles. En agissant ainsi, nous contribuons à en faire une réalité vivante pour nos semblables. Par la foi, nous pouvons voir Jésus, notre Médiateur, debout à la droite de Dieu. Par la foi, nous pouvons contempler les demeures qu’il est allé préparer pour ceux qui l’aiment. Par la foi, nous pouvons distinguer les robes et les couronnes préparées pour le vainqueur, entendre les chants des rachetés et concevoir la gloire éternelle. Nous devons nous approcher de Jésus avec amour et soumission si nous voulons voir le Roi dans sa magnificence.

Vivre dans l’amitié du Père et de son Fils Jésus-Christ ennoblit, élève et rend l’homme participant de joies inexprimables et glorieuses. L’alimentation, l’habillement, la situation et la richesse peuvent avoir de la valeur; mais les relations avec Dieu et le partage de sa nature divine sont sans prix. Nos vies devraient être fondues en Christ. … La dignité princière du caractère chrétien brillera comme le soleil, et les rayons lumineux du visage du Christ se refléteront sur ceux qui se sont purifiés tout comme il est lui-même pur. Le privilège de devenir des fils de Dieu est acquis à bon compte, même si nous sacrifions tous nos biens, et encore notre vie.

28 novembre, 2016

28 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 10:21

L’univers attend,

Et le maître dit au serviteur: Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d’entrer, afin que ma maison soit remplie. Luc 14:23.

Le ciel tout entier manifeste le plus grand intérêt à notre monde insignifiant, parce que le Christ a payé un prix infini pour le salut de ses habitants.

Tout, dans l’univers, invite ceux qui connaissent le Seigneur à se consacrer sans réserve à la proclamation de la vérité telle qu’elle s’est manifestée à eux par le message du troisième ange. … L’activité des puissances sataniques oblige chaque soldat du Christ à occuper sa place sur le champ de bataille.

La tâche qui nous est confiée est grande et importante. Pour l’accomplir, il faut des hommes sages, désintéressés, capables de se donner sans réserve au salut des âmes. Dans cette œuvre, il n’y a pas de place pour les tièdes; le Christ ne saurait les employer. Il faut des hommes et des femmes dont le cœur soit sensible aux souffrances humaines, et qui montrent par leur conduite qu’ils reçoivent et répandent la lumière, la vie et la grâce.

Le peuple de Dieu doit ressembler au Christ en ce qui concerne le renoncement et le sacrifice. Que son seul but soit de répandre dans le monde entier le message de miséricorde. Les uns travailleront d’une manière, les autres différemment, suivant l’appel et les directives du Seigneur. Mais ils le feront en harmonie, en s’efforçant de conserver à la cause sa parfaite unité.

L’Eglise ne reculera pas tant que ses membres implorent le secours du trône de la grâce, demandant de pouvoir coopérer sans faute à la grande œuvre qui a pour but le salut des âmes en danger de se perdre. …

L’univers céleste attend des êtres dévoués, qui soient autant de canaux par lesquels Dieu puisse communiquer avec son peuple, et par celui-ci avec le monde. Dieu veut se servir d’une Eglise consacrée, animée de l’esprit de renoncement; il manifestera son Esprit d’une manière visible et glorieuse, en ce temps-ci tout particulièrement, alors que Satan agit d’une façon magistrale pour tromper les âmes aussi bien des pasteurs que des membres.

27 novembre, 2016

27 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 9:59

Le Christ attend,

Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. Matthieu 24:14.

L’évangile du Christ est du commencement à la fin l’évangile de la grâce salvatrice. C’est une constante. Il aide les nécessiteux, ouvre les yeux aveugles à la vérité, guide les âmes à la recherche du vrai. Le salut total et éternel est à la portée de chaque âme. Le Christ attend; il lui tarde d’accorder son pardon, d’attribuer la grâce libéralement offerte. Il veille, et comme il l’a déclaré à l’aveugle à la porte de Jéricho, il nous dit: “Que veux-tu que je te fasse?” Marc 10:51. J’effacerai tes péchés; mon sang te lavera.

Sur tous les sentiers de la vie se trouvent des âmes à sauver. Les aveugles tâtonnent dans l’obscurité. Eclairez-les et Dieu vous bénira, vous ses ouvriers.

Nous devons être plus zélés pour la cause du Christ. Le solennel message de vérité devrait être annoncé avec une intensité telle que les incroyants soient amenés à reconnaître que Dieu travaille par nos efforts et que le Très-Haut est la source vive de nos forces.

C’est le privilège de chaque chrétien, non seulement d’attendre, mais de hâter la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. Si tous ceux qui se réclament de son nom portaient du fruit à sa gloire, le monde entier recevrait rapidement la semence de l’Evangile. La dernière moisson serait rapidement mûre et le Christ viendrait recueillir le précieux grain.

Le temps est venu où les messagers de Dieu auront fait le tour du monde. La vérité contenue dans les messages du premier, du second et du troisième ange doit aller à toute nation, tribu, langue et peuple; il faut qu’elle brille à travers les ténèbres de chaque continent et des îles de la mer. Cette œuvre ne peut souffrir aucun retard.

Notre mot d’ordre doit être: En avant, toujours en avant! Les anges nous précèdent pour préparer le chemin. Notre souci des missions ne doit jamais cesser, jusqu’à ce que toute la terre soit éclairée de la gloire du Seigneur.

26 novembre, 2016

26 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 9:09

Le rôle de l’Eglise,

Car tout cela arrive à cause de vous, afin que la grâce, en se multipliant, fasse abonder, à la gloire de Dieu, les actions de grâces d’un plus grand nombre. 2 Corinthiens 4:15.

L’Eglise est le moyen que Dieu a choisi pour faire connaître le salut aux hommes. Etablie pour servir, elle a pour mission de proclamer l’Evangile. Dès le commencement, Dieu a formé le dessein de révéler par elle sa puissance et sa plénitude. Les hommes qui la composent, ceux qu’il a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière, doivent refléter sa gloire. L’Eglise est la dépositaire des richesses de la grâce du Christ, et c’est par elle que l’amour de Dieu se manifestera finalement de façon puissante et décisive aux “dominations et aux autorités dans les lieux célestes” Ephésiens 3:10.

L’Eglise est la forteresse de Dieu, sa cité de refuge, qu’il a placée dans un monde révolté. …

Durant les périodes de ténèbres spirituelles, l’Eglise de Dieu a été comme une cité placée sur une colline. A travers les siècles, de génération en génération, les pures doctrines d’en haut se sont développées en son sein. Quelque faible et imparfaite qu’elle puisse paraître, elle est néanmoins l’unique objet sur lequel Dieu jette, d’une manière toute spéciale, un suprême regard. Elle est le théâtre de sa grâce, l’endroit où il se plaît à révéler sa puissance qui transforme les cœurs.

Comme les rayons solaires pénètrent jusqu’aux coins les plus reculés du globe, ainsi Dieu désire voir sa lumière toucher chaque âme sur la terre. … Alors que l’ennemi s’efforce comme jamais auparavant d’accaparer l’esprit des hommes et des femmes, nous devrions travailler avec plus d’élan. Avec constance et désintéressement, nous avons pour tâche de proclamer en tout lieu le dernier message de miséricorde. Nous devons toucher toutes les classes de la société, toutes les nationalités. Ceux que nous côtoyons ne doivent pas être laissés dans l’ignorance. Le Seigneur Jésus fut le don de Dieu au monde entier, offert non seulement aux classes supérieures, non à une seule nation à l’exclusion des autres, mais à tous. Sa grâce salvatrice entoure le monde. Quiconque en éprouve le besoin peut boire l’eau de la vie. Le monde espère entendre le message de la vérité présente.

25 novembre, 2016

25 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 11:15

Pour toujours “en Jésus-Christ”,

Afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. Ephésiens 2:7.

Nul ne peut ouvrir son cœur au Seigneur et lui consacrer sa vie pour transmettre au monde les bénédictions qui lui sont destinées sans en être lui-même enrichi. …

Le donateur est lui-même l’objet d’une grâce plus grande encore. Le Saint-Esprit agissant dans son cœur développe en lui un caractère désintéressé qui affine, ennoblit et enrichit toute sa vie. La charité pratiquée avec tact unit les cœurs et les rapproche de celui qui est la source de toute générosité. Les petites attentions, les humbles marques d’affection et d’abnégation, écloses aussi spontanément qu’une fleur donne son parfum, contribuent largement au bonheur et à l’utilité d’une existence. Il deviendra ainsi évident que le renoncement personnel en faveur du bien et du bonheur des autres, si incompris et méprisé soit-il ici-bas, est considéré au ciel comme une preuve de notre communion avec le Roi de gloire qui, de riche qu’il était, s’est fait pauvre par amour pour nous.

Le bien peut avoir été accompli dans le secret; son influence sur le caractère de celui qui l’aura exercé ne pourra rester cachée. Si, comme disciple du Christ, nous nous consacrons sans réserve à notre tâche, notre cœur sera en étroite communion avec le Seigneur qui, par son divin contact et l’action en nous de son Esprit, fera vibrer dans notre âme de saintes harmonies.

Dieu multiplie les talents de ceux qui ont fait un usage judicieux des biens qu’il leur a confiés. Il se plaît à reconnaître les œuvres de son peuple resté fidèle à son Fils bien-aimé, par la force et la grâce duquel elles ont été accomplies. Ceux qui ont recherché le développement et la perfection du caractère chrétien en faisant servir leurs facultés à l’exercice de la bienfaisance recevront leur récompense dans le monde à venir, car l’œuvre commencée ici-bas ne s’achèvera que dans la vie future, parfaite et éternelle.

Celui qui est “riche pour tous ceux qui l’invoquent” a dit: “Donnez, et l’on vous donnera…” Romains 10:12; Luc 6:38. … Tout sacrifice consenti à son service sera récompensé selon “la richesse surabondante de sa grâce”.

24 novembre, 2016

24 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 10:12

Un trésor dans un vase de terre,

Nous portons ces trésors dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. 2 Corinthiens 4:7.

Toutes les qualités d’un homme sont un don du ciel. Ses bonnes œuvres étant accomplies par la grâce de Dieu en Jésus-Christ, la gloire en revient au Seigneur. L’homme n’est qu’un instrument entre les mains de Dieu; il est donc périlleux, comme l’histoire biblique nous l’enseigne, de lui adresser des éloges. Celui qui se confie en ses propres forces oublie qu’il ne peut rien faire de lui-même. Il est certain de tomber, car il a affaire à des ennemis plus forts que lui. … Lutter seul et victorieusement contre le péché est impossible. Par conséquent, tout ce qui nous incite à la suffisance nous éloigne de Dieu et ouvre la voie à des défaites.

Notre Père céleste n’a pas envoyé ses anges pour prêcher le salut aux hommes. Il nous a ouvert les précieuses vérités de sa Parole et les a implantées dans nos cœurs afin que nous les dispensions à ceux qui sont dans les ténèbres. Si nous avons vraiment conscience des précieux dons de Dieu contenus dans ses promesses, nous devons les faire connaître à notre prochain. …

Chacun de nous doit travailler comme si une grande responsabilité lui avait été confiée. Nous devons déployer pour cette œuvre une énergie, un tact et un zèle infatigables, et supporter le fardeau, ressentant le danger encouru par nos voisins et nos amis. Nous sommes appelés à travailler comme le Christ le fit. Nous devons présenter la vérité telle qu’elle est en Jésus afin que le sang des âmes ne souille pas nos vêtements. Nous devons aussi nous sentir confiants et totalement dépendants de Dieu, car nous savons que nous ne pouvons rien faire sans sa grâce et sa puissance secourables. Un Paul peut planter, un Apollos peut arroser, mais seul Dieu peut faire pousser.

Notre devoir, notre sécurité, notre bonheur, notre utilité et notre salut appellent chacun de nous à nous assurer de la grâce du Christ.

23 novembre, 2016

23 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 11:13

La joie fraternelle du salut,

Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire? N’est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement? Oui, vous êtes notre gloire et notre joie. 1 Thessaloniciens 2:19, 20.

Dieu pourrait atteindre son but en sauvant les pécheurs sans notre concours; mais si nous voulons former un caractère semblable à celui du Christ, nous devons participer à son œuvre. Si nous voulons participer à sa joie — la joie que procure la vue des âmes rachetées par son sacrifice — , il nous faut prendre part à ses efforts salutaires.

Jésus voyait en tout homme une âme appelée à son royaume. Il atteignait les cœurs en se mêlant à la foule comme un bienfaiteur. Il s’approchait d’eux alors qu’ils étaient occupés à leurs tâches quotidiennes et s’intéressait à leurs affaires. Il entrait dans les maisons pour y enseigner et plaçait les familles, dans leurs propres foyers, sous l’influence de sa divine présence. La sympathie personnelle qu’il savait manifester intensément lui gagnait les cœurs. …

C’est par des contacts et des rapports personnels que Jésus formait ses disciples. Il les enseignait, tantôt assis au milieu d’eux au flanc d’une montagne, tantôt au bord de la mer, ou en marchant avec eux sur la route, leur révélant les mystères du royaume de Dieu. Il ne sermonnait pas selon l’usage courant aujourd’hui. Partout où des cœurs s’ouvraient au message divin, il dévoilait les vérités qui touchent au chemin du salut. Au lieu de distribuer des ordres à ses disciples, il leur disait: “Suivez-moi.” Il se faisait accompagner d’eux dans ses voyages à travers les campagnes et les cités, leur montrant comment il enseignait les foules. …

Tous ceux qui prêchent la Parole, tous ceux qui ont reçu l’Evangile de la grâce devraient suivre l’exemple qu’il leur a laissé en associant ses intérêts à ceux de l’humanité. … Ce n’est pas seulement du haut de la chaire que la vérité divine peut toucher les cœurs. Un autre champ d’activité, quoique plus humble, est plein de promesses: c’est celui qu’offrent le logis du pauvre et le palais du riche, la table hospitalière et les réunions ayant pour but un divertissement légitime.

22 novembre, 2016

22 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 7:17

La consolation de Dieu,

Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole! 2 Thessaloniciens 2:16, 17.

Le Sauveur a profité de chaque guérison qu’il a accomplie pour implanter les principes divins dans l’esprit et dans l’âme. C’était le but de son œuvre. Il répandait des bénédictions terrestres pour disposer le cœur humain à recevoir l’évangile de sa grâce.

Pendant trois ans, le merveilleux exemple de Jésus accompagna les disciples. Jour après jour, ceux-ci marchaient et parlaient avec lui, écoutant les paroles de réconfort qu’il adressait aux personnes fatiguées et chargées et admirant les manifestations de sa puissance en faveur des malades et des affligés. Lorsqu’arriva le temps de son départ, il leur donna la grâce et la puissance de continuer son œuvre en son nom. Ils devaient répandre au loin la lumière de son évangile d’amour et de guérison. …

La tâche accomplie par les disciples est aussi la nôtre. Chaque chrétien doit être un missionnaire. Avec sympathie et compassion, nous devons subvenir aux besoins des nécessiteux. … Le Sauveur s’identifie à chaque enfant de l’humanité. … Ses disciples ne doivent pas se sentir coupés du monde perdu qui les environne. Ils font partie de la grande famille humaine et les cieux les considèrent comme les frères des pécheurs et des saints. … Tout ce qui nous a été donné comme avantages sur les autres, éducation, délicatesse, noblesse de caractère, instruction chrétienne, expérience religieuse, nous rend débiteurs des moins favorisés; et pour autant que ce soit en notre pouvoir, nous devons les aider. …

Par conséquent, celui qui devient enfant de Dieu devrait se considérer comme un maillon de la chaîne destinée à sauver le monde; il se sentira uni au Christ dans son plan miséricordieux, s’efforçant avec lui de chercher et sauver les perdus.

Le monde a besoin d’une démonstration vivante de ce que peut faire la grâce divine pour redonner à l’homme sa royauté perdue. Rien n’est plus nécessaire à l’humanité que la puissance salutaire de l’Evangile, révélée dans la vie de ceux qui s’efforcent d’imiter le Christ.

21 novembre, 2016

21 Novembre

Classé dans : Vigile "Puissance de la Grâce" E. White — prieresetvie @ 10:03

Dieu n’est pas responsable de nos chutes,

Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l’allégresse… Jude 1:24.

Dans les derniers temps, quand l’iniquité abondera et que l’amour d’un grand nombre se refroidira, Dieu aura un peuple qui glorifiera son nom et blâmera l’injustice. Il doit être un “peuple à part”, fidèle à la loi de Dieu tandis que le monde cherchera à annuler ses préceptes. Lorsque la puissance transformatrice de Dieu agira par le moyen de ses serviteurs, les armées des ténèbres déploieront une résistance amère et résolue. … A partir du moment où nous déciderons de servir le Dieu des cieux jusqu’à ce que nous soyons délivrés de ce monde mauvais, un conflit permanent s’établira. Cette guerre est sans répit. …

Notre travail est un combat; en tant que fidèles soldats de Jésus, nous devons porter la bannière tachée de sang jusqu’au cœur de la forteresse de l’ennemi. … Si nous en venons à jeter nos armes et à baisser la bannière ensanglantée pour devenir esclaves et serviteurs de Satan, nous pourrons être délivrés des conflits et des souffrances. Mais cette paix nous fera perdre le Christ et les cieux. Nous ne saurions accepter cela à un tel prix. Poursuivons la guerre jusqu’à la fin de l’histoire terrestre plutôt que de trouver la paix dans l’apostasie et le péché.

L’œuvre de l’apostasie commence par quelque secrète révolte du cœur contre les exigences de la loi de Dieu. Nous nourrissons et chérissons des désirs impurs, des ambitions illégitimes; l’incrédulité et les ténèbres séparent l’âme de Dieu. Si nous ne surmontons pas ces maux, ils auront raison de nous. …

Si nous nous complaisons dans l’orgueil spirituel, les désirs non sanctifiés, les pensées mauvaises, et tout ce qui nous sépare d’une communion intime et sacrée avec Jésus, notre âme sera en danger. … Nous devons “combattre le bon combat de la foi” si nous voulons “saisir la vie éternelle” 1 Timothée 6:12. “Nous sommes gardés par la foi pour le salut” 1 Pierre 1:5. Si l’idée de l’apostasie vous est odieuse, … alors “ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien” (Romains 12:9); et croyez en celui qui “peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l’allégresse”.

123
 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe