DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

16 mars, 2017

26 Février

Classé dans : Vigile "Conflict and Courage" E. White — prieresetvie @ 8:39

UN PRIX AMER (Genèse 21 : 30-40)

Vous savez que, plus tard, voulant obtenir la bénédiction, il fut rejeté, quoiqu’il la sollicitât avec larmes; car son repentir ne put avoir aucun effet.
Hébreux 12 : 17

A peine Jacob était-il sorti de la tente de son père qu’Ésaü rentra de la chasse. Quoiqu’il eût aliéné son droit d’aînesse et confirmé cet acte par un serment solennel, il était maintenant déterminé, quelles que fussent les prérogatives de son frère, à en réclamer le profit. Aux grâces spirituelles du droit d’aînesse se rattachaient des bienfaits d’ordre temporel, tels que la primauté et une double part dans l’héritage paternel, les seuls qu’Ésaü pût apprécier….
Ésaü avait fait peu de cas de la bénédiction tant qu’elle semblait à sa portée. Maintenant qu’elle lui échappe pour toujours, il la désire de toute la puissance de sa nature impulsive et passionnée. Sa douleur, mêlée de rage, éclate en un cri amer et terrible: “Bénis moi, moi aussi, mon père !…

Hélas ! La promesse donnée ne pouvait être rappelée. Le droit d’aînesse, follement abandonné par lui, ne pouvait plus être récupéré. “Pour un plat”, pour la satisfaction momentanée d’un appétit qui n’avait jamais connu de frein, Ésaü a vendu son héritage, et maintenant qu’il reconnaît sa folie, il est trop tard….
Ésaü n’était pas exclu de la grâce divine qui s’obtient par la conversion. Mais le droit d’aînesse ne pouvait plus lui échoir. D’ailleurs, il ne désirait pas se réconcilier avec Dieu. Sa douleur était due, non au sentiment de ses péchés, mais aux conséquences de ceux-ci.

La repentance comprend la douleur d’avoir commis le péché et le délaissement de celui-ci. Impossible d’abandonner le péché avant d’en avoir vu la gravité; point de vrai changement de vie jusqu’à ce que l’on se soit détourné du péché de tout son cœur.
Ils sont nombreux ceux qui ne comprennent pas la véritable nature de la repentance. Beaucoup de personnes gémissent sur leurs péchés et se réforment même extérieurement parce qu’elles craignent les conséquences de leurs mauvaises actions. Ce n’est pas là la repentance dans le sens biblique du terme. C’est redouter la souffrance plutôt que le péché lui-même. Telle fut la douleur d’Esaü quand il vit qu’il avait perdu à tout jamais son droit d’aînesse.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe