DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

28 mars, 2017

11 Mars

Classé dans : Vigile "Avec Dieu Chaque Jour" E.White — prieresetvie @ 11:58

UN APPRENTISSAGE EN PRISON (Genèse 39 : 13-23)

On serra ses pieds dans des liens, On le mit aux fers, jusqu’au temps où arriva ce qu’il avait annoncé, Et où la parole de l’Éternel l’éprouva.
Psaumes 105 : 18,19

La fidélité de Joseph l’amena à perdre sa réputation et sa liberté. Voir le mal prospérer alors que la vertu est piétiné dans la terre, c’est là la plus dure des épreuves que peuvent subir ceux qui sont vertueux et qui craignent Dieu…. Malgré toutes ses épreuves, la religion de Joseph lui permis de conserver un doux caractère, et sa sympathie pour les hommes demeura ferme et intense…. A peine arrivé dans sa vie de prisonnier, il mis en œuvre la lumière de ses principes chrétien. Il commença par être utile aux autres…. Il était joyeux, car c’était un chrétien. Dieu le préparait sous sa discipline, à assumer une position de haute responsabilité, d’honneur et d’utilité. Et Joseph était prêt à apprendre ; Il reçu patiemment les enseignements qui Dieu lui donnait. Il apprit à porter le poids de sa jeunesse. Il apprit à gouverner en apprenant tout d’abord à être obéissant.

Le caractère de Joseph brille jusqu’au fond de son cachot. Si ses années de fidélité chez Potiphar ont été mal récompensées, il n’en est pas aigri. La paix que lui donne le sentiment de son innocence lui reste, et il remet toute cette affaire entre les mains de Dieu…. Dans sa prison même, il trouve une œuvre à accomplir. A l’école de l’affliction, sans lui épargner aucune des dures leçons dont il a besoin, Dieu le prépare en vue d’une haute mission. Témoin, dans sa geôle, des résultats de l’oppression et de la tyrannie aussi bien que des conséquences du crime, il apprend la valeur de la justice, de la sympathie, de la miséricorde et il se prépare à exercer le pouvoir avec sagesse et compassion…. La droiture de sa vie quotidienne et sa sympathie pour les affligés lui ouvrirent la voie qui le conduisit à la prospérité et aux honneurs. Tout rayon de bonté que nous projetons sur autrui se retourne sur nous-mêmes. Toute parole aimable et sympathique adressée aux malheureux, tout soulagement apporté aux opprimés et tout secours offert aux nécessiteux renferment en eux-mêmes leur récompense.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe