DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

5 avril, 2017

14 mars

Classé dans : Vigile "Conflict and Courage" E. White — prieresetvie @ 8:24

IL ÉTAIT COMME CHRIST

On l’a provoqué, on lui a lancé des flèches, les archers l’ont poursuivi de leur haine, 24 mais son arc est resté ferme et ses bras ont été fortifiés par l’intervention du Dieu puissant de Jacob. Il est ainsi devenu le berger, le rocher d’Israël.
Genèse 49 : 23,24

La vie de Joseph est une image de la vie de Jésus-Christ. Par envie, ses frères l’avaient vendu comme esclave. Ils voulaient ainsi l’empêcher de devenir plus grand qu’eux. Aussi, quand ils l’eurent exilé en Égypte, se flattèrent-ils à la pensée qu’ils n’auraient plus rien à craindre de ses songes. Mais Dieu dirigea les événements de manière à réaliser précisément ce qu’ils avaient voulu prévenir. De même, les prêtres et les principaux des Juifs, jaloux de Jésus et craignant qu’il n’obtînt du peuple la faveur qu’ils briguaient pour eux-mêmes, le mirent à mort pour l’empêcher de devenir roi. Mais en agissant ainsi, ils contribuèrent précisément à ce résultat.

Sans doute, grâce à son séjour en Égypte, Joseph était devenu un sauveur pour la famille de son père. Toutefois cela ne diminuait point la culpabilité de ses frères. De même, la crucifixion de Jésus fit de lui le Rédempteur de l’humanité, le Sauveur d’une race perdue et le Souverain d’un monde. Mais le crime de ses meurtriers reste tout aussi odieux que si le Père céleste ne l’avait pas fait concourir à sa gloire et au bien des rachetés. Comme Joseph fut vendu par ses frères, Jésus-Christ fut, par l’un de ses disciples, vendu à ses plus mortels ennemis. Joseph, à cause de sa pureté même, fut calomnié et jeté en prison. Ainsi Jésus, en raison de sa vie sainte et désintéressée qui, à elle seule, condamnait le péché, fut méprisé et rejeté, puis condamné sur le témoignage de faux témoins.

Enfin, la patience et la douceur de Joseph devant l’injustice et l’oppression, son empressement à pardonner et sa noble générosité envers ses frères dénaturés préfiguraient le silence et la générosité avec lesquels le Sauveur supporta la brutalité et les outrages des impies, comme aussi le pardon qu’il accorda à ses meurtriers et qu’il offre encore à tous ceux qui viennent à lui, confessant leurs péchés et implorant sa miséricorde.

Celui qui reçoit Christ par la foi… a une relation vivante avec Dieu…. Il transporte alors avec lui le parfum du ciel qui est la grâce de Dieu, un trésor que le monde ne peut acheter. Celui qui est en lien avec Dieu peut se trouver dans une position d’humilité, mais la valeur de sa morale sera aussi précieuse que celle de Joseph.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe