DELIVRANCE

SOYEZ DANS LA JOIE

10 mai, 2017

7 Avril

Classé dans : Vigile "Conflict and Courage" E. White — prieresetvie @ 7:56

DES ÂMES AFFAMÉES (Nombres 11 : 4-35)

Mais ils oublièrent bientôt ses œuvres, Ils n’attendirent pas l’exécution de ses desseins. Ils furent saisis de convoitise dans le désert, Et ils tentèrent Dieu dans la solitude. Il leur accorda ce qu’ils demandaient; Puis il envoya le dépérissement dans leur corps.
Psaumes 106 : 13-15

Alors que leur appétit était limité, les Israélites mécontents. Ils murmurèrent et se plaignirent contre Moïse et Aaron, et contre Dieu.

Si Dieu donnait ainsi à Israël un aliment peu propre à assurer son bien-être physique, c’était parce qu’il s’obstinait à le demander. Le violent désir du peuple fut satisfait, mais il dut en subir les conséquences. Il s’abandonna sans frein à sa gourmandise, et ses excès furent promptement punis…. Un grand nombre d’Israélites périrent des suites d’une fièvre violente; les plus coupables moururent dès qu’ils eurent touché à la nourriture convoitée.

Le Seigneur pouvait procurer aux Israélites de la viande tout aussi bien que de la manne. C’était dans leur intérêt qu’il leur donnait un aliment plus conforme à leurs besoins que le régime échauffant auquel ils avaient été accoutumés en Égypte. En les privant en grande mesure de nourriture animale, il corrigeait leur appétit et les préparait à apprécier le régime donné à Adam et Ève dans le jardin d’Éden: les fruits de la terre.

Mais Satan les incitait à considérer cette restriction comme injuste et cruelle. Certain que la satisfaction illimitée de l’appétit les entraînerait dans la sensualité et les placerait plus facilement sous son pouvoir, il leur inspirait le désir de choses défendues. L’auteur de la maladie et de la souffrance prend les hommes par leurs côtés faibles. Depuis le jour où il avait amené Ève à manger du fruit défendu, c’était surtout par la gourmandise qu’il avait entraîné les hommes dans le péché. L’intempérance dans le manger et le boire, non seulement prive l’homme de sa force de résistance en présence de la tentation, mais le prédispose à s’affranchir des obligations morales.

Laisser un commentaire

 

verdino poesie. |
Confessions D'une Femm... |
Duo de mémoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Théâtre du Moment
| apprentie
| Labyrinthe